Paf et Hencule

Note: 3.31/5
(3.31/5 pour 13 avis)

2012 : Prix Charlie Schlingo Paf et Hencule, les Eros et Thanatos de la franche rigolade, dépassent les bornes des limites.


Animalier Le Prix Charlie Schlingo Médecine Trash Webcomics

Les édifiantes aventures d'un chien et d'un chat médecins, Paf et Hencule, nés sur un blog sous les plumes d'Abraham Kadabra et Goupil Acnéique. Donner des coups de genou dans le ventre des femmes enceintes, stériliser les pandas à la matraque, enculer des meubles, euthanasier des malades à coups de fusil, consoler un enfant en phase terminale en lui annonçant qu'il n'aura pas besoin d'apprendre la table des 9, tel est leur quotidien. En bonus, une préface dessinée par Bastien Vivès, et une aventure de Satin et Miloutre.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Octobre 2010
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Paf et Hencule
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

28/02/2011 | Cassidy
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Encore une BD que j'étais certain d'avoir avisé, mais que je n'avais jamais pris le temps de noter. Paf et Hencule, c'est une BD qui divise et qui fait débat. Elle est le genre qu'on aime ou qu'on déteste. Personnellement je la classe dans celles que j'aime ! Après, j'ai une affection pour l'humour noir et cette BD en est un parfait exemple : noir charbon, trash et dégueulasse, cette BD se permet toutes les saloperies qu'on n'ose plus faire dans la rue. C'est évidemment misogyne, raciste, homophobe, colonialiste, ... Ca se moque de l'armée, de la politique, de la justice et des médecins. C'est cynique et méchant, et souvent très con aussi. On ne peut que conseiller à un public averti. Le dessin est franchement moche, il est en adéquation avec le propos. Ce n'est pas pour ça qu'on lit ce genre de BD de toute façon. Si vous aimez l'humour noir charbon, les bons gags horrible et que vous ne voulez pas une merveille de dessin, cette BD est faite pour vous ! Sinon passez largement votre chemin.

31/05/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Dans une belle adaptation d'un excellent roman de G. Darien, "Le voleur", Belmondo, qui joue le rôle titre du voleur affirme, en matière d'auto-justification: " Je fais un sale métier. Mais j'ai une excuse, je le fais salement !". C'est un peu cette phrase qui me permet d'expliquer pourquoi je mets 4 étoiles à ce petit album plein de défauts, avec un dessin plutôt laid. C'est que justement, pour les horreurs sorties ici le plus froidement du monde, non seulement cela ne gêne pas, mais je trouve plutôt que cela enlève toute espèce d'excuse, de mauvaise interprétation... Ici, on est d'emblée dans une série de strips très trash, qui prennent un malin plaisir à révulser tout lecteur ayant gardé souvenir de limites à ne pas franchir dans l'expression: plus une valeur est haut placée, plus elle sera piétinée, et le racisme, l'intolérance, pour ne pas parler de l'impolitesse sont incarnés par les deux héros dont on se demande quand on aura le temps de les juger, tant la surenchère d'humour noir nous empêche de "faire le point". C'est souvent très con, mais c'est souvent très drôle. Pas toujours, bien sûr. D'abord parce que l'overdose guette. Aussi parce que les gags sont inégaux. Enfin, l'histoire plus longue en fin d'album ne m'a pas trop accroché. De trop pour moi, trop longue, moins drôle, peut-être parce que l’œuvre de démolition du bon goût entreprise par Paf et Hencule (on peut au moins dire qu'ils ne cachent pas leur jeu à l'acheteur/lecteur !) n'est assimilable que par petites touches, fussent-elles sismiques. A noter que certains gags ne sont QUE de l'humour noir, sans être totalement trash (celui du drive-in au Macdo est pas mal !). Bref, je sur-note peut-être, mais j'ai beaucoup ri, et le mauvais goût est ici tellement assumé jusqu'au bout, sans aucun alibi, fut-il esthétique, que je suis prêt à faire un effort pour les encourager ! ****************************************************************************** Bon, ben voilà, la suite de "Paf et Hencule" est enfin parue, après avoir été retardée par je ne sais quels soucis. Le deuxième tome de cette série culturelle confirme qu'elle restera très clivante (on l'aime ou on la déteste, mais les sans opinions seront rares). Si je ne change pas ma note d'origine, je trouve que cet album est un peu en deçà du premier. Je l'ai trouvé un peu moins trash. C'est peut-être aussi que l'effet de surprise ne joue plus, je ne sais pas. Mais bon, je vous rassure, Paf et Hencule ne sont pas devenus moines, ils sont toujours extrêmement racistes, misogynes, s'attaquent aux enfants et aux animaux. Peut-être moins trash, mais la barre était placée haut, donc ça reste quand même pour amateur du genre. C'est donc toujours trash, con, absurde, et souvent drôle (là aussi un chouia moins que le précédent opus) ! Pas de longue histoire cette fois-ci pour contre balancer les strips de trois cases, mais des dessins pleine page (dont une parodie de Pif Gadget). Le dessin est encore hideux, mais on s'en fout ici (c'est même sûrement volontaire pour être raccord avec les propos). Jamais deux sans trois j'espère !

