Phenomenum

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 43 avis)

Yann Kernan est orphelin de naissance et unique détenteur d'un fantastique pouvoir.


Super-pouvoirs Voyages dans le temps

Yann Kernan est orphelin de naissance et unique détenteur d'un fantastique pouvoir. A l'âge de 17 ans, il découvre qu'il possède le don d'accélérer ou de ralentir à volonté la vitesse de son propre métabolisme. Contrôlant ainsi la vitesse à laquelle fonctionne son organisme, Yann est alors capable de modifier sa perception du temps. Lorsqu'il accélère son métabolisme à l'extrême, il voit le temps ralentir jusqu'à l'arrêt complet, et peut ensuite évoluer librement dans un environnement figé, suspendu entre deux microsecondes. S'il le ralentit, il peut traverser les prochains millénaires sans vieillir d'une année. Mais pour Yann Kernan, tout voyage dans le futur serait sans espoir de retour, car sa fascinante spécificité biologique ne lui permet pas de remonter le temps. Lorsqu'il découvre son pouvoir, Yann cumule les expériences en tous genres, passant d'actes héroïques dignes d'un super héros à d'autres nettement moins altruistes comme le vol ou le voyeurisme. Parce qu'il utilise son pouvoir de manière intensive, Yann est percé à jour par le gouvernement. Les services de renseignement internationaux, effrayés par ses dons, décident de le supprimer. Yann doit faire face à un complot mondial et, fugitif insaisissable, combat le système sans relâche... Et comme si ça n'était pas suffisamment compliqué, c'est le moment qu'il choisit pour tomber amoureux...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2002
Statut histoire Série terminée (ou premier cycle terminé) 3 tomes parus
Couverture de la série Phenomenum
Les notes (43)
Cliquez pour lire les avis

26/09/2002 | Kael
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 J'ai vraiment aimé lire cette série du début jusqu'à la fin même si j'avoue que la suite est un peu moins bonne que le premier tome. Le premier tome part sur une idée déjà vue plusieurs fois (un type a soudainement le pouvoir de ralentir le temps) et c'est bien traité. Les réactions du personnage principal et les conséquences de ses actions sont très logiques quoique peut-être que cela manque d'originalité. Ce manque d'originalité ne m'a pas du tout dérangé car le scénario est dynamique et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. La voix-off omniprésente n'est pas du tout lourde à mes yeux. Au contraire, je la trouve captivante ! La suite est bonne quoique lorsque le gros complot mondial apparaît, j'ai eu peur que le scénario tombe soudainement dans du sous Da Vinci Code. Heureusement, je trouve les explications dans le tome 3 intéressantes et le complot ne m'a pas plus dérangé quoique je trouve que cela va un peu vite et que certaines idées auraient pu être approfondies. Au final, malgré des défaut la série m'a captivé. La seule chose que je n'ai vraiment pas aimé est la fin qui me semble un peu trop naïve.

15/12/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Après la lecture du premier tome de Phenomenum j'étais persuadé d'avoir commencé une série qui allait rester dans les "annales " de la bande dessinée, puis viennent les deux autres tomes qui font tomber cette prometteuse série dans la médiocrité. Malheureusement avec ces trois lignes j'ai résumé ce que pensent la plupart des posteurs de la BDthèque qui ont fait un avis sur cette série qui avait tout pour devenir "culte" et qui finalement sera seulement "pas mal". Pourtant l'idée de départ était tout simplement géniale, les péripéties d'un jeune garçon capable d'arrêter le temps, voilà une idée intéressante à développer en au moins trois tomes. Puis tout d'un coup le récit bascule dans un complot mondial mis en place par les "Illuminatis" cette mythique société secrète, en voilà une idée surprenante et décevante. Pourquoi ne pas avoir continué cette histoire sans faire intervenir le thème du complot. Enfin pour dire : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Bon je ne vais pas être trop méchant non plus car cette série se lit quand même assez bien et rapidement. On n'a pas le temps de s'ennuyer, l'action y est omniprésente. En ce qui concerne le dessin je le trouve agréable mais sans plus et je trouve qu'il se dégrade au fur à mesure des albums. Dommage. Je dirais simplement que cette série peut se lire pour passer un moment sympa , mais je n'en conseille pas l'achat, faites comme moi empruntez la à votre bibliothèque si vous pouvez.

22/02/2013 (modifier)
Par dut
Note: 3/5

A l'époque, j'avais été enthousiasmé par le 1er tome, j'avais pris une belle claque ! Des dessins sympas avec une mise en page bien dynamique, une histoire basée sur une idée simple (arrêter le temps, qui n'y a jamais pensé ?) mais extrêmement prenante avec un final énorme ! Bref un 1er tome qui m'avait littéralement emballé, j'attendais la suite avec impatience...d’ailleurs je me demandais comment les auteurs allaient orienter l'histoire, car ça n'avait pas l'air simple... Et donc une petite déception pour les tomes 2 et 3, la tournure que l'histoire prend ne m'emballe pas vraiment, c'est très cliché et peu crédible cette histoire d'illuminatis, c'est pas très inspiré... Quel dommage ! Quant aux dessins, ça reste plutôt sympa. Dernière chose qui m'a un peu gêné, c'est la narration avec les pensées du perso. C'est certes pratique pour expliquer, mais j'ai trouvé ça un peu indigeste... Pour résumer, un 1er tome excellent qui en promettait beaucoup, mais une suite plutôt décevante. 3/5 car j'ai quand même pris du plaisir.

