Tiago Solan

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Un sergent français se mue en mercenaire pour une mission non-officielle : coincer le pourri qui organise les rançons lors des prises d'otage. Un thriller militaire sur fond géo-politique.


La BD au féminin

2010, Tiago et Nico forment un binôme de soldats français affectés à la libération de trois orages français détenus dans un village d'Afghanistan. En mode snipers embusqués derrière un rocher, en appui à un autre groupe au contact, ils assistent un peu étonnés à l'arrivée d'un hélico et à la fuite des otages, sans le moindre combat. Tout cela leur semble trop simple, ça cache quelque chose. Mais ils n'ont pas le temps de se poser plus de question que cela, car Nico met le pied sur une vieille mine soviétique enterrée. Il survivra à l'explosion, mais perdra ses deux jambes. Au chevet de son ami, Tiago ne suit pas vraiment le début de scandale que soulèvent certains journalistes : la France aurait accordé la rançon aux preneurs d'otages. Un homme en particulier se trouve dans le viseur de la journaliste Ophelia Conti depuis que son mari, un travailleur humanitaire, en a été victime. Cet homme se fait appeler « Monsieur Zimmer » et il est celui qui négocie avec les terroristes. Mais Ophelia le suspecte d'être aussi partie prenante dans les prises d'otages, de fixer l'offre et la demande, en quelque sorte. Elle va attendre de se retrouver aux côtés de Tiago l'année suivante, alors que Tripoli, la capitale libyenne, est en plein chaos. Dans l'escalier de secours d'un hôtel assiégé, elle lui explique tout : qui elle est, ses lourdes présomptions envers Zimmer et leur intérêt commun : pour elle, venger son mari ; pour lui, venger les jambes de Nico. Elle s'en fait un allié de poids pour tenter de coincer Zimmer...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Octobre 2016
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (premier cycle terminé) 2 tomes parus
Couverture de la série Tiago Solan
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/02/2017 | Erik
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Je serais moins dur qu'Erik en ce qui concerne cette BD. Certes ce n'est pas le truc du siècle mais je trouve que c'est pas mal foutu. A la manière de choses vues et revues l'action nous trimballe dans différentes régions du monde, poudrières potentielles ou bien réelles. Non à mon sens le problème principal vient du héros le fameux Tiago Solan, ben son souci c'est d'être fort peu charismatique et je ne voudrais pas spoiler mais j'ai bien peur que sa rencontre avec la jeune veuve italienne ne débouche dans les prochains tomes sur une Love Story du meilleur effet. Mais attention une Love Story bien proprette et bien chaste. En fait j'ai pas été franchement emballé et je classerais cette BD dans le genre BD pop corn qui se lit sans mal de crâne et qui a tendance à s'oublier assez vite. Je n'ai pas de critique virulente à faire sur le scénario ou le dessin, je ne suis pas plus inspiré qu'en ayant lu le dernier "Bob Morane: Renaissance". Et voila ça m'apprendra à faire des achats compulsifs, les gars j'ai une BD à vendre!

03/03/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je voulais renouer avec la bd franco-belge et le format traditionnel dans le genre Tintin ou Largo Winch. Cela faisait longtemps en ce qui me concerne que je n’avais pas touché une nouvelle série. Il faut dire qu’on observe actuellement une espèce de pénurie quant aux nouvelles séries préférant se rabattre sur l’existant ou sur des one-short devenu un peu la norme. Je n’ai rien contre de vénérables soldats qui défendent les couleurs de notre pays à l’étranger en faisant certes de l’ingérence mais pour le bien de l’humanité et chasser la vermine avant qu'elle nous pulvérise. En l’occurrence, le terrain sera celui de l’Afghanistan et de la Libye. Le sujet est le conflit dans le monde arabe actuel avec le fondamentalisme religieux. L'angle de vue sera militaire. Pour commencer, j’ai trouvé le langage des soldats assez châtié qui fait dans mon cher Tiago. C’est un peu comme si on mettait un marquis du XVIIème siècle à la place d’un soldat sur un terrain miné. Bref, cela ne le fait pas. Certes, je me plains quand il y a des gros mots mais l’excès inverse quand il n’est pas rattaché au contexte produit le même résultat. Il y a un sérieux manque de crédibilité alors que cela se veut actuel avec des histoires d’otages et de rançons cachées ainsi que d’hommes de l’ombre de L’Elysée chargé de faire le ménage. A vrai dire, je me suis ennuyé car il ne se passe rien. N’est pas Van Hamme qui veut. Il faut une direction ou au moins une intrigue, entretenir un suspense, décrire un héros charismatique. Tout manque un peu dans cette bd qui n’est guère passionnante mais qui aurait sans doute pu l’être au vu du sujet.

28/02/2017 (modifier)