Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Matt & Higgins

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les aventures au quotidien d'un petit garçon futé et de son chien, suprêmement intelligent... ou complètement idiot.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Chiens

Matt, le petit maître de Higgins, Bernard, le père irascible et Chantal, la mère résignée se posent au quotidien cette difficile question : Higgins est-il très intelligent ou, au contraire, complètement idiot ? Chaque membre de cette famille entretient une relation particulière avec leur chien… Cela aboutit bien sûr à des agacements, des énervements, voire même des colères noires ; sans oublier des situations absurdes, ridicules ou catastrophiques bien que toujours drôles… Mais au fait à quelle race canine peut bien appartenir Higgins ?

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2003
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus

Couverture de la série Matt & Higgins © Soleil 2003
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

03/05/2011 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une bonne petite surprise cette série... Je pensais, en l'ouvrant, que ce serait une énième série avec un gamin et son chien aux réactions imprévisibles, comme on en a connu des tonnes de déclinaisons depuis Boule et Bill. Eh bien pour une fois la pioche a été bonne, puisque sur les trois tomes que compte la série, l'auteur réussit à ne pas faire trop de redites, de répétitions, et ça c'est rare. Je me suis surpris à vraiment m'esclaffer sur quelques gags, même ceux avec Higgins urinant sur un arbre, situation qui pourtant ne devrait générer que des platitudes. Il y a tout de même quelques éléments récurrents, comme la gourmandise du chien envers le chocolat, le père qui se retrouve de temps en temps à poil, ou encore les émois de Matt avec une de ses copines. Côté dessin, ce n'est pas fantastique, mais comme souvent dans les séries destinées à un jeune public, le style est efficace et expressif. Que demander de plus ? Evitant le "kawaii-cute-mignonnet", François Roussel a livré là une chouette petite série, à la limite du politiquement correct parfois, et c'est à noter.

03/05/2011 (modifier)