02/10/2002 (MAJ le 01/06/2012) (modifier)
Par etoilawst
Note: 3/5

Le premier tome de cette série est un petit bijou. Les dessins sont très agréables et surtout l'histoire est passionnante. Qui n'a pas révé de pouvoir arrêter le temps ? Et que faire avec ce terrible pouvoir ? J'ai terminé ce premier volume emballé et je recommande vivement d'en faire l'acquisition ou tout au moins de le lire. La suite est largement en deça des espérances du premier volume et on sombre dans un complot international ou le héros affronte des sortes de francs maçons gouvernant le monde. Bien sur ca se laisse lire mais quel dommage de retomber dans du déja vu alors que le départ de l'histoire était si originale.

16/01/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Pourquoi ais-je mis autant de temps à passer à côté d'un tel phénomène ? Nul ne pourra jamais le dire. Le gré du hasard fait qu'un jour, on tombe sur une bd d'anticipation qui joue sur la notion de temps, et qui se révèle véritablement hors norme. Un scénario impeccable avec un dessin agréable dans un parfait dosage entre action et réflexion. Que faut'il de plus pour satisfaire un lecteur ? Le premier tome est d'ailleurs une vraie réussite. Presque un chef d'oeuvre de composition car il nous fait vivre l'action à l'intérieur de son héros qui va tout faire pour protéger celle qu'il aime. J'ai aimé toute cette imperfection dans le personnage principal qui se livre totalement dans ses angoisses et ses peurs face à ce pouvoir pourtant phénoménal. Il faut dire que ses ennemis de l'ombre sont également puissants. Un monde tantôt figé, tantôt normal rythmé par l'électrocardiogramme du héros. Le second et le troisième tome seront beaucoup moins intimistes puisqu'ils feront la part belle aux révélations dans un contexte géo-politique dominée par une espèce de nouvelle franc-maçonnerie. C'est tout aussi réussi en prenant une autre dimension et en allant plus loin. Il semble que le premier cycle se soit arrêté là. Le scénariste Jérémie Kaminka n'a plus fait dans la bd depuis alors que le dessinateur Marc Vedrines a réalisé depuis l'excellent Attrape-moi avant de devenir auteur à part entière de la série Islandia. J'espère qu'un jour, la série sera reprise car ce premier cycle a été fort passionnant.

11/06/2011 (modifier)
Par scuineld
Note: 3/5

Je viens de relire les trois tomes formant le premier (et dernier ?) cycle de cette série. Ne me rappelant plus trop l'histoire (si ce n'est le pouvoir sur le temps), je suis parti sans à priori avec juste une question en tête: vais-je encore aimer cette série ? Et bien oui! Je dois dire que j'ai autant apprécié que lors de la sortie des albums. L'histoire est prenante, bien amenée et bien racontée, tout est fluide. Les voix off (quand présentes) sont un plus. Il est vrai que le grand complot mondial est un peu "too much", mais cela n'a pas vraiment gâché ma lecture (sauf qu'il fait perdre des points dans la cote finale). Le dessin est assez original et également plaisant, même si pas toujours à mon goût (notamment au niveau des visages qui je ne trouve pas toujours assez travaillés). Les couleurs s'accordent bien avec le reste et sont un plus pour l'ambiance. Donc, une BD appréciée à sa sortie, appréciée lors d'une relecture quelques années après. Que demander de plus, si ce n'est un second cycle ? (bien que le premier se suffise à lui-même, toutes les questions trouvant leur réponse).

12/02/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Après des débuts prometteurs, cette série va virer au grand n’importe quoi à mon grand désappointement. Avec cette théorie du complot que les auteurs s’évertuent à intégrer dans l’histoire de l’humanité comme un bambin de six mois s’évertue à faire rentrer une forme carrée dans l’espace triangulaire de son puzzle, la série perd toute crédibilité à mes yeux. La narration est cependant assez agréable, tout comme le trait de Marc Védrines. L’ensemble se lit donc avec facilité pourvu que l’on ne s’attarde pas sur les incohérences du scénario. C’est d’autant plus regrettable que Jérémie Kaminka s’en sort très bien dans l’aspect fantastique de son intrigue. Ses explications et son exploitation de l’idée d’un homme qui a la faculté d’arrêter le temps me sont apparues cohérentes, et sa narration à la première personne, qui permet au lecteur de s’attacher au personnage central, est très bonne et permet de développer le profil psychologique dudit personnage. En fait, après ce départ accrocheur basé sur l’idée de ce personnage à l’étrange pouvoir, les auteurs semblent ne plus trop savoir quoi en faire. Ils me font d’abord craindre un remake de « Le Lièvre de Mars » avec une course poursuite qui peut durer éternellement, puis bifurquent vers cet improbable (et le mot est faible) complot mondial. Décevant …

