Jack Wolfgang

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Jack accepte de rendre service à son ancien mentor. Il ignore qu’il se lance dans l’une des missions les plus périlleuses de sa carrière.


Animalier Histoires d'espions Institut Saint-Luc, Liège

Dans un monde où désormais toutes les espèces, qu’elles soient humaines ou animales, vivent en paix, Jack Wolfgang est un critique gastronomique réputé. Mais ce n’est pas son seul boulot. En effet, le loup est également un agent de la CIA. Aussi lorsque son ami et mentor, Rocky Dakota, lui demande de s’infiltrer chez le magnat de l’alimentation Wilbur Carnavon afin de récupérer la liste des invités à une réception qui aura lieu à Venise, Jack ne se pose pas de questions et fonce directement. Qui plus est, la mission n’est pas des plus désagréables, puisqu’elle consiste à séduire Anna-Maria, la fille de Carnavon, afin qu’elle l’invite à prendre un dernier verre durant l’absence du paternel. Si le loup arrive facilement à accomplir la première partie du plan, c’est une fois dans le bureau de Wilbur que les choses se compliquent… Soudain, une jolie et agile panthère entre par la fenêtre. A l’aide de la fumée d’une cigarette, elle fait apparaître des cellules photo-électriques donc Jack ignorait l’existence. Puis avec grâce, elle se faufile entre les rayons et récupère facilement la liste. Avant même qu’il ait pu faire plus ample connaissance avec l’invitée surprise, Jack entend les gardes monter l’escalier. Il décide donc de faire diversion pour permettre à l’inconnue de s’enfuir. Mais en partant, la panthère fait malencontreusement sonner l’alarme. Considéré comme complice de la voleuse, le loup est emmené afin de subir un interrogatoire musclé…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Juin 2017
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Jack Wolfgang
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/09/2017 | Erik
Modifier


Je crois que c'est la première fois que je mets la note plus basse, mais je n'ai vraiment pas aimé. Lu 2 fois (pour être bien sûr) et revendu. C'est James Bond puissance 1000 au pays des anthropomorphes. Tout d'abord le personnage principal m'a paru imbuvable. Tout lui réussit, on n'a pas peur une seule fois qu'il se fasse ne serait-ce qu'une égratignure, il sait tout faire et mieux que tout le monde... Ensuite l'histoire : aucune saveur, c'est ultra-linéaire et sans surprise. Le seul avantage, c'est que c'est clos en 1 tome. Le contexte est balayé en 2 cases, tout comme la fin qui est une mauvaise scène de série B. Je n'ai même pas pu accrocher au dessin, qui est pourtant bon. Les animaux sont bien dessinés, le jeu des couleurs est intéressant, même si j'ai trouvé que le découpage ne le mettait pas en valeur.

13/11/2017 (modifier)
Par herve
Note: 2/5
L'avatar du posteur herve

Je n'ai pas totalement été conquis par cette aventure animalière qui souffre essentiellement de s'inscrire dans la période post Blacksad, qui a marqué le genre il y a quelques années. Même si le postulat de départ (égalité entre les hommes et les animaux, grâce au "tofu", un aliment), est assez intéressant, l'intrigue ne m'a pas enthousiasmé outre mesure. Pourtant, l'idée de l'agent de la CIA, sous couverture de critique gastronome est assez bien trouvée. Le scénario souffre de linéarité, passant d'une scène à l'autre de manière abrupte. Le dessin de Réculé est très agréable, et il s'offre le luxe de quelques pleines pages assez réussies.

29/10/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Jack Wolfgang est un mélange entre l’excellent dessin animé des studios Disney Zootopia et le magistral Blacksad. C’est presque une comédie policière dans une ville peuplée de mammifères anthropomorphes et d’humains. La spécificité se situe dans cette coexistence pacifique sachant que les animaux ont acquis les mêmes droits que les humains progressivement. Chaque espèce aussi bien carnivore qu'herbivore arrive à cohabiter ensemble grâce à une alimentation spéciale (un tofu qui synthétise par exemple la viande). Notre héros est un loup, espion culinaire qui a de la répartie notamment avec la gente féline. J’avoue avoir aimé le dessin ainsi que le déroulé de cette histoire plutôt bien réalisé. Ce n’était pas évident au départ car cela souffre réellement de cette comparaison avec ces illustres références. La lecture n’a pas été désagréable bien au contraire avec une belle touche d'humour. Là encore, c’est une série qui semble être bien partie.

04/09/2017 (modifier)