Jojo's Bizarre Adventure - JoJolion

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

8e saison de la série Jojo's Bizarre Adventure. Un nouveau pan de l'univers étrange et particulier de l'univers de l'auteur développé dans cette étrange ville de Morio.


Amnésie Jojo's Bizarre Adventure Seinen Shueisha

La ville de Morio est dévastée par le séisme de la côte Pacifique du Japon. À la suite de cette catastrophe, d’étranges édifices appelés « murs aux yeux » font leur apparition. Yasuho, une étudiante, va trouver un jeune homme nu, coiffé d’un béret de marin, dans les décombres. Il ne se souvient de rien. Ils vont alors partir dans une quête à la recherche de son véritable nom…

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Novembre 2016
Statut histoire Série en cours (prévue en 27 tomes) 26 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série Jojo's Bizarre Adventure - JoJolion © Delcourt/Tonkam 2016
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

11/01/2017 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

C'est avec ce nouvel opus de l'auteur Hirohiko Araki dans cet univers si particulier que je découvre cette saga aux multiples facettes. Et le moins qu'on puisse dire c'est que cela m'a vraiment donné envie de découvrir le reste de cette fresque si singulière. On se retrouve plongé d'emblée dans cette ville de Morio où d'étrange excroissances appelées "murs aux yeux" sont sorties de terre obligeant la ville à s'adapter à cette nouvelle topologie. Ce tome s'ouvre sur la découverte d'un garçon évanoui qui semble prisonnier de la terre. La jeune et pimpante Yasuho Hirose va s'évertuer à le sortir de cette mauvaise passe. Sauf qu'une fois cet étrange personnage sorti d'affaire, le mystère ne fait que s'installer. Celui-ci ne se rappelle quasi de rien, ni surtout de son identité. Commence alors une quête à travers cette ville pour retrouver son identité qui va plonger nos protagonistes dans un piège des plus mortel... Outre l'intrigue des plus surprenante et ces personnages intrigants, le dessin de Hiroki Araki nous entraine dans un univers très singuliers, à la limite du dérangeant par moment. On retrouve là tout le goût que la culture japonaise peut porter pour ce qui peut déranger et flirter avec le malsain. Mais tout cela se digère ici très bien tant le coup de crayon de l'artiste donne à tout cela une cohérence et une esthétique originale. Ajoutez à cela des découpages et des cadrages très cinématographiques, qui donnent à la narration le coup de fouet nécessaire, et vous avalez votre lecture sans vraiment vous en rendre compte ! C'est donc avec curiosité que j'irais jeter un œil aux autres volets de cette saga si singulière, et j'attends la suite avec impatience ! *** lecture du Tome 2 *** Ce deuxième tome reste complètement dans la lignée du premier. Cependant, la découverte de l'univers concocté n'est plus à faire, et il est ainsi plus simple de replonger dans cette ville si étrange. On reprend donc la quête d'identité de notre cher Josuke. Après avoir échappé au piège mortel qu'on lui avait tendu, le voilà accueilli dans une famille, le temps de retrouver qui il est... Sauf que dans cette ville, les personnages sont tous plus psychopathes les uns que les autres, et qu'entre la fille, les fils et le père, on ne sait qui est le plus dangereux derrière leurs airs très cool ! D'autant que certains possèdent des pouvoirs redoutables ! Ce deuxième tome assoie donc cette étrange histoire en nous confortant dans cette ambiance particulière. Le dessin garde sa facture singulière et confine à l'ensemble ce qui en fait sa qualité et son originalité. Vivement la suite !

11/01/2017 (MAJ le 16/01/2017) (modifier)