June

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Que se passe t-il quand les adultes perdent le contrôle de la situation ? Quand un verre de vin peut faire basculer le quotidien d'une famille ordinaire vers un cauchemar sans nom ?


Bichromie Douleurs intimes

Que se passe t-il quand les adultes perdent le contrôle de la situation ? Quand un verre de vin peut faire basculer le quotidien d'une famille ordinaire vers un cauchemar sans nom ? Nous sommes en France, aujourd'hui, dans une ville austère de l'est. june est une petite fille comme les autres. Quand son père Otis ne tient plus ses promesses, quand il laisse son addiction le submerger au détour d'une gorgée d'alcool de trop, les choses ne peuvent pas se passer au mieux. June regarde son père tomber. June voit la catastrophe et la prend de plein fouet. Mais June encaisse... Et qui sommes-nous pour juger qui que ce soit ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Novembre 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série June
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/09/2012 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une bd réellement triste car elle nous raconte l'enfer vécu par une famille du fait d'un père alcoolique. On a beaucoup de peine pour la petite June qui assiste à la déchéance d'un père pourtant entouré d'une famille aimante et compréhensive. L'alcoolisme est une maladie qu'il convient de soigner. C'est d'ailleurs la démarche volontaire entreprise par ce père mais jusqu'à quand pourra t'il tenir ? On retrouve toujours ses vieux démons. En conclusion, un sujet très délicat et qui est traité avec beaucoup d'humanisme sans tomber dans la moralisation et le jugement. C'est assez rare pour le souligner.

03/04/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Sous des allures rappelant parfois graphiquement les comics voire les strips comiques américains, June raconte en réalité avec sensibilité le cas d'un père alcoolo-dépendant et de sa petite fille qui l'observe avec amour et tristesse. Sans pathos, il aborde le sujet avec réalisme et une certaine finesse. J'ai été un peu surpris par ce style graphique. J'ai eu l'impression d'une oeuvre un peu underground américaine même si l'auteur est parfaitement européen. C'est en tout cas un style plaisant, une jolie bichromie, dont la légèreté apparente tranche agréablement avec un sujet plutôt dur. L'histoire, quant à elle, se lit très bien. Elle est scindée en chapitres qui s'apparentent presque à des thématiques différentes, prenant parfois le père pour sujet principal, d'autres fois sa fille ou ses proches. Le sujet est dur mais traité sans noirceur ni désespoir. Le fait de présenter en outre la chose en partie par les yeux de sa fille, gentille fillette souriante et aimante malgré l'impact que la situation de son père a sur elle, apporte une vraie dose d'émotion et de sensibilité. La fin est plutôt touchante et apporte une note d'espoir. Une bonne lecture sur un thème difficile.

09/09/2012 (modifier)