Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Darwin's Game

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 5 avis)

Entre Gantz et Battle Royale, un jeu de mort implacable sur fond de bataille urbaine 2.0 !


Akita Shoten Jeux mortels Seinen

“Le joueur Kyoda demande votre aide ! Rejoignez vous aussi le Darwin’s Game et volez à son secours !” La vie de Kaname Sudo bascule le jour où ces quelques mots a priori inoffensifs s’affichent sur son portable. Il a le malheur d’accepter l’invitation. Aussitôt mordu au cou par un serpent virtuel surgi de l’écran, il est désormais l’esclave d’un jeu impitoyable, le Darwin’s Game, véritable arène urbaine dans laquelle des participants interconnectés via un réseau social s’affrontent dans des duels à mort. Très vite, le lycéen doit se rendre à l’évidence : même s’il essaie de se soustraire au jeu, ses adversaires, attirés par l’appât du gain et le frisson du combat, sont prêts à tout pour le retrouver…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Août 2014
Statut histoire Série en cours (18 tomes parus au Japon, en cours) 18 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Darwin's Game
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

04/09/2014 | Pasukare
Modifier


Par klechko
Note: 4/5

Au départ une idée peu originale avec une impression de « déjà vu » notamment dans le très bon Battle Royale et également revisitée dans les séries de type King's Game par exemple. Ici l’histoire débute le jour où s’affiche un lien sur le portable du personnage principal avec ces quelques mots : « rejoignez le Darwin’s Game » ; et quand bien évidemment il active ce lien. S’en suit une lutte pour sauver sa vie au cours de ce jeu où les points gagnés rapportent de l’argent, beaucoup d’argent... Pour se défendre, le jeu attribue à chaque participant et de manière aléatoire un pouvoir qui doit permettre à chacun de résister à la pression de la sélection « naturelle ». Alors, réchauffé ? Oui mais c’est extrêmement bien fichu ! Le scénario est très prenant et le dessin quant à lui de bonne facture. L’histoire est haletante, on y trouve des batailles, du suspens, des retournements de situation, bref c’est efficace et ce récit me rend toujours aussi captif après 8 épisodes. J’espère que la suite ne me fera pas mentir et ne s’éternisera pas trop. Pour l’instant je vous conseille sa lecture.

08/04/2016 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Tout comme Pasukare, je rapproche ce manga de King's Game, paru chez le même éditeur. Il s'agit d'un pervers jeu de massacre (oui bon, ok, tous les jeux de massacre sont pervers), avec les nouvelles technologies, un sous-genre qui commence à pulluler. A l'issue de ce premier tome on sent bien que les auteurs en gardent sous la semelle, qu'ils ne dévoilent pas tout. De plus ils lancent tout de suite plusieurs intrigues, qui ne semblent pour l'heure pas liées. Beaucoup de questions restent en suspens, de quoi allécher le lecteur avide de sensations fortes et de manipulations obscures. C'est donc plutôt bien vu, même si j'espère que le serpent ne va pas se mordre la queue en nous proposant une série à rallonge. Dans le tome 2, Kaname va trouver des alliés et se retrouver confronté à une nouvelle situation du jeu, qui va forcément réduire le nombre de joueurs, de nouveaux paramètres qui vont permettre au récit d'entrer dans une autre dimension. Le tome 3 va permettre à deux personnages importants de sortir de l'ombre, pour une confrontation qui s'annonce très intéressante... Dans le tome 4 les alliances se font, One devient de plus en plus menaçant... Avec le tome 5 la confrontation est proche, il va faloir songer à la faire arriver. La tension monte, mais espérons que l'auteur ne va pas étirer le concept à l'infini, ce que permettrait le principe du jeu... Justement ce tome 6 voit arriver une certaine conclusion, mais pas la fin de la série. Les personnnages sont dans une logique de clans, logique qui va très vite être cassée par des nouveaux arrivants... On repart donc sur une sorte de second cycle, dont je ne vois pas vraiment l'utilité ni la finalité. Le tome suivant avait intérêt à être intéressant, et ce ne fut pas le cas. On passe sur une histoire bien différente, aux contours mal définis. J'ai fini par décrocher. Côté dessin, c'est plutôt classique, assez agréable à l'oeil, même si des personnages peu importants me semblent rapidement dessinés.