03/11/2012 (MAJ le 02/12/2014) (modifier)
Par zeng
Note: 4/5

Qu'est ce que j'ai ri à ma première lecture de cette BD ! Tellement que j'ai dû en arrêter ma lecture pour ne pas trop emmerder les autres personnes présentes dans le bus... Alors, oui, c'est gras, très gras, mais lorsque c'est assumé, c'est drôle ! Après, et cela est toujours le cas dans une BD à strips, c'est inégal (voire très inégal), mais il y a dans cette BD des perles à ne pas rater ! J'en ai pleuré pour au moins trois ou quatre d'entre elles qui sont vraiment délicieuses et... dégueulasses ! A l'inverse, je n'ai pas trop compris leur délire avec Satin et Miloutre. Cela me semble moins bon que le reste... Mais bon, dans l'ensemble, j'ai franchement adoré lire (et relire) les "aventures" de Paf et Hencule !!

11/02/2014 (modifier)

Humour trashos, bien crados et très décalos. Côté graphique c'est bien aussi, j'aime beaucoup l'aspect bichromie. J'attends le tome 2 avec impatience. Une perle a ne pas mettre entre toutes les mains.

12/01/2014 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

Bon moi je suis très client de ce genre d'humour, je comprends que cela laisse froid, insensible ou même révulsé (par le fonds, la forme, les 2, la pauvreté intellectuelle), mais je n'y peux rien, je rigole franchement à ce genre de strip. Graphiquement c'est "moche" comme certains l'ont dit, mais c'est ton sur ton et ça permet une lecture rapide et à mon sens cela n'est pas dommageable à l'oeuvre. Je mets 3*, car c'est vrai qu'il y a tellement d'oeuvres bien supérieures à celle-ci, mais c'est globalement marrant tout de même. Pareil pour l'achat, je pense qu'il y a plein de truc à lire et à avoir avant celui-ci.

24/07/2012 (modifier)

Dans cet album, les gags sont de saveur très variable : tantôt drôles, tantôt plats, tantôt incompréhensibles, parfois trop trash. J’aime l’humour noir quand le sarcasme est finement amené, pas quand c’est de la vulgarité gratuite, et ici, on a les deux genres : du caviar et du bourrin. L’histoire au milieu avec l’espèce de kudu cachectique, Satin, et son « chien » miloutre, est assez "space" et je l’ai trouvée assez moyenne. Je n’ai pas compris à qui les auteurs faisaient référence pour le méchant, et elle est un peu trop déjantée à mon goût. Graphiquement, c’est assez moche, c’est parfois difficilement lisible, mais ça ne m’a pas trop dérangé. Ca convient assez bien à ces strips vite lus et dépeignant d’odieux personnages. Au final, une note (2.5/5) qui est pondérée, par les moments d’hilarité et les moments de consternation. J’ai oscillé entre le malaise et la rigolade. (144)

22/07/2012 (modifier)

Le meilleur moment de cet opus réside dans la préface de Vives. En fait il s’agit même du seul passage drôle de l’album. Le reste ? Une succession de tentatives violentes d’aller contre le bon sentiment. Incapables, égoïstes, violents, criminels, vulgaires, les personnages portent sur eux tout comportement extrême, sortes d’antihumain, dans le sens où ils feront justement le contraire de ce que l’humanité pourrait leur signifier. Aussi gras que leurs traits, ils n’arrivent même pas à susciter l’antipathie tant tout cela est juste ridicule. Subversif et choquant cela, non mais allez voir Winshluss plutôt ! Et n’allons pas dire que c’est parce que c’est de l’antépénultième degré et qu’on n'a rien compris. Au premier degré, c’est con, au second, c’est navrant, au-delà il faut arrêter ! Le graphique se met à hauteur du fond avec une expression minimaliste qui souffre en plus d’illisibilité. Je me demande sincèrement sur certaines cases ce qui est représenté. Rarement vu une publication aussi illisible. Non vraiment, à part les quelques cases de Vives qui pour le coup sont un peu plus fines, je n’ai rien trouvé à tirer de cet opus. Je n’arriverai même pas à en faire un avis plus construit !

