Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Milady de Winter

Note: 3.29/5
(3.29/5 pour 7 avis)

La destinée tragique d'une ennemie des Trois Mousquetaires...


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Alexandre Dumas Ankama La BD au féminin

D’Artagnan, Athos, Porthos, Aramis, des noms familiers qui nous ronronnent à l’oreille… Les intrigues du cardinal de Richelieu, l’affaire des ferrets de la Reine sont devenus légendes… Les mousquetaires de Dumas ont fait leur nid dans l’imaginaire collectif. Et Milady de Winter dans tout ça ? L’espionne de Richelieu ne méritait elle pas plus que la vie héroïque et tragique d’un personnage secondaire ? La voilà exposée au grand jour, ballottée dans des aventures trop grosses pour elle, armée de son intelligence et de sa vénéneuse beauté, guerrière a la peau dure, dangereuse et touchante... (texte : Ankama)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Octobre 2010
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Milady de Winter

26/10/2010 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Tiens, j'attendais ce genre d'histoire avec impatience... Un récit qui retracerait la vie de l'une des méchantes les plus aimées de la littérature française... C'est donc Agnès Maupré qui s'y colle, elle qui n'a qu'un seul album à son actif, mais qui a travaillé avec Joann Sfar pendant plusieurs années. Elle n'a peur de rien, se lançant de façon déjà très mature dans l'aventure. Dès les premières cases on est happé par le récit, on suit le destin de Milady et son point de vue sur l'histoire qui a donné le roman d'Alexandre Dumas. Son dessin, très inspiré par son mentor, est à la fois sensuel et débridé, et l'on suit avec grand plaisir les aventures de Milady, guerrière à la peau dure, vénéneuse et touchante... Dans le second tome, le ton reste très dynamique, on en apprend plus sur la passé de Milady, et la fin est assez bien vue... Les Mousquetaires, hormis d'Artagnan, restent en retrait, et c'est tant mieux. C'est frais, c'est fougueux, c'est malin, c'est séduisant, tout comme Milady. Allez, un petit 4/5. Je souhaite une belle carrière à Agnès Maupré, cette entrée en matière est vraiment pas mal.

26/10/2010 (MAJ le 09/04/2012) (modifier)