Ayashi No Ceres

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 12 avis)

Une légende raconte qu'un jour une nymphe possédant une robe de plumes lui permettant de voler descendit sur Terre pour se baigner. Un pêcher qui passait par là la vit et en tomba amoureux. Il vola donc l'habit de la nymphe pour l'empêcher de retourner au ciel et fit d'elle sa femme. Les années passèrent, le fils que donna la nymphe au pêcheur se mit à chanter où se trouvait la robe de plumes. La nymphe s'en empara et vola vers le ciel laissant là l'homme et l'enfant. Plusieurs années plus tard, la nymphe revient pour se vanger...


Jumeaux, jumelles Shogakukan Shojo Tonkam

Le jour de leur 16 ans, les jumeaux Mikage, Aya et Aki reçoivent un bien étrange présent. À la vue de celui-ci, un pouvoir s'échappe d'Aya tandis qu'Aki se trouve blessé. Aya est en fait la réincarnation de la déesse Ceres et son frère, celle du pêcheur. La famille Mikage doit tuer la réincarnation de la déesse comme elle l'a fait déjà avec d'autres jeunes filles de d'autres générations. Aya réussit à échapper à la mort grâce à l'aide de Touya, un garçon étrange qui ne sait rien de son passé. Mais à présent sa vie ne sera que fuite et combat contre elle-même: la personnalité de la déesse Ceres tente de prendre le contrôle et elle n'est mue que par un intense désir de vengeance. Un conte où se mélange drame, magie, mystère et courage.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 2000
Statut histoire Série terminée 14 tomes parus
Couverture de la série Ayashi No Ceres
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

13/11/2002 | Katerine
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, hormis Fushigi Yugi, je ne suis pas trop fan des séries fantastiques de Yuu Watase. Cela commence plutôt bien avec un premier tome sympathique avec un scénario prometteur. L'héroïne est attachante et les méchants semblent intéressants. Sauf que très vite en lisant les tomes suivants je me suis vite ennuyé. Les péripéties deviennent vite peu originales et peu captivantes. La plupart des personnages sont sans intérêt (et puis c'est moi ou la moitié des personnages masculins de Watase sont sorti du même moule?) et vers la fin je me suis mis à feuilleter les tomes tellement il n'y avait rien d'intéressant. Les scènes où l'héroïne est nue sont plus intéressantes que la plupart des autres scènes.

07/12/2015 (modifier)
Par AqME
Note: 3/5

Ayashi no ceres est la première série qu'a achetée ma douce et tendre, et c'est donc logiquement que je me suis mis à les lire. Mauvaise initiative ? Les dessins ne plaisent pas des masses, les personnages ont des yeux trop grands qui mangent tout le visage, le trait est trop souple et on retrouve des visages trop pointus. En fait, je ne suis pas fan de la dessinatrice et je trouve ses dessins trop "enfantins" comme dans la plupart des mangas. Niveau scénario, cela reste conventionnel et sans réelle surprise mais il se lit vite et est assez agréable. Bref, une série pas désagréable mais pas géniale non plus. A réserver aux jeunes filles et autres fans de shojo...

25/08/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Pas trop aimé. Il faut dire que cette série à l’eau de rose s’adresse plutôt à un public féminin. La dessinatrice Yuu Watase, qui plus est, travaille un graphisme anguleux, « raide », qui –avis perso- ne correspond pas au style d’histoire générale proposé. Mais ce n’est que mon humble avis. Ma belle-fille m’a prêté les opus, qu’elle possède depuis quelques années. J’ai essayé de suivre l’histoire d’Aya Mikagé, cette brave lycéenne qui va devoir affronter pas mal de problèmes à partir de ses seize ans, mais j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’imaginaire de l’auteur. Certain(e)s trouveront peut-être cette série « culte ». Ce n’est pas mon cas.

25/01/2009 (modifier)
Par loy
Note: 2/5

Bof : j'ai lu tous les volumes mais j'ai un mal fou à apprécier ce manga ! J'ai beaucoup de mal avec l'héroïne que je trouve un rien égoïste. Elle vit son amour à huis-clos avec son prince charmant en laissant les personnes qui l'ont aidé dans les problèmes qu'ils ont à cause d'elle, provocant la mort d'un entre eux ! En plus, tous les bishonen du coin tombent sous son charme, même son frère alors qu'elle n'a vraiment rien qui en vaille la peine, à part son égoïsme et sa niaiserie ! Et le gars qui lui sert de fiancé est aussi amical qu'une plante verte ! En gros il ne sert pas à grand chose à part sauver notre pauvre cloche d'héroïne et lui faire un gosse ! Ce manga est très stéréotypé et insipide. En plus, Yu Watase a assez mauvais goût à mettre en scène des tentatives de viols sur son héroïne à tout va, même l'oncle s'y met à la fin. Et la conception du bien et du mal est très stéréotypée. En gros Aya et sa bande c'est les gentils et l'oncle le méchant pas beau : ça ne va pas plus loin ! A réserver aux midinettes qui se languiront des baisers torrides et pleurnicheront devant la séparation de Aya et Toya ! Sinon les autres, si vous n'aimez pas les trucs guimauves et stéréotypés, passez votre chemin ! Une déception après avoir lu le très beau Fushigi Yugi et son univers original !

