Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tango (Xavier/Matz)

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 5 avis)

Après avoir volé des millions à un cartel de la drogue, John Tango s'est installé dans un village perdu de Bolivie, pensant avoir trouvé le coin idéal pour prendre sa retraite. Mais le hasard fait bien mal les choses, son nouveau voisin et son fils semblent fuir eux aussi un passé compliqué.


Amérique du sud

Après avoir volé des millions à un cartel de la drogue, John Tango s'est installé dans un village perdu de Bolivie, pensant avoir trouvé le coin idéal pour prendre sa retraite. Mais le hasard fait bien mal les choses, son nouveau voisin et son fils semblent fuir eux aussi un passé compliqué. Quand ces derniers sont attaqués par trois hommes armés, Tango prend leur défense et tue les assaillants. Il l'ignore encore mais il vient d'attirer l'attention de deux puissants groupes armés. Le coin le plus tranquille de la Cordillère des Andes ne va pas le rester longtemps.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Novembre 2017
Statut histoire Série en cours 4 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Tango (Xavier/Matz)
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

07/11/2017 | Mac Arthur
Modifier


Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Attention, si vous êtes allergique aux héros à belle gueule, expert en armes, en combat rapproché, en technique de séduction et qui, bien sur, ont un passé trouble et une ribambelle d'ennemis qui les recherchent... Bref si vous n'aimez pas Largo Winch, Wayne Shelton, Tony Corso... passez votre chemin ! Moi j'apprécie ce genre de récit et si Tango n'apporte pas forcément de renouveau du coté intrigue, il tire son épingle du jeu grâce au dépaysement qu'il apporte. Du désert de sel bolivien aux paysages d'Equateur en passant par la mer des caraïbes, le voyage est garanti. Et pour bonifier ce voyage, le dessin est une vraie réussite. Les paysages sont superbes, le cadre et le décor sont une réussite totale, bien mis en lumière par de grandes cases et une colorisation qui mettent en valeur le travail du dessinateur. J'avoue que j'aurais volontiers mis 4 étoiles au premier tome, mais la suite de la série ne se renouvelle pas assez. Chaque tome se déroule de la même manière. Tango arrive dans un nouveau coin où il pense qu'il va être tranquille, et hop il se retrouve dans les ennuis jusqu'au cou. Bien souvent en lien avec son passé et de vieux ennemis. Pendant 40 pages il tente de leur échapper à grand coup de poings et de flingues. Et ça se finit toujours parfaitement bien, sans aucune surprise. J'ai également un peu de mal avec certains dialogues où il disserte sur la vie avec son ami Mario, ça fait un peu remplissage. Mais bon le cahier des charges est largement rempli : efficace et divertissant, même si j'avoue que je ne sais pas pour combien de tomes encore je suis prêt à poursuivre cette aventure : un peu plus de surprise serait bienvenue.

29/06/2020 (modifier)
Par Yann135
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yann135

Tango est le beau et jeune aventurier romanesque qui bourlingue avec son ami Mario en Amérique du Sud. Les aventures s’accumulent et nous tiennent en haleine tome après tome. Le crayonné de Philippe Xavier est juste magnifique. Toutes les cases sont détaillées et justes. Un carton jaune cependant à Matz pour le dernier opus [Quitte ou double à Quito]. L’aventure s’essouffle liée à un scénario bien fade.

