Teddy Beat

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Angoulême 2012 : Prix de l’Audace Morgan Navaro continue d'exploiter la veine bleue de l'adolescence. Teddy bite flirte souvent avec les interdits, ce qui n'est qu'une façon détournée de dire la vérité : Ce livre est la limite de la légalité! Si bien que les kleenex qui vont avec ce genre de littérature vous seront également très utiles pour vous éponger le front... Ce nouvel opus de la collection BDCUL est à faire bander un ours!


Angoulême : récapitulatif des séries primées Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Requins marteaux

Morgan Navaro continue d'exploiter la veine bleue de l'adolescence. Teddy bite flirte souvent avec les interdits, ce qui n'est qu'une façon détournée de dire la vérité : Ce livre est la limite de la légalité! Si bien que les kleenex qui vont avec ce genre de littérature vous seront également très utiles pour vous éponger le front... Ce nouvel opus de la collection BDCUL est à faire bander un ours! Texte du site des requins, recopié tel quel avec les fautes...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2011
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Teddy Beat
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

13/12/2011 | cac
Modifier


Par Tomeke
Note: 2/5

Personnellement, j’ai trouvé ça très moyen. Le dernier plat est un petit strip qui m’a bien fait marrer et je m’attendais à quelque chose du genre Paf et Hencule. L’album présente plusieurs petites saynètes du Teddy Bear bien obsédé du cul. Pourquoi pas ? Mais franchement, j’ai pas trouvé cela bien excitant, ni même drôle. Un léger rictus parfois, tout au plus… De même, le texte de l’éditeur pour décrire l’album est vraiment exagéré. Le dessin est minimaliste et les couleurs assez flashy. En cela j’ai trouvé l’approche assez audacieuse et le résultat est sympa. Reste que ce petit album se lit rapidement, sans grand intérêt. Que ce soit dans le cul ou dans l’humour, ce one-shot ne casse pas une nano-couille !

08/02/2012 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Allez un bon 3 étoiles pour ce Teddy Beat, le teddy bear qui pense avec sa bite. C'est mérité et je mettrai presque 4 car c'est assez rare qu'une bande dessinée réservée aux adultes ne se prenne pas au sérieux comme ça sans que ça tombe dans une farce grossière ou un nanar géant. Ici c'est drôle car bien écrit, c'est fin ça se lit sans faim et de plus le dessin est mignon avec ces petits personnages animaliers mais néanmoins excitant. L'auteur qui m'était jusque là inconnu est resté bloqué sur Windows 3.1 16 couleurs et ça donne un code cartoon un peu surnaturel à ce récit. On trouve dans ce format poche plusieurs mises en situation du petit ours par exemple en forêt, à la plage, avec à chaque fois des bonnes surprises. Trop gros pour être crédibles mais de bons fantasmes. Il manque plus que Boucle d'Or. Teddy Beat n'en a qu'une mais il est chaud comme une baraque à frites.

13/12/2011 (modifier)