Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Milady de Winter

Note: 3.29/5
(3.29/5 pour 7 avis)

La destinée tragique d'une ennemie des Trois Mousquetaires...


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Alexandre Dumas Ankama La BD au féminin

D’Artagnan, Athos, Porthos, Aramis, des noms familiers qui nous ronronnent à l’oreille… Les intrigues du cardinal de Richelieu, l’affaire des ferrets de la Reine sont devenus légendes… Les mousquetaires de Dumas ont fait leur nid dans l’imaginaire collectif. Et Milady de Winter dans tout ça ? L’espionne de Richelieu ne méritait elle pas plus que la vie héroïque et tragique d’un personnage secondaire ? La voilà exposée au grand jour, ballottée dans des aventures trop grosses pour elle, armée de son intelligence et de sa vénéneuse beauté, guerrière a la peau dure, dangereuse et touchante... (texte : Ankama)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Octobre 2010
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Milady de Winter
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

26/10/2010 | Spooky
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Beaucoup de qualité pour ce diptyque qui nous conte l'histoire de la vie et de la mort de cette grand héroïne de Dumas. Je me souviens de ma lecture des Trois mousquetaires, et déjà à l'époque j'avais un faible pour la dame que je trouvais bien plus intéressante que la trop terne Constance. Je retrouve donc ici une femme complexe, ambiguë, bien plus victime qu'a voulut nous le faire croire le cinéma par exemple. La touche féminine d'Agnès Maupré est évidente et sans en faire trop dans le registre du féminisme à outrance, par petites touches, elle nous fait comprendre l'enchainement des évènements qui conduisent cette femme à agir comme elle le fait Pour un presque coup d'essai c'est un coup de maitre, le scénario est bien construit et ne souffre pas à mon sens de temps mort. Le dessin de l'auteur est fluide, dynamique, cependant il est parfois un peu simpliste. Des fonds de cases plus travaillés n'auraient pas nuis à la qualité de l'ensemble. Une bonne BD sympa qui offre un éclairage intéressant sur une des grandes héroïne "détestable" de la littérature.

29/05/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Plus j'avançais dans cette série, plus j'avais l'impression de l'avoir déjà lue auparavant. Et encore maintenant, je me demande si oui ou non je n'avais pas parcouru une bonne partie de ses planches avant d'en lire l'intégralité. Cette impression me vient probablement de ma lecture précédente de l'album D'Artagnan, journal d'un cadet de Nicolas Juncker. L'un comme l'autre sont l'adaptation du célèbre roman d'Alexandre Dumas, l'un axé comme le roman sur le point de vue du jeune d'Artagnan et l'autre, plus original, sur celui de la fameuse Milady de Winter. Mais alors que le début de l'histoire diffère bien puisqu'il présente des évènements vécus par Milady et seulement évoqués dans le roman, à partir de la deuxième moitié du premier tome et jusqu'à la fin, les évènements relatés sont presque exactement les mêmes dans les deux histoires, d'Artagnan prenant une part de plus en plus grande dans la bande dessinée d'Agnès Maupré. Pas de surprise donc en terme de scénario. C'est là cependant une adaptation intéressante qui rend plutôt attachante la dangereuse espionne de Richelieu. Alexandre Dumas avait déjà bien expliqué ses motivations et ne l'avaient jamais dépeinte comme une méchante caricaturale. Mais de s'attacher plus particulièrement à sa vie et à ses multiples malheurs comme le fait Agnès Maupré permet d'encore mieux la comprendre , même si certaines de ses réactions et de ses méfaits restent inexcusables. Et la fin en est d'autant plus touchante, surtout du fait de... l'héritage de Milady. Le dessin, quant à lui, n'est pas terrible voire parfois franchement bancal. J'ai le souvenir par exemple du dessin d'un chat dans le second tome qui est purement affreux. C'est un dessin un peu approximatif dans la veine de Sfar et de ses suivants. Je ne l'apprécie guère mais il donne souvent de bonnes expressions et une jolie vie au visage de Milady. Il est aussi plutôt efficace en matière de narration, ce qui permet une lecture agréable et sans heurt.

04/10/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Originale BD que voilà ! Agnès Maupré nous propose une relecture moderne et féminine des Trois mousquetaires de Dumas, avec Milady en personnage principal. Et c’est plutôt bien fait. Les dessins sont modernes, dynamiques et épurés… trop parfois, certains détails ou décors sont un peu légers. Mais dans l’ensemble, ce trait vif est agréable et participe à la clarté du propos. J’ai apprécié le choix de cette adaptation du roman par le prisme d’une « méchante ». Ca change de ces sempiternelles adaptations fidèles et sans audace. De plus, avec pas mal de culot, Maupré prend le parti de Milady tout en égratignant messieurs les mousquetaires, les rendant presque médiocres. Les deux (gros) albums se lisent très bien. Bravo pour ce joli diptyque.

