Le Détective du Bizarre

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Un mystère ? Une enquête fantastique à résoudre ? Billy brouillard est là. Dès que la nuit tombe, armé de sa loupe de trouble vue permettant de résoudre n’importe quelle énigme, le garçon et ses monstrueux acolytes (un démon, un feu follet, un vampire et une fantôme) n’ont peur de personne. A voir aussi : Billy Brouillard


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Spin-off

Un mystère ? Une enquête fantastique à résoudre ? Billy brouillard est là. Dès que la nuit tombe, armé de sa loupe de trouble vue permettant de résoudre n’importe quelle énigme, le garçon et ses monstrueux acolytes (un démon, un feu follet, un vampire et une fantôme) n’ont peur de personne. Même pas en ce soir d’Halloween où les pires créatures sont de sortie ! A la faveur d’un banal accident, Billy croise la route d’une petite sorcière, libérant tous les trucs magiques qu'elle avait dans son sac. Le pouvoir incommensurable de ces artefacts devant absolument être contenu, le temps presse. Un peu ennemis, les deux enfants pas comme les autres vont donc devoir s’entendre… Après une première série de trois tomes en noir et blanc, le petit personnage de Guillaume Bianco revient dans une nouvelle saga en version couleur et format normal, avec une vraie loupe de trouble vue à filtre rouge pour lire l’album ! Le monde de l’étrange n’a qu’à bien se tenir : ces histoires, courtes et complètes pour mieux toucher le lectorat jeunesse, vont en faire frissonner plus d’un.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Novembre 2018
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Le Détective du Bizarre © Soleil 2018

22/05/2019 | Ro
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Fan de Billy Brouillard et amateur du travail de Guillaume Bianco en général, voilà que nous revient son personnage fétiche amateur de mystères et de monstres en tout genre. Chouette ! Mais si les albums précédents s'adressaient à un plus large public avec différents niveaux de lecture et un côté plus sombre, "Le détective du bizarre" vise davantage un public jeunesse. D'une part le choix de passer à un album colorisé (ce qui n'était pas le cas des autres Billy Brouillard), d'y ajouter un côté ludique avec cette loupe à filtre rouge fournie avec l'album pour découvrir des fantômes cachés dans les cases, mais surtout une histoire un peu plus simple également. J'ai trouvé un peu dommage que Billy perde ainsi un peu de sa personnalité avec cette édulcoration pour s'adapter à un public jeunesse, moi qui avait mis du temps à apprivoiser l'animal avec circonspection pour finir inconditionnel de la série ; j'avais même eu la chance de rencontrer Guillaume Bianco pour une interview à Angoulême il y a quelques années (à retrouver sur votre site préféré bien sûr ;) ). Malgré ça, c'est toujours un plaisir de retrouver ce personnage facétieux, tout en malice et toujours prêt à partir à l'aventure tant qu'il y a des monstres à pourchasser ! Alors, pour tout ceux qui ont gardé leur âme d'enfant ou qui le sont toujours, si un peu d’espièglerie et de fantastique vous font envie, laissez-vous tenter ! *** Tome 2 *** C'est toujours un plaisir pour moi de retrouver Billy et ses aventures rocambolesquement monstrueuses ! J'aime ce personnage qui ne rentre pas dans les cases et vit dans son monde fantastique dès qu'il en a l'occasion. Avec ce deuxième opus de ce spin off de la série mère, Billy va devoir s'affronter lui même pour sauver sa soeur. En effet, Billy assiste à une dispute entre ses parents "à cause" de ses défauts ; le soir même sa soeur Jeanne se fait enlever par le monstre du placard sans qu'il intervienne. Pris de remords, il se lance à son secours armé de sa loupe à filtre rouge. Il va devoir affronter moult monstres et autres créatures, mais c'est surtout lui même qu'il va devoir dompter pour mener à bien sa mission... J'avais trouvé le premier tome un peu en dessous de la série originelle, je reste sur le même avis au sortir de ce second tome. Si le récit est un peu plus fouillé et réfléchi avec toute cette introspection nécessaire pour réussir à sauver sa soeur en surpassant ses peurs et en gérant ses colères, j'ai trouvé le récit moins onirique. De plus je ne suis pas sûr qu'un jeune lectorat comprendra toutes ces paraboles et symboliques sur le contrôle de soi. Quant à la loupe fournie avec l'album pour trouver des créatures cachées dans les pages, elle tient plus du gadget qu'autre chose... Dommage, car si Métamorphose a toujours ce talent pour produire de beaux livres, là je trouve que le contenu est un peu décevant. Je passe ma note à 2.5/5

