Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Fantômes de Ermo

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Un album qui offre un regard éclairé sur la Guerre Civile espagnole – en particulier sur le rôle joué par les anarchistes, et qui est aussi un récit intiatique universel, au discours profondément humaniste.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Espagne La Boite à Bulles La Guerre civile espagnole

Orphelin des rues rêvant d’aventures et d’horizons lointains, Ermo rejoint, à l’été 1936, la troupe du magicien Sidi Oadin qui parcourt l’Espagne en roulotte. Le jeune garçon ne se doute pas que ce voyage s’avèrera plus mouvementé et dangereux que prévu car le pays bascule peu à peu dans la guerre civile. À peine arrivés dans une première ville en Andalousie, Ermo et ses compagnons se retrouvent confrontés à la montée en puissance du fascisme qui cherche à renverser le pouvoir en place. Il faudra à Ermo du courage, de l’inventivité et l’aide - effective ou fantasmée ? - de ses défunts parents pour tirer la troupe de ce mauvais pas. Malgré tout, l’Histoire s’est mise en marche avec ses sanglants dégâts collatéraux. Bien vite, le petit groupe rejoint les factions anarchistes et la colonne du célèbre Durruti pour défendre la cause du peuple espagnol. Ainsi, de Barcelone à Saragosse, hommes et femmes espagnols s’entraident et résistent tant bien que mal, tandis que le jeune Ermo tente de conserver son innocence…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Août 2017
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Fantômes de Ermo
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/09/2017 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

J’aime beaucoup les albums de Bruno Loth, qui mêlent souvent histoires humaines et Histoire avec un grand « H ». On suit ici les péripéties d’une troupe de théâtre lors de la montée du fascisme en Espagne dans les années 30 et du basculement dans la guerre civile. Le background historique est donc riche et intéressant, mais présenté de façon très humaine, au travers les yeux d’une galerie de personnages riches en couleurs. L’auteur saupoudre son récit d’une touche de fantastique, ce que j’ai trouvé un peu incongru, mais bon, pourquoi pas. Le 2eme tome se focalise sur la guerre civile, et aborde des thèmes vraiment intéressants (la place des femmes dans la lutte armée mais aussi dans la société espagnole, l’éducation des masses). La lecture n’est pas aisée, le conflit est compliqué et les factions nombreuses, mais globalement je n’ai pas trop décroché… D’autant plus que chacun des 2 albums se conclut avec un petit dossier instructif et distrayant sur la guerre civile espagnole. Une chouette découverte, et une série terminée en 2 tomes !

03/09/2017 (MAJ le 01/01/2018) (modifier)