12/02/2020 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Tango est l’archétype même de série comme Lady S. ou Wayne Shelton à savoir du divertissement au détriment d’une psychologie crédible. C’est le genre de héros beau gosse solitaire qui n’a pas froid dans les yeux et qui va à l’essentiel à savoir mettre hors d’état de nuire tout adversaire sur son chemin pour la défense de la veuve et de l’orphelin. Il est clair qu’on en a assez bavé de ce type de héros mais à l’heure des super-héros qui inonde le marché, on peut concevoir avoir une part européenne dans ce concept puisque le monde en a sans doute besoin. Tango vous fera valser, c’est certain. Il est clair qu’on aurait sans doute préféré une démonstration digne de Danse avec les Stars mais on ne fera pas avec la même partition ou chorégraphie. Ce n‘est qu’un nom de code après avoir volé des millions de dollars à un trafiquant. Question moralité : il faudra également repasser sauf si on aime les mauvais garçons qui sont d’excellents coucheurs avec le charme en plus. La jolie serveuse Agustina en sait quelque chose. Côté graphisme, cela assure juste ce qu’il faut pour ce type d’histoire sur fond de western moderne dans la Cordillère des Andes. J’aime de toute façon ce genre de dessin assez réaliste et qui met bien en valeurs les personnages et les différents décors. La pampa ou le désert d’Atacama au Chili sont superbement bien réalisés. Le scénario est efficace avec toutes ces grosses ficelles qu’on avale sans hésiter puisque cela diverti. A-t-on envie de danser un autre tango aussi macabre ? Pas forcément mais cela peut parfois faire du bien.

15/01/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Tango est en quelque sorte un western moderne dans le désert Bolivien. Si l'intrigue n'est pas follement originale, le décor par contre est superbe. C'est donc l'histoire d'un homme mystérieux qui cherche à se faire discret dans un coin paumé de la Cordillère des Andes. Bien intégré, sa situation devient intenable quand, à cause du mystère d'un autre habitant des lieux, l'attention est attirée sur sa cachette et qu'il va devoir fuir deux types de tueurs, en ayant qui plus est un enfant à protéger. C'est un récit d'action basé sur un contexte de polar. Mais c'est surtout l'occasion de raconter une aventure dans les superbes paysages Boliviens. Déserts rocailleux, petits pueblos perdus, montagnes pelées et lacs de sel. Le dessin de Philippe Xavier, précis et maîtrisé, s'adapte parfaitement à ce cadre et fait voyager le lecteur. Personnages, véhicules et décors, tout est impeccable. Pour ajouter au voyage, les auteurs nous offrent en fin d'album un court journal de leur voyage sur place avec très belles photos à l'appui. Ça donne envie. Bref, si honnêtement l'intrigue de polar n'est pas très surprenante et un peu déjà vue, le dépaysement est garanti et l'histoire bien menée et prenante.

20/12/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Avec Tango, les éditions du Lombard nous offrent un nouveau récit policier dont l’originalité n’est pas le point fort. De fait, les personnages, comme l’intrigue, semblent nous avoir été proposés maintes et maintes fois. Du héros baroudeur au grand cœur, tombeur de ces dames, piégé malgré lui mais pourvu de qualités physiques et techniques telles qu’il semble invulnérable à l’ex-petite amie devenue l’ennemie impitoyable (aussi blonde, froide et coupante que la nouvelle amante de notre héros est brune latine et chaude), tous les protagonistes proposés ont des profils bien définis qui nous placent directement en territoire conquis. L’intrigue ? Le gars se planque parce qu’il s’est tiré avec de l’argent qui ne lui appartient pas… et l’organisation qu’il a plumée le traque jusqu’au fin fond de l’Amérique du Sud. Ca, c’est la ligne directrice, sur laquelle se greffe une deuxième intrigue (du moins dans ce premier tome) qui permet de quelque peu brouiller les cartes. La cadre de cette aventure est finalement l’élément le plus novateur puisque nous nous retrouvons dans un pays méconnu de l’Amérique du Sud, à savoir la Bolivie (ses hauts plateaux, ses déserts de pierres). Si vous cherchez un récit policier de type musclé et dynamique. Si vous n’avez rien contre le fait que les personnages qu’on vous propose sont des stéréotypes du genre. Si la narration à la première personne d’un héros baroudeur vaguement philosophe vous plait. Alors foncez. Le dessin est excellent dans ce style réaliste, très lisible et dynamique. Le scénario est classique mais bien foutu. Le découpage est bon. Aventure et sensualité sont au rendez-vous. … si, par contre, vous êtes en quête de nouveauté… passez directement à autre chose.

07/11/2017 (modifier)