Legenderry - Red Sonja

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Toujours dans l'environnement steampunk de Legenderry, ce volume s'attarde sur Red Sonja, un des personnages clés de la série néo-victorienne !


Dynamite Entertainment Les Roux ! Steampunk

Après avoir recouvré la mémoire et sa véritable identité, Red Sonja est promue capitaine d'un bateau à la dérive. Se liant d'amitié avec Elizabeth, la fiancée de Victor Frankenstein, Red Sonja découvre que le scientifique maléfique a kidnappé des scientifiques pour voler leurs secrets et créer une armée de monstres qu'il destine à la conquête du monde de Legenderry. La Diablesse à l'épée arrivera-t-elle à démêler l'intrigue à temps, ou sera-t-elle victime du docteur fou et de son allié, le redoutable capitaine Nemo ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Mai 2018
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Legenderry - Red Sonja
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/05/2018 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

C'est assez déçu que je ressors de cette lecture. Plutôt fan du genre (steampunk) j'en attendais sans doute un peu trop à cause de l'imaginaire que le personne draine derrière elle depuis sa création dans la littérature pulp des années 30' et qui a évolué au fil du temps jusqu'à cette version qui manque à mon sens d'envergure. Car Red Sonja, c'est quand même un peu l'archétype de la belle et farouche femme barbare. Ici, malgré l'idée intéressante de la faire évoluer dans un univers steampunk, on évolue à minima. Que ce soit le dessin un peu juste de Aneke et pauvre dans ses décors ou le scénario ennuyeux de Marc Andreyko pour le grand lecteur que je suis, je n'y ai pas trouvé mon compte. En effet ce n'est pas en faisant appel de cette façon aux figures emblématiques du fantastiques qu'on réussit forcément son coup. Que ce soient Le Dr Frankenstein ou les personnages illustres de Jules Verne, on intègre dans cet album beaucoup de beau monde mais sans que cela apporte vraiment de consistance au récit, si ce n'est en comptant sur leur renommé. Bref, un album sans réelle saveur malgré les ingrédients utilisés.

24/05/2018 (modifier)