Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Boule et Bill

Note: 3/5
(3/5 pour 91 avis)

Angoulême 1978 : Prix œuvre comique étrangère Angoulême 1981 : Alfred enfant (tome 18). Gags à gogo d'un petit garçon avec son chien


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées BDs adaptées en film Chiens & Chats Corbeyran Journal Spirou Les BDs à papa Les Roux !

Doit on encore présenter Boule et Bill ? Boule est un petit garçon comme les autres sauf qu'il a un chien extraordinaire : Bill. Chien doté d'une intelligence et d'une sensibilité hors du commun qui lui permet de faire les 400 coups. Des personnages qui ont été créés dans les années 1960 et qui sont toujours d'actualité.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1962
Statut histoire Strips - gags (gags en 1 page (ou courts récits ou histoire compl) 41 tomes parus
Couverture de la série Boule et Bill

09/08/2001 | Gaëlle
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Je me rends compte que je n'avais pas pris le temps d'aviser cette BD, et même si mon avis est sans doute inutile face à l'immense quantité sur cette série, je me suis dit que je devais en laisser un. Boule et Bill est une série assez clivante, dont les détracteurs et les défenseurs amènent chacun nombre d'arguments tout aussi bons, mais dont il est difficile de trancher l'impact réel. Probablement parce que cette BD est aujourd'hui datée dans son style, mais aussi parce qu'elle est souvent associée à des premières lectures et découvertes de BD. Boule et Bill, c'est la BD que la plupart des enfants ont lue, et cette vision impacte forcément l'appréciation que l'on en a ensuite. Personnellement je me rappelle très bien en avoir lu (et en avoir possédé plusieurs albums), mais également que j'ai fini par détester ça, trouvant cette BD trop niaise, trop neuneu, avec sa famille classe moyenne stéréotypée dans des gags tout au plus corrects et parfois même pas drôles. Et pourtant, aujourd'hui, je suis plus modéré dans mon avis. Boule et Bill m'apparait moins comme une série trop gentille, qu'une série finalement sympathique. Je pense que le gros reproche de cette BD est aussi une de ses grandes qualités : sa gentillesse. Boule et Bill, c'est pas méchant. C'est des gags faciles, parfois drôles (je dois l'avouer), souvent prêtant à sourire. Mais elle dégage un charme rétro qui, je dois l'avouer là encore, ne me déplait pas. Le dessin notamment évolue beaucoup entre les premiers tomes et les derniers, gagnant cette fameuse bouille ronde et ces nez ronds assez caractéristiques. C'est coloré, dynamique aussi, et adapté à son public. Ce qui me fascine, c'est que encore aujourd'hui, en relisant certains gags, j'ai une tendresse pour ce personnage et cette BD. C'est clairement en deçà de BD contemporaines pour enfants, et par plusieurs aspects ça a vieilli, mais je ne dirais pas "mal vieilli". C'est juste une BD d'un autre temps, mais qui sait encore me faire sourire parfois et qui a quelques petites pointes d'intérêt pour peu qu'on fasse l'effort de s'y attarder. Une mauvaise BD ? Certainement pas. Une BD qui peut ne pas plaire ? La oui, carrément. C'est même le reproche principal, je crois : ça ne plait pas. Mais dire que cette BD est nulle serait de mauvaise foi, à mon avis. Roba a une tendresse et une sincérité dans ses démarches qui se sentent. Bref, une BD qui divise encore aujourd'hui sur la question de sa qualité, mais je suis de ceux qui disent qu'elle contient trop de bonnes qualités pour être simplement jetée aux oubliettes.

24/01/2021 (modifier)
L'avatar du posteur MorganeFelina

Le genre de BD que l'on dévorait durant notre enfance... Et puis vient l'âge où le recul s'installe de plus en plus, et on finit par se dire "Mouais... C'était finalement bien mieux dans mes souvenirs." Même si Roba s'adressait avant tout à un très jeune public, je trouvais déjà à l'époque, certaines histoires aux morales plus que douteuses et pas aussi drôles que l'on y pense... Je me demandais à chaque fois pourquoi l'auteur insistait autant à nous montrer Bill s’empiffrer de toutes sortes de choses qui ne sont pas bonnes pour les chiens, à savoir les bonbons, les caramels, des morceaux de viandes, des biscuits au chocolat ? Je sais bien que c'était un autre temps où ce genre de détails paraissait sans doute plus anodin, mais je m'étonne que ces BD n'aient jamais fait office de polémiques concernant tout ce qui tourne autour de la nourriture, j'imagine que peut être moi, j'étais la seule choquée face à ça... Mais je trouve aujourd'hui que ce genre d'histoire ne passe plus du tout. Boule est un gamin qui mérite parfois bien des claques à cause de son sale caractère, difficile d'y établir des personnages vraiment attachants dans cet univers, Bill s'avérant bien pire niveau caractériel, quant aux parents ils sont juste là... et c'est tout. Le père se montrant la plupart du temps encore plus gamin que son fils, aux réactions très souvent improbables et totalement immatures, ce qui est parfois un peu perturbant. Je ne sais pas vraiment ce qu'a voulu y transcrire Roba, mais à la revoyure, difficile de relire une BD toute entière, entre ce que ça inculque et ce que ça a vieilli, même si c'est représentatif de son époque, c'est sûr... Comme quoi, tout n'était pas mieux avant. Je préfère relire mes BD Gaston Lagaffe qui me faisaient passer un meilleur moment.

