Sous un rayon de soleil... (Komorebi no Shita de)

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 10 avis)

Un manga sur le thème de la communication avec la nature ! Découvrez ou redécouvrez l’autre facette de Tsukasa Hojo, l’auteur des mythiques City Hunter et Cat’s Eye !


Environnement et écologie Les meilleurs mangas courts Manga : 1996/97, l'explosion Shonen Shueisha

Malgré son apparence tout à fait ordinaire, la jeune Sarah Nishikujo possède un don incroyable : celui de communiquer avec les végétaux ! Afin de ne pas éveiller les soupçons, elle est condamnée à changer régulièrement d’école et à vivre une vie de nomade. Un grain de sable finit par se glisser dans cet engrenage bien huilé lorsqu’elle fait la rencontre de Tatsuya Kitazaki, un jeune garçon décidé à abattre l’arbre qu’il juge responsable de l’infirmité de sa petite sœur… Un mot de l'auteur : "Un jour, lors d'une promenade, je me suis arrêté pour regarder un arbre dont les milliers de fleurs blanches resplendissaient sous le soleil de ce début d'été. Ce spectacle réveilla en moi le souvenir lointain d'autres arbres, devant lesquels je passais en me rendant au collège. Je ne pris jamais le temps de les observer... C'est pour tout ceux, qui comme moi dans leur jeunesse, ont oublié de s'émerveiller devant le spectacle magnifique de la nature, que j'ai écrit et dessiné cette histoire..."

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1997
Statut histoire Série terminée (précédemment éditée chez Tonkam) 3 tomes parus
Couverture de la série Sous un rayon de soleil...
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

06/06/2002 | ArzaK
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Décidément, cet auteur est vraiment bon ! J'adore le coup de crayon qu'il a, même si de temps en temps je trouve qu'il y a tendance à avoir des personnages qui se ressemblent au fil des albums. En tout cas, on sent que l'auteur voulait faire passer un message écologique. Presque trop d'ailleurs, mais l'auteur arrive à faire quelque chose qui reste beau dans le dessin et pas non plus trop moralisateur dans le propos. L'idée de base est pas mal, et permet de développer plusieurs genres d'histoire tournant principalement autour de l'humanité des gens, et toujours un message sur l'entretien de la nature. C'est parfois poétique, et l'auteur glisse toujours ses petites piques humoristiques, ce qui allège le propos. Bref, un manga qui n'est pas mauvais, surtout au niveau du dessin, mais qui n'est pas non plus un chef-d'oeuvre. Cela dit, je pense que je le relirai avec plaisir d'ici quelques temps. Une petite dose de rayons de soleil, c'est toujours agréable !

03/10/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Sous un rayon de soleil est une petite série en seulement trois volumes qui est réalisée par un mangaka à succès (City Hunter ou Cat's eye). On se souvient tous du dessin animé que je regardais dans le Club Dorothée il y a fort longtemps. Il est vrai que l’auteur possède un excellent coup de crayon. Les cerisiers en fleurs sont divinement dessinés. Cette série sans prétention a presque 20 ans et pourtant, on dirait que cela reste encore assez actuel. Le sujet est celui d’une jeune adolescente partagée entre le magasin de fleurs de son père et les cours à l’école et qui possède le don de communiquer avec les plantes. Ainsi, on peut savoir quand un arbre éprouve du chagrin ou toute autre émotion humaine. Il y a bien des gens qui parlent avec les plantes. C’est un peu la même chose mais puissance 10. Je pense qu’il ne faut pas perdre de vue que ce qui nous caractérise les humains, c’est qu’on peut éprouver des émotions au contraire du règne végétal. Cependant, il est de bon ton d’attribuer toutes les vertus à la nature quitte à exagérer le trait. Au final, cela reste très gentillet et même parfois assez mièvre. La lecture est plutôt agréable. C’est assez doux et c’est presque comme un conte fantastique. On déconseillera cependant aux plus jeunes à cause d’un instituteur assez pervers. Notre époque se situe sous l’angle de la protection et des précautions.

05/10/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien Hojo, mais j'avais un peu peur de lire une série avec un message écologique chiant. Heureusement, s'il y a effectivement des scènes que j'ai trouvées un peu cucul, globalement ce n'est pas mal et j'ai bien aimé la poésie qui se dégage du récit. Les personnages sont un peu attachants, mais le seul qui m'a semblé mémorable est le père de la fille qui a le pouvoir de communiquer avec la nature. Il est très drôle et il a les meilleures scènes humoristiques de la série. Il y a plusieurs idées intéressantes qui sont bien utilisées. Il manque juste un petit quelque chose pour rendre la série vraiment mémorable à mes yeux. Le dessin est du pur Hojo comme je l'aime même si c'est un peu dommage que ses personnages ressemblent à d'autres personnages de ses autres séries.

