Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jacques Damour

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

C’est l’histoire d’un malchanceux, d’un faible manipulé par un lâche. L’histoire aussi d’un revenant qui cherche à renouer avec un passé à jamais disparu. Mais quelle place lui reste-t-il dans une société qui a irrémédiablement changé ?


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Adaptations de romans en BD La Commune et l'occupation prussienne

Alors qu’il arpente les boulevards d’un Paris transformé, Jacques Damour se souvient de son ancienne vie à Ménilmontant… ciseleur sur métaux, marié à Félicie, il était pauvre mais heureux avec ses deux enfants, Eugène et Louise. Tout a basculé pendant le siège des Prussiens. C’est le début de la Commune, Béru, un peintre en bâtiment affamé, qui mange bientôt matin et soir chez les Damour, tient des propos enflammés, prône la république, la justice et l’égalité et convainc le père et le fils d’aller se battre sur les barricades. Mais Eugène est touché par une balle en pleine poitrine et meurt. Peu de temps après, Jacques Damour est fait prisonnier et est déporté au bagne de Nouméa. Berru, lui, a filé trois jours avant l’arrivée des troupes… C’est cet « ami » justement que Damour retrouve par hasard sur le pont Notre-Dame. Berru lui apprend alors que Félicie s’est remariée avec un riche boucher des Batignolles. Les deux hommes, grisés par le vin, partent pour la boucherie… Quelle sera la réaction de Félicie en voyant Damour qu’elle croit mort depuis dix ans ? Eugène va-t-il être vengé ? Et Louise, qu’est-elle devenue ?… Texte: L'éditeur

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mai 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Jacques Damour
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

08/02/2018 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Adaptation d'un roman d'Émile Zola que je ne connaissais pas et d'ailleurs je n'ai jamais lu ses romans et je ne connais que les plus connus... et encore, que de nom. Cela raconte l'histoire d'un homme qui a été envoyé au bagne à cause de la commune et il revient à Paris 10 ans plus tard et tout le monde le croyait mort. On voit donc les réactions de ses proches qui sont très surpris de voir quelqu'un censé être mort encore en vie. Le scénario se laisse lire sans problème. Les auteurs font des aller-retours entre le présent et le passé sans que cela rende le scénario inutilement compliqué. Il y a des qualités dans ce récit, mais je n'ai pas réussi à le trouver très captivant. La faute au fait que finalement tout repose sur le personnage principal, Jacques Damour, qui est un personnage haut en couleurs et au final il me laisse un peu indifférent. Au final, c'est sympa à lire, mais je ne compte pas relire l'album un jour. Le dessin est dynamique et me fait penser au travail de Sfar et Blain.

08/02/2018 (modifier)