Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Elektra

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Redoutable ninja, tueuse sans pitié, mercenaire sans scrupules et femme fatale : Elektra est tout cela et bien plus encore. On la paie pour règler des affaires délicates discrètement et rapidement.


Auteurs Argentins Bendis : Torso, Powers, Daredevil & Co Daredevil Guerrières Les ninjas Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel

Fille d'un ambassadeur grec et orpheline de mère, Elektra Natchios s'installe très tôt aux Etats-Unis où son père est envoyé en mission. C'est à l'université de droit de New York qu'elle rencontre Matt Murdock. Les deux jeunes gens tombent aussitôt éperdument amoureux l'un de l'autre. Peu après, le père d'Elektra est pris en otage par des terroristes. Daredevil réussit à le délivrer mais, dans la mêlée, l'ambassadeur est tué par la police. Ce tragique événement bouleverse la jeune femme et l'incite à rejoindre l'organisation secrète de Stick, puis la Main. Les deux groupes (dont le premier est dirigé avec fermeté mais dans le respect de la loi, et le second qui transgresse allègrement toutes les règlesde la société) vont faire d'Elektra une combattante implacable spécialisée dans les arts martiaux. Elle mène sa carrière de mercenaire sans états d'âme jusqu'au jour où un adversaire de Daredevil la tue avec ses propres armes. La magie de la Main et l'amour de Matt Murdock ramènent bientôt Elektra à la vie. Elle décide alors de retourner auprès de Stick pour tenter de se racheter une conduite. Mais lorsqu'elle essaie de reprendre une vie normale, la Main ruine tous ses espoirs en faisant de nouveau d'elle une meurtrière sans scrupules. Aujourd'hui, elle a enfin retrouvé la liberté et vend ses services au plus offrant. Le S.H.I.E.L.D., une agence de contre-espionnage gouvernementale fait appel à ses services pour éliminer un dangereux dictateur. Mais la belle pourrait bien changer son fusil d'épaule en cours de route... T1 - 100% MARVEL donne la vedette à la superbe et fatale créature de Frank Miller ! Elektra revient dans une nouvelle série d'aventures imaginées par Brian M. Bendis (ULTIMATE SPIDER-MAN) et Chuck Austen. Un dictateur fou menace la Terre entière. La belle a-t-elle les moyens de l'arrêter ? Rien n'est moins sûr… T2 - Redoutable ninja, meurtrière implacable, mercenaire sans scrupules et femme fatale, Elektra sait user de ses charmes pour vendre ses services au plus offrant. Sans compter qu'elle garantit un travail vite fait bien fait. Elle n'a donc pas eu de mal à convaincre une étrange commanditaire grecque de faire d'elle l'instrument de sa vengeance". Le scénariste Greg Rucka et les dessinateurs Carlo Pagulayan et Joe Bennett signent les six épisodes tirés de la série Elektra qui composent ce superbe volume de 144 pages. La Biographie des auteurs et les couvertures originales réalisées par Greg Horn complètent ce programme alléchant. T3 - La descente aux enfers d'Elektra continue ! Enlevée par une de ses anciennes victimes, la belle est jugée par un “tribunal” bien décidé à lui faire payer ses crimes passés. T4 - Elektra fouille dans son passé. Elle veut comprendre comment elle est devenue une meurtrière sans pitié. Ses vieux démons ressurgissent et ne lui laissent aucun répit. Un récit complet haletant signé Greg Rucka, Carlo Pagulayan et Carlos Meglia. T5 - Elektra revient ! Dernier jour d'un homme qui tente, en vain, d'échapper à la fatale héroïne… Incursion en Afrique où la belle est confrontée à un dictateur en jupons intraitable… Et petite leçon d'humilité pour qui essaierait de doubler Elektra… Ne manquez pas les premiers épisodes de la nouvelle équipe artistique qui réunit Robert Rodi (Loki) et Sean Chen (Wolverine). T6 - "Chargée d'éliminer le leader d'un mouvement guérillero de l'Asie du sud-est, la redoutable ninja Elektra décidera-t-elle d'accomplir sa mission une fois découverte l'identité de leur chef ? ! En gueststar : Daredevil, le premier amour de la mercenaire grecque." Ce sixième volume regroupe les deux dernières sagas complètes tirées de sa plus récente série, plus un épisode spécial. Le scénario et les dialogues sont signés Robert "Loki" Rodi, et les dessins brillamment orchestrés par Will Conrad, Steven Cummings et Jon Proctor. Les couvertures originales et la biographie des auteurs complètent le programme.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2002
Statut histoire Histoires courtes 6 tomes parus
Couverture de la série Elektra
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

26/06/2011 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Tous les essais que j'avais fait sur les différentes versions de comics consacrés à Elektra m'étaient vraiment restées en travers de la gorge ; entre les dessins d'aspect bancal de Frank Miller et ceux affreux de Bill Sienkiewicz, je désespérais de trouver quelque chose de potable pour me satisfaire. Cette version me convient enfin, les auteurs ne reprennent pas les origines du personnage, c'est une sorte de reboot, et surtout la partie graphique est vraiment bien ; pour moi, c'est comme ça qu'un comics de super-héros doit être dessiné, j'ai été trop nourri au biberon du dessin percutant à la Kirby et consorts pour ne pas accepter d'autres styles graphiques que j'ai pu voir dans certains comics modernes. Ici, c'est un graphisme moderne, mais joli, proche d'un combiné des styles de Carlos Pacheco, Brian Bolland et Joe Quesada, le niveau est donc très correct. Le personnage de l'héroïne y est vraiment mis en valeur sous un aspect sexy et fort, superbe dans sa tenue rouge de guerrière. Je préfère le dessin de Chuck Austen dans le tome 1 à ceux des autres dessinateurs dans les autres volumes, et les couvertures des 4 premiers tomes sont vraiment superbes.

15/03/2015 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Cette série m'a beaucoup plu. Elle aurait pu être dissociée en 3 cycles en fonction des scénaristes. Le premier tome est autonome et dispensable. Les tomes 2, 3 et 4, forme un cycle où le second tome a un intérêt moindre mais reste indispensable à cause de son dernier chapitre. La suite est très bonne. Le dernier cycle formé par les tomes 5 et 6 est également très réussi. Je ne suis pas passionné pour le personnage d'Elektra mais ces quelques volumes sont très divertissants et bien scénarisés. La notation globale serait proche d'un 3.5/5 mais j'arrondis à 4/5 car l'ensemble est de qualité malgré une entame qui a du dissuadé plus d'un lecteur potentiel.

26/06/2011 (MAJ le 28/06/2011) (modifier)