Versailles

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Le château de Versailles, un lieu propice aux grands récits d'aventure ! Rien ne pourrait troubler la tranquillité de ce lieu enchanteur dédié aux plaisirs et aux distractions. Bientôt, pourtant, apparaissent des anomalies.


Anticipation Après l'apocalypse... Versailles

Le château de Versailles, un lieu propice aux grands récits d'aventure ! Cet album est le premier volet d'un triptyque – dont chaque volume est autonome – consacré au château de Versailles, trésor du patrimoine mondial.Alors que débute cette histoire, la vie semble immuable à la cour du roi de France. Intrigues politiques et amoureuses se développent dans les alcôves comme dans les bosquets du parc. Rien ne pourrait troubler la tranquillité de ce lieu enchanteur dédié aux plaisirs et aux distractions. Bientôt, pourtant, apparaissent des anomalies. Que penser de cette étrange cérémonie où un vieillard mourant passe littéralement le flambeau de la vie à un nouveau-né ? Qui sont les Roberts, mystérieux serviteurs aussi efficaces que discrets ? Les habitants du château sont-ils libres d'en sortir ? Pour Nicolas de Barberon et Mahaut de Rosny, deux jeunes amoureux, débute une quête périlleuse qui les conduira à découvrir une incroyable vérité !

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Octobre 2012
Statut histoire Une histoire par tome (prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Versailles
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

03/10/2012 | Miranda
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette série en 3 tomes a l'originalité de proposer des variations sur un même thème, le Château de Versailles, sa cour et deux amoureux, par le biais de 3 histoires complètes au ton très différent. La première nous plonge dans un cadre post-apocalyptique étrange où Versailles semble vivre comme au temps de sa gloire si ce n'est que les serviteurs sont des robots humanoïdes et que les habitants du château ne peuvent surtout pas sortir de ses frontières. Qu'y a-t-il au-delà des limites du parc ? Qu'est devenu la Terre ? La seconde est nettement moins orientée science-fiction, malgré des voyages dans le temps aux teneurs fantastiques et une tentative de modifier le cours de l'Histoire, et se révèle un peu plus classique sur le fond. Elle nous présente néanmoins de manière originale le déroulement historique des événements qui verront la fin de la royauté jusqu'à la décapitation de la reine Marie-Antoinette. C'est Eric Liberge qui est au dessin. Autant j'aime son style esthétique, autant je le trouvais trop embrouillé et difficile à lire dans une oeuvre comme Monsieur Mardi Gras Descendres. Heureusement il est ici beaucoup plus épuré et plus clair à la lecture. Le graphisme se révèle un peu sec et légèrement raide à mon goût, mais c'est plutôt joli. Les histoires, sans me surprendre particulièrement, à part la révélation de la fin du premier tome, sont agréables, plutôt prenantes et rendent bien hommage au Château de Versailles, à son ambiance et à son histoire. C'est une bonne lecture et j'apprécie le fait que les intrigues des albums soient si différentes les unes des autres, cela donne davantage de profondeur et d'intérêt à la série à mes yeux qu'une simple histoire complète, tout en attisant ma curiosité sur quel va être le cadre narratif du troisième tome.

23/01/2015 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Superbe découverte ! Tout d’abord une jolie surprise de la part de Convard dont je n’ai jusqu’à présent apprécié que sa série Chats. L’histoire est fabuleuse, elle prend racine dans une communauté restreinte et s’achemine tout doucement dans un monde aussi vaste que l’univers, mais j’en ai déjà trop dit. « Versailles » est aussi riche en dialogues que le sont les décorations du château et les évènements nombreux et cadencés, la lecture est dense et prenante, on ne regrettera pas cet achat. Le rythme est pour ainsi dire parfait, on découvre ce récit avec gourmandise et pourtant les premières pages m’ont parue un peu trop abracadabrantes et c’est sans doute ça qui malgré tout m’a poussée à aller plus loin, ça aurait pu prendre une tournure totalement saugrenue voire stupide, mais au contraire plus on tourne les pages et plus on se rend compte de la richesse et de l’originalité du scénario. J’espère que la suite sera à la hauteur, qu'elle ira en grandissant et qu'elle ne restera pas sur le plancher des vaches, confinée dans son château et ses alentours, car au vu de la fin de ce premier tome ce serait un peu décevant. Ceci dit et vu la collection, j'ai bien peur qu'elle prenne la route que je redoute, maintenant ça peut aussi être très bon, à voir. Graphiquement ce « Versailles » est royal avec d’innombrables détails et une colorisation équilibrée, ni trop ni pas assez relevée, je n’aurai qu’une critique à faire sur le visuel, parfois certains visages sont un peu figés, c’est dommage car le reste est parfait. Note à la baisse Ce que je craignais est arrivé, le second tome n'a rien à voir avec l'univers du premier, en l'état cette histoire perd tout intérêt à mes yeux. Je passe de 4 étoiles à 2 et c'est bien gentil.

03/10/2012 (MAJ le 26/09/2013) (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

D’ordinaire, je ne suis pas spécialement amateur du trait d’Eric Liberge. En effet, si je lui reconnais une maitrise technique évidente, je ne trouve pas cette technique, justement, adaptée au format bd. L’auteur part fréquemment de photographies pour créer ses dessins et le rendu est généralement figé. Ici, rien de tout ça !! Et c’est une très bonne surprise. C’est fin, beau, vivant voire même dynamique au besoin. S’il continue dans cette voie-là, l’artiste aura vite fait de me convertir. D’ordinaire, je ne suis pas spécialement amateur des scénarios fantastiques de Didier Convard. En effet, si je lui reconnais un réel savoir-faire, je lui reproche de toujours nous raconter la même histoire post-apocalyptique manichéenne. Ici, rien d… ah si quand même… on retombe en effet dans un univers post-apocalyptique et les personnages s’avèrent bien vite très stéréotypés. Ceci dit, l’univers imaginé est à tout le moins original et déstabilisant. Et là où je croyais découvrir une uchronie, j’ai trouvé un récit d’anticipation bien allumé. La fin de ce premier tome, par contre, m’a déplu. C’est trop divaguant pour moi, trop SF extravagante à mon goût. Et je me demande vraiment comment les auteurs vont faire évoluer la série tout en conservant un minimum de cohérence. Jusqu’ici, c’est pas mal mais j’attends de voir la suite avant de me prononcer sur l’opportunité de l’achat.

11/12/2012 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Didier Convard et Eric Adam signent ici un excellent scénario, suspense et clarté sont au rendez-vous mais c’est surtout par son originalité que j’ai été séduit. La couverture ainsi que les premières pages laissent à penser que le récit se déroule à l’époque de Louis XIV, mais le scénario dévie assez vite vers le fantastique ensuite vers la science-fiction. Le récit surprend et ne laisse pas indifférent, l’orientation de la fin de cette première partie me laisse un peu perplexe. Néanmoins j’espère une suite simple et de même qualité. Le dessin est d’un très haut niveau, certaines cases sont sublimes. Seul bémol : le dessin semble surchargé vers la fin.

21/10/2012 (modifier)