10/02/2012 (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

«Peut-on rire de tout ? Oui, à condition de faire du fric avec !» Cette petite phrase sur le quatrième plat donne le ton et sonne le glas d’une petite mise en garde claire et univoque. Ce petit recueil, essentiellement composé de strips de 3 cases (hormis une petite histoire de quelques planches), m’a bien fait marrer. On est dans le registre du graveleux et du trash et ça, c’est bon ! Surtout quand c’est bien fait… Le dessin est assez simple mais expressif et dynamique. Il colle (ben tiens:8 ) parfaitement à cet humour. Alors certes, cela se lit assez vite, c’est pas très profond (quoique:8 ), l’humour est sans limite mais si vous adhérez à ce genre de trip bien barré, alors foncez ! Faites aussi un tour du côté de Monkey Bizness... Pour les autres, vous êtes prévenus, on rigole de tout dans cet album... Je me demande cependant pourquoi on parle de censure pour cet album? On rigole de pas mal de choses un peu tabou, mais cela n'est pas non plus complètement immoral ! Juste obscène ; moi, j’adore et j’en redemande !

10/02/2012 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ahahahahahahahahahahahahahahahahahaha ahahahahahahahahahahahahahahahahahaha ahahahahahahahahahahahahahahahahahaha ahahahahahahahahahahahahahahahahahaha !!! Cela résume bien l'état d'esprit dans lequel j'étais à la lecture de l'album. (Oui, comme vous allez le voir, mon avis est assez proche de celui de Cassidy). Paf & Hencule, le chien et le chat, parodie de Pif et Hercule est un monument d'humour trash et noir. Attention, ça ne va certainement pas plaire à tout le monde. Si blaguer sur les maladies incurables, le racisme, les pratiques sexuelles improbables, le nazisme, ne vous choque pas, alors je peux vous conseillez cette lecture. Encore faudrait-il que l'humour débilo-pipi-caca vous plaise aussi. En effet, cet album est un melting pot de gags touchant autant à l'absurde qu'au style plus tarte-à-la-crème, mais avec des strips limite dérangeants parfois (l'album a été censuré -ceci étant dit, je ne comprends pas pourquoi les gags censurés, que j'ai pu lire et qui touchent au racisme, l'ont été plus que d'autres de l'album, dans la même veine ?-), avec un humour soit fin, soit extrêmement gras et lourd. Attention, je ne dis pas que tous les strips font mouche, mais une grande majorité en tout cas. Goupil Acnéique a un dessin assez underground que je trouve bien réalisé ; ses personnages filiformes ont tous de bonnes têtes de cons. Il n'y a pas beaucoup de décors, mais le format du strip ne s'y prête pas bien non plus. Donc voilà moi la partie graphique de l'album me plaît bien. Après, l'album est parsemé de tout pleins de petits bonus (certains appelleront ça du remplissage), comme les "bonus femme à poil", la note de l'éditeur, Satin et Miloutre au Congo, les gags en une page où le mot de Victor Hugo, tous étant pas aussi drôle que les strips (à part les deux derniers cités) et font donc un peu baisser l'intérêt porté à l'album quelque fois, et m'empêche donc de mettre la note maximale (ça et aussi le fait que les strips se passant à l'hôpital, sont peut-être un peu nombreux et moins variés dans leurs situations que les 10 dernières pages, ils sont donc moins percutants sur la longueur), mais dans l'ensemble, "Paf & Hencule" est un album très drôle (bien que réservé à un public averti), très loin de tout ce que l'on peut lire aujourd'hui comme BD d'humour. Note : 4.5/5 (A noter : une préface dessinée de Bastien Vivès).

05/02/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je suis partagé sur cet album... D'un côté, l'esprit "on va rire de n'importe quoi" est intéressant, et semble avoir inspiré quelques trucs franchement rigolos aux deux auteurs, de l'autre, on est en effet loin du trash qui a pendant longtemps empêché la publication de cet album... Parce que finalement j'ai trouvé ça relativement sage, gentiment provocateur mais pas trop quand même... Le dessin est très particulier, un rien underground, mais j'avoue avoir été assez surpris par certains strips, alors qu'au début je trouvais ça plutôt médiocre. Trash ? Mouais.

01/02/2012 (modifier)