Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Nouvelles Coquines

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Manara illustre des fantasmes.


Auteurs italiens Manara

Une lectrice de Manara lui faire parvenir des extraits de son journal intime, extraits très intimes. Cette Sandra F. est habitée par son angoisse, par son anxiété, lui faisant faire parfois des choses étranges. Cette angoisse, elle l'a appelée Charlie...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1990
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Nouvelles Coquines

07/07/2004 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le nom de Manara ne suffisait visiblement pas pour attirer les éventuels lecteurs, et il a donc fallu ajouter un titre affriolant (et une couverture tout aussi émoustillante). Pourquoi pas ? Sauf que dans ce petit album, il y aurait presque du coup tromperie sur la marchandise. En effet, à part la première histoire (et un peu la dernière), qui jouent réellement et franchement sur l’érotisme, ce n’est pas vraiment le cas des autres. En fait, en plus de l’érotisme présent dans les parties signalées ci-dessus, on trouve dans ces histoires courtes de la Science-Fiction, du fantastique, le tout mâtiné d’un peu d’humour. Pour ce qui est du dessin, par contre, il n’y a pas de surprise – et heureusement ! En effet, on retrouve là le trait précis et très bon, très classique, de Manara. Quant aux histoires proprement dites, indépendamment du genre dans lequel on souhaite les classer (ce qui est somme toute secondaire), il faut dire qu’elles se laissent toutes lire agréablement, et que c’est un album tout à fait recommandable – à l’emprunt comme à l’achat (on peut le trouver pas cher facilement – sur Paris en tout cas).

22/08/2018 (modifier)
L'avatar du posteur ThePatrick

Très beau ! Tenir l’angoisse à distance grâce au sexe, c’est un peu comme le bavard qui meuble le silence par peur de la mort. Superbe sujet auquel on veut vraiment croire. Avec très peu de choses, une petite mise en scène de pas grand chose, Manara créé une histoire d’une grande force. Et bien sûr son trait est comme d’habitude d’une beauté, d’une élégance qui laisse rêveur. Attention, c’est de l’érotisme très léger mêlé à du mal-être, rien de hard ici.

11/02/2005 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

J’ai lu cette courte BD parce que je suis tombé dessus par hasard, et que je suis un gros fan de Manara, je trouve son dessin vraiment superbe. Ces « nouvelles coquines » sont dans la lignée des autres BDs de l’auteur. C’est superbement dessiné, et les histoires sont excitantes, ce qui est le but non ? L’originalité vient du fait que les histoires sont en fait des illustrations de lettres érotiques envoyées à l’auteur par une lectrice ! Bon, je ne suis pas bête, je me doute bien que cette lectrice n’existe pas et que ces lettres sont inventées, mais comme Kael, je préfère imaginer le contraire. Bon, l’ensemble reste quand même un peu court et léger. A lire, mais pas forcement à acheter.

04/01/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

Avant tout, c'est l'idée de cette BD qui est intéressante, parce que sinon le reste est sans intérêt. Je ne sais pas si c'est une mise en scène de Manara ou si cette lectrice existe vraiment. Je m'amuse à penser que ça peut être vrai. :) Sinon, c'est vraiment très léger. L'érotisme est des plus soft, presque chiant tant on aimerait en (a)voir un peu plus, aussi bien dans les lettres de cette lectrice que dans le dessin de Manara. Mais l'idée a un côté excitant oui...

07/07/2004 (modifier)