23/06/2008 (modifier)

J'ai aimé cet anime et j'ai tout lu. La fin n'est pas si mal et les personnages, franchement, je les trouve sympathiques. Ca sort un peu du surréel en parlant de déesse et autre mais ça reste tout de même au Japon. Je le conseille à ceux qui aiment lire tranquillement. C'est assez captivant.

19/03/2008 (modifier)

Je suis définitivement fan des oeuvres de Yuu Watase... Ayashi ne Ceres n'échappe pas à la règle!! Les graphismes sont toujours très beaux, et ici, c'est la galerie des personnages entourant les deux héros (Aya et Toya) qui est la plus intéressante!! Je suis fan de madame Kyou et de sa conduite en voiture^^, ainsi que de Chidori, très drôle, et Shuro, personnage à la psychologie assez torturée... Voilà, voilà, j'en ai assez dit. Ah si:attention, l'ambiance est tout de même TRES TRES glauque, il faut pas trop être sensible (enfin, je crois...)

28/02/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je ne suis surtout pas fan de mangas shojos dans le style de Ayashi No Ceres que j'assimile très vite aux séries du studio Clamp que je n'aime vraiment pas. Pourtant, j'ai été plutôt agréablement surpris par le premier tome de cette série : l'action démarre vite et surtout fort. De découvrir dans les premières pages que la famille de l'héroïne veut à tout prix... la tuer dès le jour de ses 16 ans, c'est assez original pour une histoire que je prenais pour nunuche à priori. L'intrigue s'enchaîne bien dans ce premier tome, les personnages sont corrects (même si on retrouve le "beau ténébreux" super-typique des Shojos un peu merdiques) et ça se lit bien. L'ennui, c'est que ça se dégrade très vite au fil des tomes. L'histoire de la nymphe céleste devient cliché et sans originalité. Les petites intrigues s'enchaînent sans être prenantes du tout et surtout bien souvent très déjà vues. Bref, l'intérêt du manga chute très rapidement pour devenir franchement banal et inintéressant.

19/07/2005 (modifier)
Par Altaïr
Note: 1/5

Bon. ça part mieux que Fushigi Yugi, mais très vite ça devient n'importe quoi, et le masochisme morbide latent de cette histoire donne de plus en plus la nausée. Non, franchement, au niveau Shojo manga il y a tellement mieux (candy, Nana, Mars...), ce serait dommage de s'attarder sur ce titre qui n'a pour lui qu'un graphisme mignon mais fade.

17/01/2005 (modifier)
Par shun
Note: 5/5

Un manga basé sur une légende! L'héroïne aura de dures épreuves à passer, sa famille est contre elle, sa mère lui en veut. Bien plus adulte que ne peut l'être "Fushigi Yuugi" du même auteur! Un manga qui atteint ses meilleurs moments à partir du tome 9-10! Pour une fin exceptionelle, triste, émouvante, recherchée scénaristiquement!

17/09/2003 (modifier)
Par Perle
Note: 2/5

Alors... Ca commence vraiment bien : dessins sublimes, histoire originale, personnages bien développés, un savant dosage d'humour et de drame... Et là, on se dit : "Chouette, une série géniale ! Vite ! Vite ! Achetons la suite !" Mais la suite, justement, se corse. Il y a tellement de coups de théâtre et de rebondissements qu'on ne s'en sort plus, et plusieurs tomes sont, à mon avis, franchement inutiles. Yuu Watase s'acharne sur son héroïne : cette pauvre Aya, il lui arrive tout ce qui peut arriver de pire à un être humain ! Rien ne lui est épargné ! Ca ne fait pas avancer l'histoire, mais sert de prétexte à des scenes larmoyantes ou les héros se jurent leur amour avec des étoiles plein les yeux. Bref, une série qui tombe un peu à plat... Si vous aimez le style de Watase, lisez plutôt Fushigi Yuugi :) (Je n'ai pas encore lu la fin, et je nuancerai peut être mon jugement quand ce sera fait).

20/02/2003 (modifier)