Dofus Monster

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Une série de oneshots sur un monstre à chaque tome issu de l'univers de Dofus


Fanas de Jeux video Krosmoz Manfra ou Franga

DOFUS Monster, c’est avant tout un exercice de style, des mangas sur le thème de monstres issus de l'univers du jeu en ligne DOFUS. Un auteur par tome, une histoire complète indépendante avec à chaque fois un nouveau monstre. Une collection qui s’est affirmée au fil des volumes comme un tremplin pour de jeunes auteurs et un espace de libre expression pour des artistes confirmés. DOFUS Monster est également une série ouverte de façon permanente aux projets d’auteur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2007
Statut histoire Une histoire par tome 12 tomes parus
Couverture de la série Dofus Monster
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/10/2012 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

Avis partiel et partial qui ne vaut que pour le dernier et huitième tome paru à ce jour. Premier et certainement dernier tome de cette série que je lirai, tant j'ai trouvé ça mauvais. D'une part le pompage de concept sur la série Donjon, c'est déjà limite, mais si c'est en plus pour nous pondre des trucs aussi indigestes, je pleure !!! François Duprat et Saturax qui se collent dans ce 8e tome à l'exercice de (mauvais) style devaient avoir des fins de mois difficiles pour nous conter l'histoire de ce triste Wa Wabbit. Bon, déjà, j'suis novice en Dofus, mais je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir cet univers jeunesse qui fait tant d'émules. Sauf que là, c'est mauvaise pioche. Car cette histoire de Wabbit m'a plus gonflé et consterné qu'autre chose. L'histoire de cette bande de lapins crétins est en effet affligeante. Tout y passe pour nous narrer l'histoire de ce personnage despote qui veux devenir chef des wabbits. Manipulation, meurtres, asservissement de son peuple, racisme, extermination des autres races... Voilà comment tranquillement on nous montre comment un wabbit (quelle connewie aussi ces W à la place des R !!!) finit tranquillement dictateur sans être inquiété. L'histoire se termine même sur l'image de ce dictateur allant jouer avec ses femelles, puisque aucun adversaire à sa taille ne se présente plus pour l'affronter... Wow ! J'suis pas pour les BD moralisatrices, mais là on va quand même chercher loin dans l'excès inverse, surtout quand il s'agit de BD jeunesse... Quant au dessin, bof, sans plus... Rien de très original dans le découpage et le trait reste plutôt quelconque. Bref, un tome unique qui m'a littéralement refroidi sur la série et qui me pousse à bannir cette série des rayonnages de la biblio que je gère.

03/10/2012 (modifier)