Kami

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Nura, une jeune prêtresse, tente de sauver le dieu Belsem d’une disparition certaine.


Dans un monde fantastique où les divinités marchent aux côtés des hommes, Nura, une jeune prêtresse, tente de sauver le dieu Belsem d’une disparition certaine. Ensemble, ils partent à la rencontre du jeune souverain de Luchénia afin de trouver de l’aide. Cependant Nura se rend bien vite compte que ses intentions sont beaucoup plus obscures qu’elles le laissent paraître…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 31 Août 2016
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Kami
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/08/2017 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

C'est la deuxième série de Juliette Fournier que je lis ; après Morphine qui m'avait un peu déçu, j'étais curieux de voir ce que cette série allait donner. Accompagnée cette fois-ci au scénario et au dessin de Jean-Gaël Deschard, nous voici de nouveau plongés dans un récit fantastique, genre que semble particulièrement affectionner Juliette Fournier. Ici, hommes et divinités cohabitent, mais nul n'est éternel ; même les dieux en manque de fidèles finissent par dépérir, voire disparaître. Nura, une jeune prêtresse tente de sauver le dieu Belsem dont les fidèles se font de plus en plus rares. Ils vont alors croiser le chemin du jeune souverain de Luchénia, qui semble dissimuler bien des choses. C'est donc à partir de cette trame que les auteurs vont tisser une aventure haute en couleurs et en rebondissements en suivant les pas de la jeune Nura dans un univers intégrant les panthéons me rappelant ceux du Japon et de l'Inde. C'est plutôt bien réalisé et l'influence manga du dessin et la mise en couleur se prêtent parfaitement à ce petit monde fantastique. L'intrigue quant à elle, sans rien révolutionner, est bien pensée en nous réservant quelques surprises ; la narration fluide et rythmée de l'album donne à l'ensemble une très bonne tenue qui plaira j'en suis sûr à un jeune public.

03/08/2017 (modifier)