27/09/2014 (MAJ le 07/11/2015) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J’aime bien le synopsis qui nous dit que ce titre est un jeu de bataille implacable qui oscille entre Gantz et Battle Royale. Cela s’appelle faire diversion ou tourner autour du pot. Cela ne trompera pas les connaisseurs : c’est une copie ou variante de King's Game avec l’utilisation du même procédé : le portable téléphonique. On s’étonnera après que je n’en possède point. Pas de portable, pas de jeu mortel de type fight club. Maintenant, après lecture, je dois dire que j’ai bien aimé malgré l’absence d’originalité. C’est assez efficace avec un graphisme moderne impeccable. On est vite pris par ce jeu de terreur avec ce scénario haletant. Il y a une quasi-absence de temps mort. Nous avons là une bonne trame avec des rebondissements percutants. J’ai l’impression que c’est même une version un peu améliorée de King's Game. On avait reproché à ce dernier titre l’absence des adultes et de la police devant l’amoncellement de ces tueries. Or, en l’occurrence, la police est bien présente mais un peu inefficace à vrai dire. Les erreurs de King’s Game ont été corrigées pour donner plus de crédibilité à ce récit horrifique. Ne nous y trompons pas : les morts sont réellement horribles. On s’étonne que les meurtriers tuent des journalistes en direct pour tout balancer sur le net car ils filment depuis leur téléphone portable. C’est un genre de lecture que je n’aimerais pas que mon ado lise. L’influence peut être assez néfaste. J’ai été dégouté par cet excès de violence et de corps trucidés voire découpés. On est sans doute allé trop loin dans ce domaine. Oui, cela ne fera pas dans la dentelle ! Depuis que la terre existe, 99% des espèces ayant existé à l’origine ont disparu. Bientôt, cela sera le tour de l’homme.

27/08/2015 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Intéressante cette nouvelle série, personnellement je ne la rapprocherais pas tant que ça de Battle Royale car le contexte est différent, mais elle m'a plutôt rappelé Duds Hunt du même éditeur et elle lorgne aussi un peu sur King's Game, toujours chez Ki-oon avec l'omniprésent téléphone portable. L'idée de base est intéressante, pas tant pour le principe du jeu de combat à mort auquel un joueur se retrouve involontairement inscrit mais surtout par les traces que laissent les cadavres sur le "mobilier urbain" et sur l'interaction très forte entre le réel et le virtuel. Graphiquement rien de spécial à noter, c'est du classique de chez classique pour ce genre d'histoire. Avec le T2 je comprends mieux pourquoi ''Battle Royale'' était évoqué à titre de comparaison, la chasse aux trésors qui commence ici pourrait faire un bon nombre de victimes (même si à la fin, il en restera plus d'un, normalement...). L'auteur n'hésite pas à sacrifier des personnages que l'on pensait voir tenir un rôle de premier plan... c'est bon à savoir... Le T3 continue sur la chasse aux trésors commencée au T2, sans nous en donner le fin mot, il faudra donc lire le T4 pour en savoir plus. Cela reste plaisant à lire. Je redoute malgré tout la série à rallonge qui use et abuse du filon, 5 tomes sont actuellement parus en VO, je ne sais pas combien sont prévus en tout. Je donne un bon "pas mal" pour ces deux premiers tomes et on verra ce que ça donne par la suite...

04/09/2014 (MAJ le 29/01/2015) (modifier)
Par Colson
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Excellent manga qui reprend la vie d'un jeune garçon tout à fait normal et innocent obligé de tuer pour pouvoir survivre à cause du jeu qu'il a téléchargé sur son téléphone. De nombreux mystères tourneront autour de l'organisation de ce jeu et de certains détails durant les meurtres qui paraissent impossibles. Ce manga de Yuki Takahata ressemble énormément à King's Game, une autre série déjà terminée, car elle reprend de nombreux concepts comme par exemple l'utilisation du portable. Et si vous avez aimé ou même que vous adorez King's Game vous ne devez pas passer à côté de cette nouvelle série. C'est pourquoi je vous conseille ce manga ou cette future série.

06/09/2014 (modifier)