23/11/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Phenomenum... Ou l'art de décoller en flèche... pour s'écraser comme une merde ! J'exagère, mais à peine. Après un premier tome si intéressant du côté du scénario, le reste du triptyque n'est pas à la hauteur de mes espérances. Car l'idée originale de savoir ce que ferait un ado doué du pouvoir de suspendre le temps et de s'y déplacer est bonne et très bien exploitée dans le premier tome... Tout était en place pour nous produire une série qui s'avérait prometteuse ! Un scénario original, un dessin racé, personnel et dynamique (avec quelques défauts, certes, mais cohérent à l'histoire je trouvais), bref, une base solide. Mais voilà, les second et troisième tomes, s'ils ont l'intérêt de surprendre, prennent une voie assez particulière, et un peu trop marquée du point de vue des messages personnels de l'auteur... Du coup ça devient un peu lourd voire caricatural par moment... Dommage, car même si j'adhère à certaines idées développées, on ne peut pas dire que cela soit amenée très finement. Au final donc, un premier opus très intéressant et captivant, et une suite qui n'est pas du tout du même tenant... Lisez-les par curiosité, mais je ne vous conseillerais que l'achat du premier.

10/04/2009 (modifier)
Par Tomeke
Note: 3/5

Je vais rejoindre certains précédents avis mais, manifestement, un sentiment quasi-généralisé se dégage à la lecture des trois tomes de cette série. Le premier tome est très original, le postulat est inédit et intéressant. De plus, il est correctement exploité et offre d’abord des situations originales puis de multiples pistes au récit. Les deux tomes suivants prennent une piste inattendue, avec un côté ésotérique ("Illuminati",...) dont, personnellement, je me serais bien passé. Cependant, l’histoire générale reste bonne, la chasse-à-l’homme proposée est soutenue et ne souffre que de peu de temps mort. Les dessins et couleurs sont assez particuliers, sans être mauvais, même si les visages semblent parfois un peu « carrés ». En conclusion, le postulat de basse offre un bon divertissement, même si l’histoire dans les deux derniers tomes prend un chemin inattendu. Je conseille l’achat, en connaissance de la teneur scénaristique du deuxième et troisième tome.

22/12/2007 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

Lorsqu’est paru le premier tome de "Phenomenum", je fus agréablement surpris par l’originalité du scénario et le fait que chaque lecteur pouvait s’identifier au héros. Hélas, à mon avis, les tomes suivants vont se révéler terriblement décevants… Au début du premier album « Opus 0 », Calec est un jeune homme comme tout le monde qui va découvrir un fantastique pouvoir à la suite d’une bavure heureusement sans conséquence pour lui. Bien plus tard, il deviendra la cible des services secrets de tous les pays… « Opus 0 » est une bd qui m’est apparu franchement enthousiasmante. Fascinante par sa façon de narrer cette histoire grâce à laquelle je me suis senti sensiblement proche de Calec, captivante par sa mise en page et son découpage qui m’ont rendu la lecture très plaisante. Bref, ce premier tome est, à mon avis, une réussite d’autant plus que le dessin assez personnel et dynamique de Védrines est parfaitement adapté à l’histoire. « Opus 0 » vaut à lui tout seul une note méritée de 4/5 ! Ensuite, vinrent les tomes suivants « Opus 1 : Futur antérieur » et « Opus 2 : Passé composé » qui, à mon avis, ont complètement ri-di-cu-li-sé la série ! Dès le début du deuxième album, le lecteur est invité à suivre un récit qui nous emmène au cœur d’un complot international au détriment des relations de Calec avec son entourage qui faisait l’intérêt principal du premier tome. Dans ces deux tomes, le scénariste n’hésite pas à balancer son opinion et à afficher ses préférences altermondialistes. Je n’ai rien contre le fait que les auteurs disent leurs opinions à condition que leurs dires soient cohérents et invitent les lecteurs à la réflexion, ce n’est pas du tout le cas dans cette bd… la vision du complot de Jérémie Kaminka est, à mon avis, trop simpliste et pas du tout crédible. Le gros conseil que je fais aux lecteurs qui veulent découvrir "Phenomenum", c’est de ne lire que le premier tome « Opus 0 » qui m’est apparu très plaisant et attachant. Il est, à mon avis, préférable de faire parler son imagination après la fin très ouverte du premier album que de suivre les péripéties de Calec dans les deux tomes suivants où le scénario est trop engagé et trop simpliste pour qu’on y croie. Je dis souvent qu’il vaut mieux laisser les lecteurs s’imaginer la fin d’un récit que de proposer un dénouement bâclé… "Phenomemun" en est, hélas, un bien mauvais exemple.

03/11/2007 (MAJ le 03/11/2007) (modifier)