Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Jours Heureux

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Suite des séries Les Temps Nouveaux et Après-guerre. Les années 50. Tout l'Europe veut oublier la guerre. Les batailles d'Indochine semblent si loin. A Bruxelles, l'exposition universelle de '58 se prépare dans l'insouciance. C'est alors que Bernadette, la fille de Thomas, décide de partir pour l'Algérie... C'est alors que prendra fin le mythe des jours heureux.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Eric Warnauts et Guy Raives Le Colonialisme Signé

Les années 50. Tout l'Europe veut oublier la guerre. Les batailles d'Indochine semblent si loin. A Bruxelles, l'exposition universelle de '58 se prépare dans l'insouciance. C'est alors que Bernadette, la fille de Thomas, décide de partir pour l'Algérie... C'est alors que prendra fin le mythe des jours heureux. Il s'agit de la suite des séries "Les Temps Nouveaux" et "Après-guerre".

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2015
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Jours Heureux
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

06/10/2015 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'avais déjà lu Les Temps Nouveaux et mon avis est à peu près le même que pour cette série. J'aime bien la période historique choisie par les auteurs, le dessin est sympathique et la narration est fluide. Le problème c'est que le scénario met en scène des personnages qui ne m'intéresse pas du tout. Je trouve leurs problèmes sans intérêt et je ne réussit pas a m'intéresser à eux. Du coup hormis deux ou trois scènes je me suis ennuyé tout le long de ma lecture et j'étais indifferent au scénario. Il faut dire que je ne souvenais pas trop des personnages donc parfois le scénario étais un peu confus pour moi. Dommage.

11/03/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je me suis fait avoir en lisant cette bande dessinée car je n'ai appris qu'en cours de lecture, presque sur la fin du premier tome, qu'il s'agissait en fait de la suite des séries Les Temps Nouveaux et Après-guerre. Et effectivement, cela explique pourquoi je n'y comprenais pas grand chose et que je ne m'y retrouvais pas du tout dans les nombreux personnages aux histoires complexes dont rien ne nous est rappelé. On est plongé directement dans un contexte compliqué, avec des relations alambiquées entre les protagonistes, des histoires de famille, de vieilles rancœurs, de nombreux noms qui ne disent rien du tout à un nouveau lecteur et des situations dont on est obligé de deviner vaguement de quoi il peut s'agir mais qui ne sont jamais expliquées. Jusqu'à la fin, je n'ai pas du tout réussi à entrer dans l'histoire et j'ai persisté à confondre les personnages et à me demander si c'était de nouveaux qui apparaissaient au détour d'une transition ou si je les avais déjà croisés dans les pages précédentes. En ce qui concerne le scénario lui-même maintenant, j'y vois une tranche d'Histoire entre le Congo, la France, la Belgique et un peu l'Algérie. Ça aurait pu être intéressant car nous sommes placés entre 1958 et 1960 à une époque charnière où le Congo allait vers on Indépendance et où l'Algérie se battait pour la sienne, avec toutes les circonvolutions et violences que cela impliquait dans ces pays mais aussi en Europe. Mais quand on n'accroche pas du tout aux intrigues personnelles des différents personnages, il ne reste qu'une sorte de cours d'Histoire, souvent trop didactique et ennuyeux. Peut-être mon avis aurait-il été différent si j'avais lu les deux séries précédentes auparavant, mais pour ça, encore aurait-il fallu que ce soit indiqué quelque part dans la bande dessinée que ce n'était pas une série indépendante.

06/10/2015 (modifier)