28/05/2019 (MAJ le 26/01/2022) (modifier)
Par Blue Boy
Note: 3/5
L'avatar du posteur Blue Boy

Dans un album à la présentation alléchante et extrêmement soignée (Collection Métamorphose oblige), Billy Brouillard nous revient dans un cinquième épisode où à l’occasion d’Halloween, il se fait chasseur de fantômes. Equipé d’une loupe de « trouble-vue », reproduite à l’intention du lecteur façon « Pif gadget », Billy va pouvoir satisfaire son goût pour l’aventure tout détectant les ectoplasmes et autres goules de la nuit en embuscade. Il est difficile de ne pas tomber sous le charme et cet opus devrait une fois encore séduire le jeune public, et pourquoi d’autres lecteurs jusqu’à 77 ans. Car avec son univers inventif et intemporel, Guillaume Bianco sait parfaitement nous replonger dans le monde de l’enfance. Dans cette bondissante histoire « à l’ancienne », on ne voit pas l’ombre d’un Smartphone ou d’une Playstation, non, ici c’est l’imagination qui règne en maître. Avec donc cette fameuse loupe, quelques fiches pratiques et diverses anecdotes amusantes qui jalonnent le récit, l’auteur sait maintenir le lecteur en éveil. De même, son trait est dynamique et très plaisant, pouvant évoquer les récits jeunesse d’un certain Joan Sfar, la rondeur en plus, une rondeur que l’on retrouve jusque dans la forme des cases. Pourtant, on peut peut-être regretter de ne pas trouver de planches pleine page, ou, à défaut, de cases plus grandes (il y en a mais elles se comptent sur les doigts de la main), pour pouvoir justement se délecter du graphisme foisonnant. Quant à l’histoire en elle-même, elle saura plaire ceux qui ne sont pas rebutés par l’abondance textuelle qui, pour d’autres, peut nuire quelque peu à la fluidité de la lecture. Ce « Billy Brouillard » n’est donc pas exempt de petits défauts, mais la richesse de l’univers qu’il développe et qui trouve un relais idéal en tant que livre-objet, saura constituer un solide argument en faveur de ce petit héros attachant et ambivalent qui dit aimer la nuit autant que redouter la mort.

28/05/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Détective du Bizarre est un spin-off de la série Billy Brouillard. Il met en scène le même petit héros mais jouant ici le rôle de jeune enquêteur armé d'objets magiques divers et soutenu par ses amis démons et autres fantômes. Et on le suit dans des aventures au rythme d'une histoire par tome. Contrairement à la série originelle qui était en noir et blanc, celle-ci est en couleurs, avec une colorisation de Carole Neel qui a travaillé sur la série Lou !. Ce sont des couleurs dans des tons pastels désaturés et sombres, l'idéal pour donner une ambiance à la fois mignonne et un peu inquiétante. Cela marche très bien et s'accorde parfaitement au dessin de Guillaume Bianco. J'ai moins été enthousiasmé par le scénario. Cela reprend les éléments de la série Billy Brouillard, mais dans une structure plus orientée vers l'action et l'aventure. Et là où la série originelle était tous publics, avec une atmosphère et une poésie à même de plaire à des lecteurs adultes, celle-ci est plutôt orientée vers la jeunesse. Et à vrai dire, j'y trouve moins de charme que la série originelle. Cela ressemble parfois à des aventures de type Journal de Mickey, avec une suite de péripéties amenées un peu en vrac. Du coup, je n'ai pas trouvé ça très palpitant. Quant à l'idée de la loupe rouge pour dévoiler les monstres cachés, je la connaissais depuis ma propre jeunesse au moment de la parution de la série Les Jumeaux magiques dans le journal de Mickey justement. C'est sympa mais cela sert assez peu le récit dans le cadre de ces aventures de Billy Brouillard. En définitive, c'est une série que j'indiquerais comme étant jolie et plutôt sympathique pour un jeune lectorat, mais pas un indispensable pour des lecteurs plus âgés.

22/05/2019 (modifier)