Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Klaw

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

Si Ange Tomassini, 14 ans, n'est pas ce mystérieux homme-tigre qui vient inlassablement le protéger de tout danger, alors pourquoi ses camarades et professeurs le craignent-ils tous... ? Et qui est, alors, cet étrange fauve ? Les réponses l'attendent. Mais, pour les connaître, il lui faudra tout quitter...


Les Fauves Métamorphose Super-pouvoirs

Tome 1 : Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant... Mais rien n'est avéré, et le jeune homme ignore qu'en réalité, si tous le craignent, c'est parce que son père est l'un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps... Tome 2 : En l'espace de quelques mois, Ange Tomassini a appris à accepter sa nouvelle condition : il est un dhizi, un être mi-homme, mi-animal, issu du zodiaque chinois. Mais il a également appris qu'il était le fils d'un des plus gros mafieux de la ville, et il n'entend pas rester les pattes croisées tandis que sa famille met en danger sa propre vie et celle de nombreux innocents. Du haut de ses 15 ans, Ange a simplement oublié un détail : le zodiaque chinois comporte douze signes... Tome 3 : Six ans ont passé depuis qu'Ange Tomassini a du fuir Chicago et les guerres mafieuses impliquant les Dhizhis, ces humains capables de se transformer en animaux du Zodiaque chinois. Six ans pour apprendre à maîtriser le tigre qui est en lui. Et pour mieux préparer le combat qui se trame, véritable apothéose de ce premier cycle haut en couleurs et en rebondissements.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mars 2013
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Trois cycles de 3 tomes terminés) 11 tomes parus
Couverture de la série Klaw
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2013 | dut
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette série a, à mes yeux, le cul entre plusieurs chaises. Au premier abord, cela ressemble à une série pour lycéens où un garçon se découvre des pouvoirs cools (se transformer en tigre) et qui vont changer sa vie. De souffre-douleur de tout le monde et d'amoureux sans espoir d'une fille trop populaire pour lui, il va prendre sa revanche sur la vie en devenant super fort et respecté. Le schéma des débuts de Spider-man, quoi. Sauf qu'à côté de cela vient s'ajouter ensuite une histoire de pouvoirs magiques ancestraux asiatiques et de combats entre des familles qui a des allures de scénario de série manga. Puis ensuite, et surtout dans le tome 3, il y a un véritable aspect histoire de super-héros avec apparition d'un super-vilain et une ambiance davantage comics. C'est donc un peu un fourre-tout d'influences et, si cela pourrait plaire à de jeunes lecteurs, je ne suis pas convaincu. Il y a trop de clichés et de facilités à mon goût. Cela sonne trop artificiel malgré quelques rebondissements plus réalistes comme des personnages qu'on croyait durer longtemps qui meurent plus facilement qu'on l'imaginait. Au rayon de l'artificialité, j'ai très peu apprécié à quel point le jeune lycéen se comporte soudainement comme un adulte très sûr de lui, et encore moins ce qui se passe concernant son "meilleur ami" lui aussi lycéen. Pas plus que les haines soudaines entre anciens amis ou membres de la même famille. Ce n'est pas crédible et ça donne parfois l'impression de se prendre trop au sérieux, de faire dans la tragédie facile. Dans les faits, j'ai été peu captivé par le premier tome et la première moitié du second. Arrivé à ce stade, j'ai trouvé que la suite reprenait du poil de la bête et de l'intérêt jusqu'à s'approcher de la fin du tome 3, car la conclusion de celui-ci m'a à nouveau paru un peu facile. Le tome 4 est sensé être le premier d'un nouveau cycle mais j'ai trouvé la rupture plus évidente entre les tomes 2 et 3 qu'entre les 3 et 4. Il n'y a pas le même grand saut chronologique entre les deux qui m'avait assez déstabilisé, et même si l'histoire y part de nouveau davantage sur une base "conflit entre familles magiques" que le genre "comics de super-héros" du tome 3, on y est quand même dans la continuité directe au niveau de l'intrigue. Quoiqu'il en soit, de l'ensemble je retiendrai un graphisme de belle qualité. Il m'a parfois un peu agacé au niveau narratif car certaines scènes d'action manquent de fluidité et de consistance, et aussi parce qu'au début du tome 3, j'étais complètement perdu dans les personnages avant de comprendre que le héros pouvait changer de visage à volonté. Mais dans l'ensemble, c'est du boulot de pro de quelqu'un qui a l'air d'avoir travaillé dans l'animation. J'ai d'ailleurs cru initialement qu'il avait fait l'école Disney italienne. Bref, je suis mi-figue mi-raisin. Il y a des choses qui m'agacent, et d'autres qui me plaisent. Et il m'a fallu attendre la deuxième partie du second tome pour commencer à apprécier le récit. Mais dans l'ensemble, c'est plus une série pour adolescents que pour moi. Donc l'achat pour eux peut-être, et une lecture pour passer le temps pour moi, pas plus...