09/07/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Etonnante idée menée à bien ! Voilà vraiment mon impression finale. L’auteure s’amuse en effet à nous conter l’histoire des 3 mousquetaires par l’autre bout de la lorgnette, celui de Milady. Et si les péripéties demeurent grosso modo les mêmes, le manichéisme, lui, disparait totalement. Chaque personnage gagne en profondeur, dévoile des zones d’ombre ou de lumière que l’on ne lui soupçonnait pas. Là, je n’ai qu’une chose à faire : tirer bas mon chapeau ! L’histoire, nous la connaissons tous plus ou moins bien. Cette version la respecte et est techniquement bien réalisée. Quelques retours en arrière, quelques artifices narratifs permettent de nous délivrer toutes les informations dont nous avons besoin sans spécialement alourdir la lecture. Le dessin a de la personnalité… à défaut de précision. J’ai apprécié son dynamisme et son expressivité mais j’ai tiqué sur les mains, les pieds, les chevaux et le manque de stabilité des visages. Cela n’a pas gêné ma lecture mais il y a là, je pense, encore quelques progrès à faire. Au final, j’ai dévoré les deux tomes, malgré quelques temps morts. Franchement, c’est bien ! 3,5/5. J'arrondis à la note supérieur parce qu'il s'agit d'une première oeuvre.

14/05/2012 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

J’ai passé un bon moment à la lecture de ce diptyque mais je n'ai été emballée plus que ça. Côté scénario il n’y a presque rien à redire, pour une jeune auteure c’est l’expression même d’un grand talent, l’histoire est superbement menée, avançant toujours à bonne allure malgré de petites longueurs par-ci par-là. Les personnages sont bien présentés, tout au moins juste ce qu’il faut pour servir l’histoire et une petite dose d’humour souffle sur tout ce petit monde malgré des passages assez tragiques. Hélas, je n’ai ressenti aucun attachement envers eux. Pour ce qui est du graphisme c’est un style que j’aime bien avec des personnages expressifs et une bonne fluidité des corps, par contre, et c’est la raison pour laquelle je ne mets pas l’option d’achat, c’est qu’à mon goût ça reste trop léger. J’aurais préféré moins de planches mais travaillées avec plus de minutie, pour un récit se déroulant dans un cadre historique, des costumes et un background fourmillant de détails l'auraient mieux mis en valeur. Le noir & blanc n’est pas en cause, je trouve que ça lui sied plutôt bien.

12/04/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Tiens, j'attendais ce genre d'histoire avec impatience... Un récit qui retracerait la vie de l'une des méchantes les plus aimées de la littérature française... C'est donc Agnès Maupré qui s'y colle, elle qui n'a qu'un seul album à son actif, mais qui a travaillé avec Joann Sfar pendant plusieurs années. Elle n'a peur de rien, se lançant de façon déjà très mature dans l'aventure. Dès les premières cases on est happé par le récit, on suit le destin de Milady et son point de vue sur l'histoire qui a donné le roman d'Alexandre Dumas. Son dessin, très inspiré par son mentor, est à la fois sensuel et débridé, et l'on suit avec grand plaisir les aventures de Milady, guerrière à la peau dure, vénéneuse et touchante... Dans le second tome, le ton reste très dynamique, on en apprend plus sur la passé de Milady, et la fin est assez bien vue... Les Mousquetaires, hormis d'Artagnan, restent en retrait, et c'est tant mieux. C'est frais, c'est fougueux, c'est malin, c'est séduisant, tout comme Milady. Allez, un petit 4/5. Je souhaite une belle carrière à Agnès Maupré, cette entrée en matière est vraiment pas mal.

26/10/2010 (MAJ le 09/04/2012) (modifier)
Par Tomeke
Note: 3/5

Pas mal ce diptyque ! En deux volumes, Agnès Maupré nous dresse le portrait de Milady de Winter, personnage d’Alexandre Dumas. Le récit se concentre sur l’espionne du Cardinal de Richelieu ; comment est-elle devenue cette femme fatale, avide de pouvoir et de vengeance ? L’histoire est assez bien construite et rythmée, même si par moment je trouve que cela manque de punch. En outre, j’ai trouvé pas mal de similitudes entre cette série et l’excellent D'Artagnan, journal d'un cadet, notamment la présentation succincte des personnages pendant le récit, le siège de La Rochelle mais surtout, la relation entre D’Artagnan et Milady, que j’ai trouvée presque identique. Le travail graphique de l’auteur est assez bon : le trait est certes simple par moment mais dynamique et expressif. En conclusion, l’album possède pas mal de qualités et la touche féminine se fait sentir. Il manque cependant un brin de folie, un petit quelque chose pour complètement arriver à me satisfaire. Personnellement, je vous conseille sans hésiter D'Artagnan, journal d'un cadet, bien que ce dernier ne fasse pas l’unanimité. Soit, je conseille l’achat et la lecture de ce diptyque car c’est bien réalisé et assez prenant.

16/02/2012 (modifier)