15/11/2020 (modifier)
L'avatar du posteur PseudoRandom75

Étant fan de bande dessinée je me devais de lire un classique du genre Boule et Bill, mais voilà j’ai aimé certains gags et certains tomes, mais ce n’est pas non plus super....Après certaines cases restent relativement drôles, mais ce n’est pas ma série de BD favorite mais c’est sympa pour passer le temps.

28/10/2019 (modifier)
Par Feynhec
Note: 4/5

Ah Boule et Bill! Ma toute première collection lorsque j'étais gamin! Les aventures d'un ptit bonhomme et son facétieux cocker... Je suis toujours aussi fan, je lis, relis et rerelis toujours les albums sans perdre de plaisir, même si je trouve que les albums récents perdent un peu en qualité humoristique par rapport aux anciens tomes. Ceci dit, une série qui plaira toujours aux plus jeunes!

19/06/2018 (modifier)
Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Allez, un petit coup de Boule et Bill. Ca fait surement partie des premières bd que j'ai lues, ou pas loin. Et on ne va pas se mentir, quand on est gosse, Boule et Bill, c'est vachement bien. Les gags sont courts, simples et souvent assez drôles quand on est enfant. Voire Bill boulotter le repas de la famille, ou provoquer un accident de camionnette de boucher, ça prête au moins à sourire et, souvent, ça fait le ravissement des enfants. Pour preuve que ça marche, cette bd connaît encore un grand succès auprès des plus jeunes (c'est aussi peut-être un peu dû au fait que les parents connaissent le nom, un peu comme pour Tintin). La clé du succès de Boule et Bill est bien sur, et incontestablement, le cocker aux longues oreilles. C'est lui le véritable héros, celui que les autres personnages mettent en valeur (même Boule).Les autres sont assez anecdotiques, à part peut être le père, qui est assez marrant. Quant à la mère et son rôle de parfaite femme au foyer..., aujourd'hui, ça peut faire grincer des dents. Boule est quand même assez sympa, mais sans son pote aux longues oreilles, il ne serait pas grand chose. Le dessin est efficace, plutôt dynamique. Cette rondeur, moi, j'aime bien. Après, il faut avouer que certains gags ne sont pas terribles et que ça a un peu vieilli. Mais perso, chaque fois que je relis Boule et Bill, c'est avec un certain plaisir. Certes, il y a surement une bonne part de nostalgie, mais après tout, je m'en fiche. Moi, Boule et Bill, j'aime bien.

02/03/2018 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Ah, toute ma jeunesse! Bon d'accord il n'y avait pas que ça en BD, mais voilà une bande que je lisais avec plaisir et qui m'a fait passer de bons moments. Alors bien sûr aujourd'hui avec le recul je me dis que ça ne pouvait pas faire de mal et que tout cela était politiquement très correct. La série est très typée années 60 avec les codes de l'époque dont certains feraient hurler de nos jours, (la femme au foyer, le père qui n'en fout pas une rame, mais il ramène la paye, aucun conflit dans la famille), bref au delà des Bisounours avant l'heure. J'avoue avoir souri à l'époque mais je suis très vite passé à autre chose, Astérix par exemple. Cependant cette BD possédait un certain charme. Quant à la conseiller aujourd'hui, je crains qu'elle ne rebute un peu les lecteurs de 2014.

29/11/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une série que j’ai pas mal lue quand j’étais jeune, et dont le succès ne semble pas trop faiblir, si j’en juge par les nombreux albums parus depuis que j’ai cessé de m’y intéresser (il y a bien longtemps !), et par le film récemment tiré de ces histoires courtes (et que je n’ai pas vu). J’en ai refeuilleté certains à l’occasion, et je dois dire que je n’ai pas eu envie de m’y remettre. A part quelques gags, qui me font encore sourire, je n’y trouve plus trop d’intérêt, ni d’ailleurs trop de qualités. Beaucoup trop inégal, avec une nette tendance à pencher du côté du moins bon quand même ! A emprunter en bibliothèque à l’occasion, et à réserver à vos (très) jeunes enfants.

