Akaboshi

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Dans la Chine de l’époque Song, un groupe de 108 justiciers, la Taiten-Gyodo, lutte pour rétablir la justice ! Librement inspiré d'un classique de la littérature chinoise : Au bord de l'eau


Shonen Shueisha Tonkam

Taiso fait partie de la Taiten Gyodo, un groupe de rénégat visant à renverser le pouvoir en place. Ce groupe se compose de combattant, chacun ayant des techniques et des dispositions hors du commun. Taito est chargé de recruté de nouveaux membres pour la Taiten Gyodo. Le nombre doit se rapprocher de 108 car il faudra lutter contre l'armée des Song, composée de plus d'un million de soldats... et un guerrier de la Taiten vaut 10 000 soldats ! Dès que les 108 membres seront réunis, la Taiten Gyodo pourra commencer son action visant à restaurer la justice dans leur pays.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2011
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Akaboshi
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/09/2012 | Tetsuo
Modifier


Par Tetsuo
Note: 2/5

Qu’il est confus ce manga ! Yoichi Amano a pris le pari de créer une histoire autour 108 personnages… pari qu’il a perdu, puisque la publication d’Akaboshi s’est arrêté au tome 3 (pour la petite histoire, la publication du manga ne fonctionne au Japon pratiquement que sur la base des votes des lecteurs. Si une série est bien classée au niveau des votes, elle continue). Et en plus ces 108 personnages ne sont que les héros… Malheureusement pour l’auteur, je comprends le désarroi des lecteurs car j’ai eu bien du mal à accrocher à ce titre. Le manga possède pourtant bien tous les codes propres au shonen, mais dans le cas présent, cela ne fonctionne pas. On ne s’attache pas aux héros ni à leur motivation. Le scénario est, pour commencer, brinquebalant. L’auteur aurait dû d’avantage travailler son background, la présentation des ses personnages et de son histoire laissant parfois à désirer. Bizarrement, Amano utilise des pavés de textes qui n’apportent rien de plus au récit, mais qui au contraire alourdissent le rythme. Les combats ne sont pas intéressants, mal amenés et laissent une impression de déjà lus. En plus, je trouve le dessin peu lisible et le côté petit format du manga dessert la fluidité. Les cases paraissent trop petite et la lecture du coup moins agréable. Dommage car le graphisme n'est pas raté, Amano détaille chaque personnage, pas de redondance et de similarité. Et surtout, il réussit très bien les visages, sans trop de détails, il donne à ses personnages des expressions assez fortes. Un manga plein de promesses qui ne les a pas tenues !

05/09/2012 (modifier)