Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Millenium Saga

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une nouvelle enquête des personnages principaux de Millenium, la série de romans écrits par Stieg Larsson, enquête cette fois imaginée par Sylvain Runberg. Montée du nationalisme, espionnage d'Etat, hacking et actions coup de poing se donnent rendez-vous en Suède. Un polar à la sauce WikiLeaks ! A voir aussi : Millenium


Auteurs espagnols Pays scandinaves

Lorsque l'on retrouve la trace de Lisbeth Salander, elle s'apprête à pirater, avec un groupe de hackers, un gigantesque data center et à révéler au grand jour les dossiers sulfureux des services secrets suédois. Mais leur combat n'est pas gagné : Trinity, une pirate amie de Lisbeth, vient d'être kidnappée. Face à un tel adversaire, seul un homme de réseau comme Mikael Blomkvist semble pouvoir l'aider. Le journaliste travaille alors sur une importante enquête autour de l'arrivée de l'extrême droite aux portes du pouvoir un sujet qui ne s'avèrera pas si éloigné des préoccupations de Lisbeth

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Octobre 2016
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Millenium Saga

21/11/2018 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Millenium Saga n’est pas une adaptation mais bien une création originale de Sylvain Runberg et de Belén Ortega, qui réutilisent bien entendu les personnages créés par Stieg Larsson. Ce procédé n’est pas nouveau mais s’avère toujours délicat car les fans de l’œuvre originale sont souvent déçus par ces reprises. Dans le cas présent, je dois bien dire que je reste un peu sur ma faim. Le scénario m’a bien plu mais les personnages me sont apparus moins complexes, moins torturés qu’ils ne l’étaient à l’origine. C’est principalement le cas pour Lisbeth Salander, trop réduite au rôle de la hackeuse tête brûlée. Son côté « femme blessée, écorchée vive » est beaucoup moins présent et, du coup, ce personnage perd beaucoup de son charme à mes yeux. Mais, comme dit plus haut, le scénario imaginé par Sylvain Runberg m’a bien plu. L’auteur entremêle avec talent plusieurs pistes, joue avec intelligence de l’actualité politique et des questions de société (espionnage d’Etat, montée du nationalisme, égalité des sexes sont autant de thèmes abordés). Le suspense est bien dosé. L’action est au rendez-vous. Il y a bien quelques heureux hasards mais le scénariste parvient toujours à les expliquer. Ce n’est pas toujours très crédible mais si on prend cette série comme du divertissement explosif, c’est clairement moins fantaisiste que la moyenne du secteur. Au niveau du dessin, je regrette la chute régulière de qualité. Le premier tome m’a vraiment bien plu, le deuxième montre déjà des faiblesses, le troisième est encore un cran en deçà. C’est surtout au niveau des plans larges que le bât blesse. Les personnages vus de loin manquent vraiment de finesse, et la colorisation accentue encore ce phénomène. C’est dommage car j’aime vraiment bien le trait de Belén Ortega quand celle-ci s’applique sur un gros plan (avec des expressions de visage souvent très réussies). Le résultat est satisfaisant mais j’en attendais clairement plus à plusieurs niveaux (psychologie des personnages et précision du dessin, principalement). Je reste donc sur une note de « pas mal » et si je ne déconseille pas l’achat, je ne vous dirai pas qu’il s’agit d’une priorité non plus.

21/11/2018 (modifier)