Vietnam

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

À la fin de la guerre du Vietnam, alors que les troupes de l'Oncle Sam ne maîtrisent plus grand chose et que le pays sombre dans le chaos, un groupe de GI's est capturé par le Viêt-Cong qui lui confie la tâche de voler une statue de Bouddha en échange de la vie.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Indochine Les Guerres d'Indochine et du Vietnam

Fin 1971, les États-Unis s’enlisent dans la guerre du Vietnam. Quelque part sur la ligne de front, une patrouille américaine est capturée par un groupe de Viêt-Cong. Mandatés par un obscur collectionneur, ces derniers doivent mettre la main sur une statue de Bouddha antique en plein Vietnam sud, et ils comptent bien se servir de leurs prisonniers américains pour passer la Charlie Line sans encombre. Pendant ce temps, en territoire "libéré", une jeune journaliste pacifiste, Mitsy Panama, multiplie les articles remettant en cause les actes du gouvernement et de l’état-major américain, ce qui n’est évidemment pas du goût de tout le monde… [Texte de l'éditeur]

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Mai 2014
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Vietnam
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

15/05/2014 | Eric2Vzoul
Modifier


Par yOyO
Note: 3/5

Bon c'est pas la bd du siècle mais le spectacle est assurée. Ça a le mérite d'être bien mis en scène, il y a de l'humour, de l'action, du suspense, de l'action, des zones d'ombres, de l'action et ça se prend pas la tête. Cette course poursuite pour un bouddha nous tient en haleine en lisant les 2 tomes d'une traite. Les personnages ne sont pas grandement attachants mais les clichés sont suffisamment légions pour faire avancer l'histoire sans trop réfléchir. Au moins c'est bien fait. Le dessin de pacheco est toujours excellent (découvert dans Trop mortel). Dynamique, découpage impeccable, un vrai bonheur pour ceux qui aiment le style semi-realiste un peu comics. Bref, vous l'aurez compris, un bon divertissement.

12/11/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Cette bd n'est pas mauvaise en soi car on a un bon aperçu de la guerre du Vietnam. Cependant, je ne l'ai pas vraiment appréciée sans doute à cause de scènes trop crues et un oscillement entre légèreté et tragédie qui n'a pas sa place. On aura même droit au clin d'oeil sur le film Good Morning Vietnam. Bref, on ne nous épargnera pas la caricature... Cet album est une sorte de puzzle avec ses mini-récits qui s'entrecroisent. Le lecteur va très vite se perdre dans la jungle. Ce flou narratif aura eu raison de ma patience. Un bon point cependant pour le dessinateur et pour le découpage plutôt dynamique. Cet album recèle également certaines qualités.

02/01/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

Du travail honnête qui donne un album plutôt divertissant, mais sans grande originalité. Rien de bien nouveau en effet. Si l'éditeur vante une « thématique rarement abordée en bande dessinée », elle l'a si souvent été au cinéma que l'on navigue en terrain connu. Entre Voyage au bout de l'enfer et Apocalypse now, avec un soupçon de Hamburger Hill ou Platoon pour l'ambiance et un trait de Good morning Vietnam pour l'absurde ; on agite bien et on obtient un cocktail honorable. Les auteurs ne cachent d'ailleurs pas leurs nombreuses références hollywoodiennes. J'aime assez le style de dessin de Chico Pacheco, découvert dans la série Trop mortel, à la lisière du réalisme et de la caricature. Il me rappelle par moment le travail de Conrad dans Les Innommables (les derniers albums) ou Tigresse blanche, mais ça tient essentiellement à l'ambiance asiatique boueuse et moite, pas mal rendue. Un trait pas foncièrement original, mais bien maîtrisé et efficacement mis en valeur par le coloriste. Le scénario pour sa part n'offre pas vraiment de surprise, hormis la vision colorée du Bouddha sous THC… L'histoire se déroule efficacement sur ce premier opus. Tout n'est pas encore expliqué, et le rôle de certains personnages reste mystérieux, mais on ne devra pas attendre des années pour comprendre, car Vietnam est annoncé comme un diptyque. Ce sera sans doute assez car si les rebondissements s'enchaînent sans anicroche dans une intrigue d'un classicisme revendiqué, Frédéric Brrémaud ne parvient pas pour autant à créer un suspense insoutenable. La série peine à trouver un ton : récit de guerre-aventures ou humour noir ? Les personnages ont tendance à mourir assez vite et les survivants ne sont pas dotés d'un charisme bouleversant. Au final, je m'inquiète davantage pour la statue du Bouddha que pour eux. En clair, Vietnam est un petit récit sympathique comme il y en a beaucoup. Je lirai la fin avec plaisir, mais je ne l'attends pas avec impatience.

15/05/2014 (modifier)