05/02/2015 (modifier)
Par Canarde
Note: 3/5
L'avatar du posteur Canarde

Vous êtes bien sévères... Moi je vois que ça plait à la cible visée, autour de 12 ans, parce que c'est emballé dans un dessin vraiment plein d'aisance avec des couleurs agréables. Effectivement c'est totalement invraisemblable et inutilement situé dans l'avenir. Mais reproche-t-on aux aventures de Spirou d'être invraisemblables et à Tintin d'être condescendant avec les noirs? C'est un truc bien fabriqué, pour que les collégiens puissent échapper à leur quotidien, fluide, sans prétention, avec des belles couvertures dynamiques. Le scénariste aurait pu se donner un peu plus de mal... Mais gardez quand même un œil sur le dessinateur...

22/07/2014 (modifier)

Il est toujours difficile de s'exprimer sur un ouvrage dont on ne fait pas partie du public ciblé, ici représenté par les pré-ado d'une dizaine d'années. L'histoire n'est pas des plus originales, un jeune garçon va se découvrir d'immenses pouvoirs et va pouvoir se venger à l'occasion de ses tortionnaires de l'école, et tenter de mener des actions contre la mafia...Je pense toutefois qu'elle aurait pu me plaire étant enfant. Le hic, c'est qu'avec des yeux d'adulte, le manque de crédibilité du scénario, et de cohérence des différentes scènes, n'est que trop évident. En vrac, notre héros est le fils d'un parrain de la mafia, tous ses profs le craignent, mais pas certains élèves dont il est la tête de Turc, un ennemi de notre jeune Ange se fait tuer, les policiers débarquent au collège et expliquent à toute la classe qu'il a été tué avec une patte de lion, mais bien sûr...Par ailleurs, les agents embarqueront notre jeune protagoniste pour un interrogatoire, alors qu'il est mineur, sans l'accord de ses parents... la petite amie de l'ennemi sus-cité saute dans les bras d'Ange dès le soir même du meurtre de son petit copain, Enfin, Ange se retourne contre son propre père à l'instant même où il comprend que ce dernier est parrain de la mafia (soit dit en passant, il est pas très futé, c'était quand même évident...). (liste non exhaustive...) Comme le précise justement dut, le fait que l'action se déroule dans le futur n'apporte RIEN de RIEN à cette histoire, en tout cas dans le premier tome. Graphiquement, le dessin et les couleurs informatisés manquent un peu de personnalité et de piquant, mais çe reste agréable à lire et assez fluide. Au final, un BD vraiment à proposer aux pré-ado, si toutefois le manque de cohérence ne leur saute pas aux yeux d'emblée aussi. (284)

13/03/2014 (modifier)
Par dut
Note: 2/5

Alors je veux bien admettre les qualités de cette BD, le dessin de Jurion dynamique, les couleurs qui pètent bien. Mais je ne suis clairement pas le public visé, c'est vraiment "Teenagers" à mort et il y a plein de choses qui m'ont déplu et qui m'ont empêché de bien rentrer dans l'histoire. (Après tout, une bonne BD, même si elle est axée ado, ça reste une bonne BD que je peux apprécier, il y a plein d'exemples...) J'ai trouvé le pitch un poil light, et je dois dire que je suis resté sur la faim après le 1er tome (si l'occasion se présente, je lirai la suite mais ce n'est clairement pas ma priorité). Quelques petites choses m'ont un peu agacé : pourquoi dire que l'histoire se passe en 2032, et donner au héros (blindé aux as) un nokia 3210 et laptop digne du début des années 2000 ? Je chipote mais ça enlève de la crédibilité. Si le scénariste annonce une histoire dans le futur, je m'attends à voir des trucs futuristes ! Autre exemple : le flic annonce de façon super cash à la classe qu'un de leurs camarades a été assassiné... ben voyons. Tout comme la nana du gars assassiné, même si elle subit des pressions, elle est balèze la gamine de 14 ans pour gérer nickel tip top la mort de son chéri... Non trop superficiel niveau psychologie des personnages... Et puis le coup du jeune avec un pouvoir, le mec qui le prend sous sa coupe et qui va le former, c'est du vu et revu non ?

19/06/2013 (modifier)