Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nu-Men

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

L'humanité à l'aube du troisième millénaire. L'activité sismique s'était soudainement accrue, réveillant le super volcan Yellowstone qui raya de la carte une grande partie du continent nord américain. Les éruptions furent suivies d'un hiver nucléaire, de l'exode des survivants vers des camps de réfugiés installés plus au sud, et d'une belle pagaille économique mondiale. Quant à l'Afrique, qui subissait depuis si longtemps la pandémie de Sida, elle ne compte quasi plus...


Anticipation École européenne supérieure de l'image La BD au féminin Quadrants

L'humanité à l'aube du troisième millénaire. L'activité sismique s'était soudainement accrue, réveillant le super volcan Yellowstone qui raya de la carte une grande partie du continent nord américain. Les éruptions furent suivies d'un hiver nucléaire, de l'exode des survivants vers des camps de réfugiés installés plus au sud, et d'une belle pagaille économique mondiale. Quant à l'Afrique, qui subissait depuis si longtemps la pandémie de Sida, elle ne compte quasi plus... Anton Csymanovski est sergent de l'armée régulière européenne. Lors d'une violente émeute, en périphérie d'une grande ville à la veille d'une élection, il se retrouve coincé sous un immeuble vétuste qui s'effondre sur lui et la petite fille qu'il voulait sauver. Simultanément, tous deux sont témoins d'un étrange flash de lumière... Dégagé peu après des décombres, miraculeusement indemne, Anton passe pour un héros au micro de médias empressés et avides de sensations. Cependant, la sécurité intérieure confisque d'autorité la scène de sauvetage qu'une collègue d'Anton avait filmée. La petite fille, une réfugiée en situation irrégulière, disparaît aussi soudainement de l'hôpital où on la tenait en observation. Anton fait certes partie des forces de l'ordre, mais tout le pousse à penser que cette agitation cache une étrange affaire, dans laquelle il va devoir plonger...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Janvier 2012
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Nu-Men
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

09/02/2012 | Ro
Modifier


Par r0ud0ud0u
Note: 2/5
L'avatar du posteur r0ud0ud0u

Un premier tome un peu confus au niveau du scénario, mais prometteur. Avec le deuxième ça s'installe mieux, ça se suit plus facilement, et on a des réponses aux questions du premier tome. Le troisième tome va-t-il un jour sortir et être l'apothéose pour finir cette série ?

02/01/2020 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Je suis pour l'instant extrêmement dubitatif, je ne sais pas trop quoi pas penser de cette série. C'est violent, cru, dur dans le propos comme dans les dialogues et disons le tout de go, un peu incompréhensible. Il y a du potentiel, de nombreuses pistes restent à explorer; C'est qui ces gars qui causent au dessus du volcan?, C'est qui ce gros méchant défiguré qui manipule tout autour de lui? C'est quoi cette lumière au moment de l'effondrement de l'immeuble?, Et ces types qui aspirent? des âmes? de l'énergie vitale? Autant dire que ce premier tome ne nous donne aucune clef. Le dessin est moderne, ni beau , ni moche, en fait je m'y suis peu attardé cherchant plus à comprendre les tenants et aboutissements de tout ça. Vous aurez compris que je suis resté sur ma faim, même pour un tome introductif, j'ai trouvé que ça envoyait du lourd dans le sens que ça faisait beaucoup. Je serais attentif pour la suite mais sans impatience folle.

13/12/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Que je suis réellement déçu alors que je me faisais une joie de découvrir la nouvelle oeuvre du peu prolifique Fabrice Néaud. Il faut dire que son oeuvre phare Le Journal m'avait captivé dans un genre totalement différent. On passe de l'introspectif à un récit de science-fiction se passant dans un contexte géopolitique plus qu'improbable (comme si le Yellowstone pouvait d'un coup rayer les USA de la carte). Je n'ai pas aimé la coordination de cette histoire d'anticipation. Je n'ai pas aimé les dialogues qui m'ont paru soporifiques à souhait. J'ai cherché un peu de subtilité et j'ai eu beau chercher, je n'ai trouvé que violence et cruauté. Où est passé ce que j'avais tant aimé chez cet auteur ? Je ne ferai pas dans la demi-mesure de bon aloi. Ma note reflète ma déception de lecture.

14/11/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bon ben voilà, Ro a tout écrit. Plus sérieusement, j'ai moi aussi été assez agréablement surpris par cette nouvelle série de Fabrice Neaud, dont je n'ai pas lu le Journal. Graphiquement, j'ai senti une parenté évidente (et sans doute assumée) avec le style de Denis Bajram, qui a probablement dirigé l'édition de ce "Nu-Men". C'est bodybuildé, c'est dynamique, c'est mis en scène avec beaucoup de modernité il me semble. Tiens d'ailleurs, c'est qui ces nu-Men ? On ne nous en dit pas grand-chose dans ce premier épisode, mais l'essentiel n'est pas là : l'essentiel c'est ce récit d'anticipation qui me semble carrément dense : un poil trop, par exemple, la scène avec les deux zozos lévitant au-dessus d'un volcan m'a semblé hermétique ; nul doute cependant qu'elle trouvera son intérêt par la suite. la société future au bord du chaos, la puissance des autorités, la manipulation médiatique, il y a une vraie construction narrative. A suivre, sans aucun doute.

06/07/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Fabrice Neaud, l'auteur du Journal, qui se lance dans une série d'anticipation testostéronée, voilà qui a fortement attisé ma curiosité. Après lecture du premier tome, j'ai découvert là l'entame d'une série très intrigante, sans aucun temps mort et manipulant de nombreux thèmes de science-fiction et d'action. D'une part, nous avons un décor d'anticipation plus ou moins crédible. Se basant sur l'hypothèse que le réveil en 2022 du super-volcan du Yellowstone a ravagé les Etats-Unis et bouleversé l'ordre mondial, il met en scène en avant-plan une Europe technologiquement avancée et un peu décadante mais où une police et une armée pas loin du facisme répriment violemment les révoltes des immigrés clandestins devenus incroyablement nombreux compte tenu de la déchéance du reste du monde. D'autre part, par-delà ce paysage d'anticipation certes outré mais tout de même réaliste, s'ajoutent des éléments nettement plus proches de la science-fiction pure et dure. A base de théories de mécanique quantique, l'auteur imagine une caste supérieure et ultra-secrète qui complote et manipule les simples humains à coups de super-héros quantiques, de décalages spatio-temporels et autres phénomènes particulièrement étranges. Ce premier tome apporte beaucoup d'informations mais amène aussi un nombre très conséquent de questions et de mystères dont on semble encore loin de savoir le fin mot. Différentes factions sont présentées dont on ne sait finalement quasiment rien à part pour ce qu'il en est du simple héros, brave militaire très costaud mais foncièrement sympathique. Par son biais, on suit agréablement un récit aux ramifications assez complexes. Graphiquement parlant, ceci dit, je n'ai pas été trop séduit. Le style de Fabrice Neaud, très différent ici de celui du Journal, s'adapte parfois assez mal à certaines scènes d'action. En outre, les personnages ne sont pas toujours très réussis, affichant quelques visages grimaçants et assez laids. Mais dans l'ensemble, cela passe bien malgré tout même si je me demande si l'auteur n'aurait pas été encore plus percutant s'il s'était adjoint les services d'un dessinateur plus rôdé au genres de la SF et de l'action à l'américaine. S'agissant d'un tome introductif et encore très énigmatique, je ne peux pas encore me prononcer sur cette série. Mais c'est en tout cas un début très dense, original, prenant et qui donne vraiment envie de savoir la suite.

09/02/2012 (modifier)