05/11/2014 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pasukare

Ki-oon, après La Mélodie de Jenny et Le Temps des Cerisiers continue sa réédition des "trésors de Tsukasa Hojo" dans une nouvelle collection dédiée avec "Sous un rayon de soleil", série en 3 tomes précédemment éditée chez Tonkam. Tonkam avait opté pour une édition assez minimaliste, ici le tome façon Ki-oon est plus volumineux, mieux fini et surtout nous offre des planches en couleur qui sont magnifiques. Après lecture des 3 tomes initialement édités chez Tonkam, j'avais trouvé cette petite série (par l'auteur des très connus City Hunter, Cat's eye, F.Compo ou encore Angel Heart) très sympathique. J'avais mis à l'époque un "non" à l'option d'achat, uniquement parce qu'elle n'était plus éditée, il se transforme donc évidemment aujourd'hui en "oui". "Sous un rayon de soleil" est une espèce de fable écologique mettant en scène une petite fille qui est habitée par un gentil (et sexy) esprit de la forêt et dont la croissance s'est figée autour de ses 8 ans. Elle se déplace de ville en ville dans la caravane de marchand de fleurs de son père (un grand gaillard tout gentil mais qui effraie tous ceux qui croisent son chemin par sa carrure et ses manières un peu rustres) et s'installe visiblement pour la durée d'une année scolaire dans une ville ou une autre. C'est à cette occasion que notre petite héroïne croise le chemin de divers autres personnages et cela donne lieu à de petites histoires drôles et sympathiques. Les différentes petites histoires qui se déroulent au cours de l'année scolaire sont agréables à suivre et souvent amusantes et j'ai retrouvé avec plaisir des sosies des autres séries de l'auteur comme Umibozu ou Ryo Saeba de City Hunter par exemple, c'est assez marrant il faut dire. Tout le scénario tourne autour de l'étrange pouvoir de communication avec la nature de la jeune fille, sans pour autant trop se répéter. Un bon divertissement avec une jolie fin, à acheter sans hésiter. Franchement pas mal du tout.

13/06/2012 (MAJ le 26/11/2013) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Avec cette réédition Ki-oon me permet de découvrir une série courte d'un manganate que j'apprécie beaucoup, Tsukasa Hojo. On y retrouve la finesse de son trait, avec des personnages qui se ressemblent un peu, sauf le père de Sarah, que Hojo réutilisera dans d'autres productions avec un rôle particulier. On y retrouve cet humour assez universel, mais à plus petite dose que dans ses séries les plus connues ; il faut dire que le sujet principal est la communication avec la nature. Et sur ce plan, c'est assez réussi, même si ça fait un peu cucul par moments. Pourtant il y a suffisamment de poésie pour que l'on soit vraiment sous le charme. Dans le deuxième et le troisième tomes ça évolue un peu, avec un récit de substitution de corps assez sympathique, qui fait sortir l'histoire de son chemin du début. Et la série s'achève sur une boucle qui, si elle n'est pas inattendue, n'en est pas moins bien trouvée. Une série sympathique, à résonance écologiste. On rit un peu, on admire la finesse du trait, et on est très légèrement ému grâce à l'histoire. Du Hojo gentillet.

16/07/2013 (MAJ le 26/11/2013) (modifier)
Par fonch001
Note: 4/5

Steven Spielberg sait magnifiquement nous conter à l'écran les histoires d'aventures juvéniles telles "E.T." ou "les Goonies". On retrouve cette même capacité à voir le monde à travers les yeux d'adolescents pré-pubères dans cette oeuvre de Hojo. Comme de coutume dans ce genre d'oeuvre, tout le monde il et beau, tout le monde il est gentil, les "aventures" restent puériles (sans connotation péjorative) et mignonnes. Ajoutez un brin de fantastique et une bonne dose d'écologie et vous avez une sauce qui prend plutôt pas mal, malgré quelques longueurs par moments. Au niveau du graphisme on se trouve très proche de City Hunter dont on reconnaît d'ailleurs quelques personnages (Falcon, Ryo et même Kaori). Du très bon sans grand défaut donc. En revanche l'édition m'a un peu déçu. Un papier de piètre qualité qui jaunit rapidement avec le temps, des fautes de français, des dialogues tronqués par le découpage de la page et même des pages inversées (le tome 2 débute par les pages 3 et 4 puis 1 et 2 !). On est habitué à mieux de la part de Tonkam. A conseiller à un lectorat ayant conservé une âme d'enfant.

17/09/2007 (modifier)

Tout simplement MAGNIFIQUE ! C'est du Tsukasa Hojô au summum de son art. Cela change certes de ses oeuvres habituelles, mais on reste scotché tout au long des 3 tomes de ce manga. Sous Un Rayon De Soleil est une fable écologique très poétique avec une pointe d'humour propre à Hojô. Ce serait vraiment dommage de passer à côté d'un tel chef-d'oeuvre. Probablement son meilleur manga, malheureusement introuvable à ce jour. PS:Messieurs de Génération Comics, à quand une réédition ?

23/06/2005 (modifier)
Par shun
Note: 5/5

C'est simplement pour moi l'un des plus beaux mangas sorti en France avec Gunnm, F Compo, HxH, X, Clover(trèfle), etc ... Ce manga n'a rien de sentimental ou écoeurant, qu'est ce que ça serait alors si c'était un shojo ^^ Ce manga est simplement une belle histoire, touchante, de la nature et l'homme! 3 tomes, ça va tuer personne et suffit juste d'avoir un coeur ouvert! Si c'est le cas, vous serez plongé dans la lecture. Histoire réfléchie, personnages attachants, beaux dessins, courte durée! Bon mélange à mon gout ^^

26/01/2003 (modifier)
Par Ack
Note: 4/5

Cette série, loin d'etre le chef d'oeuvre de Hojo (a mon sens), a quand meme le mérite de sortir un peu des sentiers battus ("la communication avec la nature"....), le tout servi par les dessins et la narration de qualité "Hojo". La série est courte (3 volumes), j'aurai bien apprecié quelques volumes de plus :)

07/06/2002 (modifier)
Par ArzaK
Note: 1/5

Certains amateurs de manga m'avaient présenté cette série comme LE chef-d'oeuvre d'Hojo, je me méfiais. Avec raison, car j'ai rarement lu quelque chose d'aussi sucré, c'est d'un sentimentalisme mielleux et très premier degré. Cela en est presque écoeurant. A fuir... sauf si on aime "Les Feux de l'amour" et les romans-photos de "Nous deux".

06/06/2002 (modifier)