Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Starborn

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

"Et si vos collègues de bureau devenaient des aliens ?"


Boom! Studios Emmanuel Proust Éditions Super-héros

C’est incroyable ce qui arrive à Ben ! Lui, qui voulait devenir écrivain de science fiction, voit son imaginaire envahir la réalité : soudain, ses collègues de bureaux deviennent des aliens ! Quant à sa petite amie, elle se métamorphose en redoutable exterminatrice d’extraterrestres. (texte : EP Editions)

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Juin 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Starborn
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2011 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une bonne histoire de super-héros. Le premier tome commence tout doucement et si cela se laissait lire, je n'étais pas trop captivé par le scénario que je trouvais un peu cliché. Le type imagine un monde de science-fiction, un jour il découvre que tout est réel et le voilà plongé dans une aventure malgré lui ! Heureusement, le deuxième tome explore plus cet univers et il y a des révélations qui ont fait en sorte que j'ai trouvé que si l'idée de départ n'était pas des plus originales, le traitement qu'en fait le scénariste était intéressant. Cela me donne envie de lire la suite, mais j'ai un peu peur que la traduction française soit abandonnée car il n'y a eu aucun tome sorti en 2012. Sinon, je ne suis pas un fan du style du dessinateur, mais il a au moins le mérite d'avoir un trait dynamique.

22/05/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

"Et si vos collègues de bureau devenaient des aliens ?" Voilà le pitch donné par Stan Lee, à partir duquel Chris Roberson, qui a déjà travaillé sur les séries Zombie et "Superman", a dû imaginer l'histoire de Benjamin, écrivain amateur, qui se retrouve propulsé d'un coup dans son propre univers, dans lequel s'affrontent deux factions galactiques. Mais, alors qu'il connaît cet univers, puisqu'il l'a décrit, il le découvre en quelque sorte, car il se rend compte qu'il ne le voyait pas tout à fait comme ça. Et surtout il est en danger constant, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passe. Le pitch est intéressant, la mise en abyme sur la création est originale, et le tome 2 nous emmène sur l'un des mondes "créés" par Ben. On apprend un peu plus sur son histoire, mais aussi la véritable relation de la Terre avec cette fameuse Civilisation humaine. Le côté course-poursuite continue, même si l'apparition d'un personnage volontairement laissé de côté relance l'histoire. A noter aussi un cross-over avec une autre série récemment labellisée "Stan Lee présente", Soldier Zero. Au crayon on trouve Khary Randolph, qui a fait ses preuves sur Spider-Man et X-Men, dont le style anguleux n'est pas forcément mon préféré, mais se montre assez efficace. A noter que la traduction est assurée par Edmond Tourriol, qui s'occupe aussi de Walking Dead.

19/06/2011 (MAJ le 17/12/2011) (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Le postulat de départ, assez attirant, promettait de la bonne science-fiction et un suspense haletant, mais hélas il est d'avantage ciblé bagarre et courses poursuites, avec une intrigue, ma foi très redondante et dont la surprise n’est pas vraiment au rendez-vous. Par ailleurs, l’univers scientifique est trop éludé, tout cela rend l’ensemble peu crédible et à la limite ne semble s’adresser qu’à un public soit jeune, soit féru de comics peu ambitieux où l'action est reine. Un exemple flagrant est celui des dragons gigantesques, appelé « avions vivants », un savant mélange d’animal mythique et de technologie, et c’est là la seule explication, il m'en faut plus pour me convaincre. Quelques mots techniques ne suffisent pas à rendre un univers crédible. Ben, écrivain de science fiction à ses heures, se retrouve attaqué par ses propres personnages, il a bien du mal à y croire, mais nul doute, on veut le tuer. Sur ce apparaît une jolie nana, qui n’est autre que son amour d’enfance et qui vient à son corps défendant le protéger contre cette horde de tueurs extraterrestres. En même temps que s’enchaînent courses poursuites, questionnements et bastons, il apprend, à l’instar d’un Superman (original, non ?), qu’il n’est autre que le fils héritier d’une autre race, déposé sur terre dans son enfance pour échapper à ses assassins et élevé par des humains. Ces écrits ne sont en fait que des réminiscences de son passé, remontées dans sa conscience grâce à un disfonctionnement de ses implants. Monsieur est devenu grand, repéré, il est temps de l’éliminer une fois pour toutes, quelles en sont les raisons précises ? Evidemment ce n’est pas encore dévoilé, il faut bien en garder un peu pour la suite. Mais bon, que peut-on espérer ce de genre de récit ? Qu’il va reconquérir son trône après moult péripéties, prendra la belle copine d’enfance comme femme, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ? Ma foi, c’est distrayant si l’on n’est pas exigeant, d’autant que le joli dessin, au trait ferme et aux couleurs joyeuses rendent le visuel très agréable et pour ma part, m’ont aidé à atteindre le bout de ce premier tome sans trop de douleur. Mais mes neurones n’ont à aucun moment été titillées et la suite m‘importe peu, d’où les 2 étoiles.

20/06/2011 (modifier)