Invisible

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Sensible et mélancolique, un drame pour aborder le thème du suicide avec les adolescents. En classe comme dans sa famille, Marie est invisible. Sa passion ? La couture et les bijoux faits main. Lorsqu'elle observe les autres filles, elle se trouve laide, grosse, inutile. Le seul qui la voit, c'est Soan. Mais ce regard est capable de faire éclore chez Marie une nouvelle confiance en elle. Une confiance bien fragile.


Adolescence Douleurs intimes La BD au féminin

Marie est invisible aux yeux de tous, à la fois de ses parents et de ses camarades d'école. Sa passion est la création de bijoux. Son secret est l'amour qu'elle porte à Soan. Elle accepte de participer à la mise aux points des costumes pour la pièce de l'école. Mal dans sa peau, elle décide de se reprendre en main afin de tenter de séduire Soan... Plus dure sera la chute !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Octobre 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Invisible
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

07/05/2016 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

La petite timide qui va s’amouracher du garçon le plus gentil, beau, ouvert, etc, de la classe. Le gars l’aime bien mais il est assez rapidement clair qu’il la considère comme une copine. La fille, timide, qui reste toujours en retrait aimerait qu’on s’intéresse à elle mais ne veut pas être le centre d’intérêt. Elle s’efface, est mal dans sa peau, souffre des petites moqueries des autres sans réagir. Adolescence, quand tu nous tiens… Le récit est bien raconté, le dessin est agréable, l’ensemble se lit en un rien de temps mais tout cela n’est finalement que peu passionnant et sent le mille fois déjà lu. A emprunter si vraiment vous aimez ce genre de roman graphique destiné aux ados.

01/09/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je vais être beaucoup plus clément dans ma notation concernant cette oeuvre qui est un peu la suite de Bulles & blues puisqu'on retrouve notamment le personnage de Soan. Cependant, cette bd se concentre sur un autre personnage de la classe à savoir l'invisible Marie car trop timide. On ne peut qu'être sensible à ce qui va arriver à cette gentille jeune femme très serviable avec les autres mais qui s'est terriblement oubliée. La recette des auteurs est toujours la même: mettre en avant les tourments de l'adolescence au travers de personnages bien ciblés. Il y a toujours ces tranches de vie qui font dans le crédible. Et puis, cette fin sans doute trop brutale et qu'on ne voit pas forcément arriver pour si peu. Le mal-être est exploré tout en finesse dans un monde de relation entre élèves sans pitié. Une lecture sans doute utile pour nous sensibiliser à ne pas laisser au bord de la route ces gens invisibles qui pourraient alors mal tourner. Bref, pour plus de solidarité...

07/05/2016 (modifier)