27/01/2014 (modifier)
Par Tomeke
Note: 1/5

Boule et Bill évoque chez moi une courte période post-Quick et Flupke. Et comme pour cette dernière série, ce ne sont pas mes meilleurs souvenirs de BD humoristique. Je préférais nettement Gaston et toute sa bande. Je n’ai jamais vraiment trouvé Boule et Bill marrant; navrant, souvent. Certains gags se terminent sans vraiment avoir de chute. C’est plat et ennuyeux. En outre, je ne pourrais pas relire cette série aujourd’hui, ce qui n’est pas le cas d’autres séries de cette époque que je redécouvre encore avec un énorme plaisir. Bref, cette série ne m’a pas marqué et je suis rapidement passé à autre chose.

29/12/2013 (modifier)
Par Jul
Note: 1/5

Aie Boule et Bill ... Une des séries cultes pour enfants que j'ai toujours détestée, et ce depuis ma plus tendre enfance. Je trouvais ça tout simplement pas drôle, comparé à d'autres séries. On peut dire que c’était la moins drôle. Alors certes c'est destiné aux plus jeunes mais bon... La renommée de cette série n'est pas méritée. En raison tout d'abord de Boule et Bill. Ils sont moches. Boule a une tête à claques, et Bill ne ressemble en fin de compte pas vraiment à un cocker ni à un chien (regardez bien sérieusement. Oui Cubitus ressemble lui à un ours mais bon, Bill ne ressemble à rien). Les "gags" sont affreusement plats et très très gentillets. Pour trouver cela plat à 7 ans, il faut vraiment que cela le soit car on est pas vraiment critique à cet âge là. De plus c'est horriblement conservateur (la famille modèle-type, avec le papa sympa et la maman qui fait la vaisselle et passe l'aspirateur). Les couvertures sont gnangnans "youpi on joue dans la neige, faut rigoler". Bon c'est pour les très jeunes enfants OK... mais bon même très jeune je trouvais ça naze. C'est limite réac (comme beaucoup de séries pour enfants du journal de Spirou). Bon après c'est une BD pour les plus jeunes et qui fait partie de son époque donc je vais m’arrêter dans la critique. Pour conclure je pense que mon aversion pour cette série est due principalement aux tronches de Bill et de Boule. Et puis à cause des gags pas drôles. Car il y a tout de même quelques jolis dessins de temps en temps. A partir du tome 8 le dessin devient plutôt bon et puis l'album Globe trotters" (ou même un album spécial avec des dessins au crayon de couleur qui est absent dans les différents tomes de la série : "album de famille"). Hou là là quelle horreur je suis en train de changer d'avis car en jetant un œil sur la couvertures des albums les souvenirs me reviennent en mémoire peu à peu... Non non Boule et Bill c'est vraiment mauvais. Je partage totalement l'avis (poilant) d' "Où sont les toilettes" et en particulier la métaphore très juste de "BD de chez le dentiste".

19/09/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

C'est certainement un des monuments de la Bd d'humour enfantine que Roba lance dans le journal Spirou en 1959, en contant les aventures d'un garçonnet et de son chien visiblement inspirées par son propre fils et son cocker. Je n'en raffolais pas au début, puis peu à peu, j'ai aimé ce petit univers de family strip fort drôle et réussi qui m'a bien souvent fait sourire. Tout tourne autour d'une famille de Français (ou Belges) moyens, où le père farfelu est mêlé malgré lui aux jeux quotidiens de son fils Boule et de son cocker Bill, le tout sous l'oeil inquiet de la mère qui voit son intérieur ou son jardin perturbés d'ébats intempestifs et parfois dévastateurs. Malgré quelques personnages secondaires, comme le copain de Boule, gosse chevelu et casquettu, très vite, Bill devient la vraie vedette de la série, il est une source inépuisable d'effets comiques, mais il n'est pas un chien humanisé comme Cubitus, c'est un brave animal qui vit son existence de meilleur ami de l'homme et assume sa condition de chien au sein d'une famille adorable. Ses préoccupations sont celles que peut avoir un chien de compagnie. On pourrait comparer cette bande à Blondie ou Sylvie, autres formes de family strip traditionnel, mais ici, tout est axé sur le chien intelligent et le garçonnet plutôt que sur les problèmes conjugaux. Alors oui, c'est très typé sixties, c'est conventionnel et ça renvoie l'image d'une famille modèle bien clean, tout est très sage, bon enfant, mais qu'importe, c'est une excellente Bd de départ pour un enfant; le dessin souple de Roba et son sens aigu de l'observation, l'ironie et la tendresse de cette bande contribuent à lui donner un air sympathique avec laquelle on peut passer un bon moment, et c'est ce qui compte avant tout. Inutile d'acheter tous les albums, 2 ou 3 suffisent pour une approche.

02/08/2013 (modifier)