Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Ferme des animaux (Pett)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

L'adaptation du roman de George Orwell en comics strip, commandé par la CIA et les services secrets britanniques !


Adaptations de romans en BD George Orwell

Dans les années 1940, George Orwell écrit La Ferme des animaux, une fable dans laquelle les animaux chassent leurs maîtres humains et instaurent dans leur ferme un nouveau régime politique qui tourne vite à la dictature. Entre les lignes, on comprend qu’il s’agit d’une charge contre le stalinisme. À l’aube de la guerre froide, cette critique de l’URSS sonne tellement juste que la CIA et les services secrets britanniques décident, en 1951, de la transposer en bande dessinée dans le cadre de leurs opérations de propagande anticommuniste. Elle sera diffusée partout sur la planète, et prioritairement dans les pays du tiers-monde, devenus l’enjeu des luttes entre grandes puissances. Et notamment en langue créole, version que nous avons traduite pour l’édition de ce document exceptionnel pour la première fois republié. Bien que cette BD démontre la puissance et l’originalité de la propagande américaine, elle reste extrêmement fidèle à l’œuvre originale, de sorte que son contenu subversif finit par annuler sa visée contre-révolutionnaire. Car la leçon à tirer de La Ferme des animaux est que, pour faire triompher une révolution, le peuple doit se débarrasser de ceux qui prétendent en prendre la direction. Texte: L'éditeur

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Novembre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Ferme des animaux (Pett)

04/05/2017 | Gaston
Modifier


Par Jetjet
Note: 3/5
L'avatar du posteur Jetjet

Grand classique de la littérature, Animal Farm de l'immense George Orwell a été dès la mort de l'auteur de tous les enjeux pour diverses adaptations. La CIA d'Oncle Sam en profite même pour en faire un outil de propagande contre la Russie de Staline. Si le long métrage d'animation (anglais mais financé par les ricains) est davantage populaire, une curieuse bande dessinée était également produite quelques années plus tôt dans un objectif similaire. C'est Norman Pett qui se colle aux dessins, un auteur davantage connu pour ses œuvres de Pin-Up avec la peu habillée Jane dans les années 30. Entièrement en noir & blanc, Pett adapte scrupuleusement la fable subversive de Orwell et y respecte même la fin contrairement au dessin animé qui gommait certains aspects anti-capitalistes. L'adaptation reste donc très fidèle malgré un aspect un peu rigide. Pour rappel, la Ferme des Animaux raconte l'histoire d'une révolution d'animaux agricoles maltraités par leur maître, un fermier alcoolique et négligé. Les cochons vont manipuler l'opinion générale pour transformer leur fraîche République pour une dictature des plus odieuses. Cette prise de conscience a beau être fidèle et cette bande dessinée un objet historique, il manque un peu de vie pour s'attacher pleinement aux sort des animaux. Les auteurs ne négligent aucune étape essentielle du classique de littérature mais on y retrouve hélas le ton un peu académique des adaptations d'antan. On n'échappe pas non plus à la caricature grotesque. Napoléon, le dictateur porcin, porte de belles bacchantes comme son modèle, un certain Joseph Staline. Il manque un brin de subtilité pour rendre cette version indispensable aussi faites-vous plaisir en lisant l'oeuvre originale de George Orwell en roman puis de vous tourner vers Le Château des Animaux, plus contemporain et librement inspiré d'une tyrannie hélas toujours d'actualité.

10/11/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Ce comic strip qui adapte le roman de George Orwell est assez particulier parce qu'il a été commandité et utilisé par les services d'espionnage américains et britanniques comme propagande durant la guerre froide. En gros, lorsqu'il y avait des risques que l'extrême-gauche prenne du pouvoir dans un pays, on faisait une traduction du comics strip et on la diffusait. Apparemment il y a eu des versions françaises, notamment pour l'Indochine, mais elles semblent être introuvables et l'éditeur a traduit à partir de la version créole mauricienne. L'adaptation est plutôt fidèle au roman ce qui est assez rigolo. On pourrait croire qu'on aurait enlevé tout ce qui était négatif envers le système capitaliste et ce ne fut pas le cas et du coup l'histoire reste subversive même si c'est une commande des services secrets britanniques et de la CIA ! Le dessin est de Normann Pett, un dessinateur britannique qui a eu son heure de gloire dans les années 30-40. Son travail est correct et cela se laisse lire sans aucun problème. On a droit à un dossier intéressant et aussi comme bonus la version créole mauricienne et c'est amusant de lire l'histoire dans cette version. J'ai découvert une langue que je ne connaissais pas (je savais même pas qu'il y avait différentes versions du créole !) et j'ai bien aimé la découvrir.

04/05/2017 (modifier)