Gon

Note: 2.82/5
(2.82/5 pour 17 avis)

Will Eisner Award 1998 : Best U.S. Edition of Foreign Material


BD muette Dinosaures Kodansha Manga : avant 1995, la préhistoire Shonen Will Eisner Awards

Les aventures muettes et turbulentes d'un petit dinosaure teigneux... Ne vous laissez pas prendre au piège des apparences : Gon est petit mais terrible, affectueux mais rusé, amusant mais sauvage. Pour bien le connaître les mots sont de trop. N'en faites pas votre mascotte, vous n'y survivriez pas. Un manga naturaliste au dessin soigné qui évoque la tradition japonaise de la gravure...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1995
Statut histoire Histoires courtes 7 tomes parus
Couverture de la série Gon
Les notes (17)
Cliquez pour lire les avis

05/09/2002 | ArzaK
Modifier


Par karibou
Note: 2/5

Un OMNI (objet mangesque non identifié) mettant en scène un dinosaure caricatural dans un monde truffé de bestioles se prenant des raclées mémorables de sa part. Un graphisme de fou, le dessinateur a fait de la caricature en style réaliste. Par contre, lire un 1/2 tome suffit, tout le reste est identique. A feuilleter ou à posséder si on a des pulsions sadiques envers les animaux.

23/06/2016 (modifier)
L'avatar du posteur eric2vzoul

Gon est inclassable. Une BD animalière bizarre, centrée sur le personnage d'un tyrannosaure miniature aussi teigneux qu'indestructible, qui passe son temps à massacrer les autres bestioles qu'il croise dès lors qu'il éprouve la moindre contrariété… c'est franchement répétitif, mais pas palpitant pour autant. Le tout est muet, traité dans un style hyper réaliste (?). L'auteur fait preuve d'une grande maîtrise graphique, quant à ses talents de scénariste… J'espère effectivement, pour son équilibre mental que Gon n'est pas l'expression de ses fantasmes refoulés, du genre “j'aime passer les petits animaux au blender”… Peut-être est-ce une allégorie (incompréhensible pour un occidental) du comportement amoral de l'enfant unique nippon décérébré par les mangas et les jeux vidéos, ou l'expression d'une culpabilité collective des Japonais face aux exactions dont ils se rendirent coupables au cours de leur tumultueuse histoire… Je ne comprends pas bien cette propension qu'ont certains auteurs du pays du soleil levant à esthétiser la violence jusqu'à la nausée. Une curiosité, vite lue, vite oubliée. En tous cas, même imprimée dans le bon sens, ce n'est pas cette série qui va me faire aimer le manga !

30/04/2015 (modifier)
Par Ned C.
Note: 1/5

Gon est une petite enflure. J'aimerais néammoins le faire empailler et l'exposer dans mon salon car il est mignon (tout ce qui est petit est mignon). Il y a un gros souci du détail dans les dessins, ce qui est assez inquiétant. En effet, Tanaka décrit avec de nombreux détails des scènes de torture et de sadisme animaliers. Je pense que l'auteur est un malade mental qui ferait mieux de se reconvertir dans la chasse aux baleines ou bosser chez Macronald. Arrêté au 1er tome.

06/06/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Gon ? Pas dur, c'est l'incarnation de l'instinct animal. Et pour ce qui est de l'animalité on est servi ! Masashi Tanaka nous passe en revue à peu près l'ensemble du règne animal au fil des rencontres de Gon. Et il est doué le bougre ! Un sens de l'observation très fin qui se sent à travers son trait, auquel il sait insuffler une vie et un humour tout particulier. Les expressions toutes humaines qu'il prête à ses animaux sont en effet remarquables ! Car Gon, ce petit Rex miniature va leur en donner des émotions ! Il sait ce qu'il veut, et entend bien y parvenir par tous les moyens... pour le malheur de certains. Et ce qui ajoute à la force de cette série, c'est que tout cela se passe sans paroles. Son trait noir & blanc suffit à nous faire suivre ces aventures de façon très fluide, sans qu'on ait à se poser de questions. Un manga original et plein de mordant !

30/04/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pasukare

Gon, c'est pas compliqué : il veut manger, il veut dormir et faudrait voir à pas l'emmerder quand il se consacre à l'une ou l'autre de ces deux activités ! Malheur à l'ours qui pèche son poisson, malheur au lion qui chasse le gnou, malheur à l'écureuil qui croyait pouvoir partager son repas : mieux vaut pour eux ne pas croiser le chemin de Gon si ce dernier a un petit creux ! Gon est égoïste, colérique, il a un sale caractère et quand il a une idée en tête, rien ne l'arrête. Rien ou presque : s'il y a une bonne bouffe suivie d'une bonne sieste en perspective, il passera peut-être l'éponge (1) et on le retrouvera, couché sur quelque tas de feuille en train de digérer béatement. Une bonne séance de chatouilles et le voilà aussi aux anges. Il est trognon avec sa mine satisfaite ! Mais Gon a aussi un solide sens de "l'amitié" (si je puis dire) : que ce soit en tant que squatteur d'un nid d'aigles (2) ou lorsqu'il vit avec des pingouins (3), ou encore lorsqu'il défend tous les animaux de la forêt contre un pauvre et fier loup qui veut nourrir ses deux louveteaux (4), faudrait voir à pas venir chercher des noises à ses potes, sinon, gare à la mâchoire acérée et aux griffes aiguisées de l'animal (et au regard qui tue) ! Et puis Gon a aussi un coeur "gros comme ça", il est même parfois triste et on le serait presque avec lui quand on voit ses grands yeux désespérés. Et quoi qu'il arrive il a toujours cette espèce de mine stoïque et ce regard fixe qui force le respect ! Je ne sais pas, peut-être que j'aime bien les grincheux au grand coeur, mais il me plait bien dans son genre celui-là ! Je veux bien admettre que, notamment dans le premier tome, il y a deux ou trois histoires un peu limites du point de vue torture morale et physique (et encore, le pauvre lion dressé pour la chasse au gnou finit par partager le repas de Gon). Mais le reste m'a fait rire, sourire, d'un sourire "amusé" mais aussi "attendri" quand ce petit bout de dinosaure défend ceux qu'il considère comme les siens ou quand c'est lui qui trouve quelque soutien inattendu (5). Le tome 4 est culte à lui tout seul : quand Gon décide d'observer les étranges animaux qui l'entourent et de les imiter, c'est irrésistible. Que dire sur ce qui met tout le monde d'accord quoi qu'il arrive : le dessin est somptueux ! Et je suis toujours aussi accro à la BD muette quand le dessin est suffisamment explicite pour se passer de dialogues. (1)Gon se cache dans la forêt - T2 (2)Gon s'envole dans le grand ciel - T1 (3)Gon vit avec des pingouins - T2 (4)Gon est à l'affût - T3 (5)Gon lutte contre les tiques - T2

