Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

True Stories

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Le retour du plus connus des dessinateurs de Cleveland (après Joe Shuster), dans une anthologie de ses histoires courtes !


Cà et Là Comix

Derf Backderf a réalisé des strips hebdomadaires pendant près d’un quart de siècle, entre 1990 et 2014. D’abord diffusés dans les journaux gratuits de la ville de Cleveland, ces strips seront par la suite publiés dans une cinquantaine de magazines du pays. Voici 200 de ces histoires rassemblées pour la première fois en un unique volume. Dans True Stories, on croise des illuminés en tous genre, pris sur le vif dans la rue ou dans des magasins, dans des scènes du quotidien qui font mouche. True Stories, c’est l’Amérique profonde, dérangée, saturée de malbouffe, foutraque. On retrouve avec bonheur la patte de cet auteur dont le dessin, en construction au début des années 1990, évolue au fil des histoires, et cette faculté à déceler les situations baroques et à croquer des personnages marquants, alliée à un art consommé de la chute. Texte : L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Avril 2019
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série True Stories
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

24/06/2019 | Gaston
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Il y a quelques ans, j'avais lu La Vie secrète des jeunes où Riad Sattouf relatait des anecdotes de discussions édifiantes entendues ça et là dans le métro, dans la rue ou ailleurs. Ça m'avait déprimé sur le niveau de misère humaine et intellectuelle de la populace française. Et maintenant avec True Stories, je découvre que Derf Backderf avait utilisé le même concept depuis une trentaine d'années pour mettre en scène la population américaine que lui côtoyait dans la rue, les laveries automatiques ou encore la bibliothèque où il travaillait. Et là encore, c'est assez stupéfiant : à croire que la majorité des américains sont tous des tarés. Ce sont énormément de SDF à l'esprit dérangé, de névrosés errant dans la rue, d'obèses consommateurs et consommatrices affirmant abusivement l'autorité morale qu'ils ou elles croient détenir, et autres psychopathes du quotidien. Le témoignage est régulièrement navrant et quelques fois quand même assez drôle, même si on rit jaune en se disant que ce sont des anecdotes théoriquement véridiques. D'autant plus que le dessin de Backderf n'arrange pas la tronche des personnages : ils ont tous l'air de vrais débiles. Il y a parfois le sentiment que l'auteur exagère un peu et montre le côté le plus crasse des gens qu'ils croisent, accentuant peut-être bien leur bêtise pour alimenter son oeuvre, mais souvent on sent vraiment la sincérité et le dépit dans la manière dont il relate les faits donc on se dit qu'il doit y avoir une bonne part de vérité. Un album qu'on lit avec intérêt mais aussi un rictus un peu gêné et quelques sourires quand on passe outre le triste sentiment que la société occidentale, ici américaine en tout cas, est loin de l'élite qu'elle aime mettre en avant.

16/11/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'adore le travail de Derf Backderf, mais là je n'ai pas accroché. D'ailleurs, j'avais un peu peur de ne pas aimer cet album vu que ce que j'avais lu de cet auteur était de longues histoires alors qu'ici ce sont des strips, un genre que je trouve difficile. Ce n'est pas évident de faire un truc mémorable en seulement quelques cases. Ici, le strip en question est une série d'anecdotes que l'auteur a tiré des observations qu'il a fait ou que des amis lui ont rapporté (si il y a quelques histoires qui ne sont pas tirés de la série True Stories, au moins 95% du contenu de l'album est un best of de cette série). On à droit à des trucs que la plupart d'entre nous a déjà vécu dans la rue: des gens qui font des trucs stupides, disent des trucs stupides ou se mettent à agir de manière étrange. Quelques strips m'ont fait sourire, mais la plupart du temps j'ai trouvé ça assez ennuyeux. On à droit à des trucs du genre 4 cases sur un type qui se mets soudainement à crier des âneries sur la rue et puis c'est tout. C'est vraiment le genre d'anecdotes qui ne semblent rigolo que si on l'a vécu en vrai. Le seul truc vraiment intéressant de l'album est de voir l'évolution de l'auteur et je dois dire que je n'accroche pas au style qu'il avait durant les premières années de sa carrière de dessinateur. Une curiosité pour les fans de l'auteur et encore je conseil un emprunt à la bibliothèque.

24/06/2019 (modifier)