13/01/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

Superbe ! Je ne serai pas la première à mettre une pauvre petite étoile solitaire… Alix m'a devancé… J'avais totalement mis aux oubliettes cette histoire dont la beauté n'a d'égale que sa violence et sa méchanceté. Le tome deux m'a donné la nausée, mais un peu masochiste sur les bords et pour la beauté indéniable du dessin j'ai continué sur le tome 3, où j'ai failli vomir - au sens propre du terme. Je ne saisi pas quel plaisir on peut trouver à voir des animaux se faire torturer par une espèce de bébé dinosaure totalement psychopathe ?!? Je reste sans voix devant toute cette abjection. Comment une idée pareille a pu germer dans l'esprit de l'auteur et comment... comment a-t-il pu passer du temps à dessiner avec un tel souci du détail, toutes ces scènes d'horreur. Non, je ne peux pas prendre cette série au second degré, pourtant j'aime les scénarii qui peuvent être très cyniques et méchants, mais ici comme dans No comment, ça dépasse mon entendement.

09/01/2009 (modifier)
Par Alix
Note: 1/5
L'avatar du posteur Alix

J’ai rarement eu autant l’impression de perdre mon temps en lisant une BD… de gaspiller de précieuses minutes de ma courte vie. Je ne comprends tout simplement pas ce que les autres posteurs peuvent bien trouver à ces histoires insipides. Je ne les trouve ni drôles, ni intéressantes, je ne vois pas de message caché… Gon est le plus fort, Gon pète la gueule à tous les autres animaux, et… c’est tout. J’ai laissé tomber en cours de 2eme tome. Affreux affreux.

09/01/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Gon est à ma connaissance le seul manga sans paroles. A ce titre, c’est une curiosité. Autre curiosité, Gon lui-même ! Ce petit T-Rex vit avec la faune sauvage d’aujourd’hui et gare à celui qui ose le bousculer dans son sommeil ! Paradoxalement, mon impression à son sujet est assez contrastée. En soi, ces récits ont quelque chose de répétitif et de lassant. Le canevas est souvent le même : Gon se réveille et se fâche au détriment de la faune sauvage environnante. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir un faible pour lui. Il a quelque chose d’attirant, voire de fascinant. C’est difficilement explicable. Peut être faut-il l’avoir lu pour me comprendre ? Toujours est-il que, en toute objectivité, je ne peux le recommander à l’achat. Mais y jeter un coup d’œil ne peut pas faire de tort !

20/11/2008 (modifier)
Par Jetjet
Note: 5/5
L'avatar du posteur Jetjet

En un mot : j'adore !!!! Je me souviens de la première fois où j'ai feuilleté par hasard le premier tome de cette série, comment associer dessins aussi précis et travaillés (les décors sont superbement détaillés, les animaux également) avec un espèce de trublion façon T-Rex Super Deformed invulnérable et irrésistible !!!! Que de fous rires ! Alors, ça se passe toujours pareil, Gon est un petit dinosaure qui ne pense qu'à dormir, manger, s'amuser et faut pas le faire ch... !!!!!!!! Toujours en conflit avec un "méchant", à savoir un animal genre Ours, renard ou autre, toujours dessiné de façon réaliste à l'exception des yeux exprimant peur, surprise, cartoon et qui me tirent des larmes des yeux !!! Oui, c'est très con, oui, c'est très niais, oui c'est très rapidement lu (pas de paroles de surcroît) mais on peut très facilement estimer que cette oeuvre est le Buster Keaton du manga, à savoir des sketchs nonsensiques sans grande profondeur si ce n'est celle de distraire, et là, pari réussi !!!! En abuser serait peut être un peu trop tant les situations se répètent néanmoins, le seul gros défaut de "Gon". Néanmoins c'est le genre de Bd que j'aime à reprendre comme La mouche de Trondheim... Comme quoi il en faut parfois peu pour faire rire et sourire. A lire entre deux Sambre pour ne pas "Sambrer" dans la déprime !

30/08/2007 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Bon j'ai lu que 3 tomes mais je suis super impressionné par la série. Déjà c'est assez marrant. Et Gon le petit T-rex est super attachant. Les petits épisodes sont bien trouvés mais ce que j'aime le plus, ce sont les dessins. C'est trop beau, les décors sont fabuleux, et les animaux super bien faits. Je me demande combien d'années de pratique il faut avoir pour faire un dessin comme ça. Enfin j'adore, y'a pas d'autre mot !

04/09/2006 (modifier)