Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

L'Automne à Pékin

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

L’Automne à Pékin ou l’ histoire d’un homme qui, ayant manqué son autobus, construit une ligne de chemin de fer, en plein désert. Les frères Brizzi adaptent L’Automne à Pékin, roman de Vian réputé difficile. Leur dessin révèle l’absurde et le comique de l’écriture de Vian, et son talent pour écrire des histoires d’amour.


Adaptations de romans en BD Boris Vian Une histoire de famille

Il ne sera question ici ni de Pékin, ni d’automne mais d’une valse de rencontres impromptues entre des personnages loufoques (atypiques) dans des situations pour le moins cocasses, et dans un décor étonnant. Chacun est arrivé là, porté par de curieuses ambitions, des appétits déraisonnables ou des rêves insensés. . Une foule se presse alors au milieu de nulle part. En Exopotamie (pays loufoque inventé par Vian), les masques vont tomber. Un livre burlesque et drôle de Boris Vian, d’abord publié en 1947 puis en 1956. Le roman n’a pas connu un succès populaire à l’instar de J’irai cracher sur vos tombes ou L’Écume des jours du vivant de l’auteur. Livre de chevet des Brizzi, il est pourtant passé à la postérité et l’adaptation en récit de bande dessinée du roman poignant autant que drôle confirme la modernité de l’écriture de Vian. Texte: L'éditeur

Scénaristes
Auteur oeuvre originale
Dessinateurs
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Septembre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Automne à Pékin © Futuropolis 2017

21/12/2017 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Adaptation d'un roman de Boris Vian que je ne connaissais pas. Comme cela semble souvent le cas avec cet auteur (je précise que je n'ai lu que des adaptations en bandes dessinées de ses romans) il y a de l'absurde dans le récit. J'étais un peu perdu au début du récit parce que je ne comprenais pas trop le comportement de certains personnages, mais j'ai fini par m'habituer. Le scénario est pas mal et montre bien l'absurdité humaine. Dommage que le trio que forment les personnages principaux ne soit pas très intéressant et que j'en avais rien à foutre de l'espèce de triangle amoureux qu'ils vivaient. Les personnages secondaires sont plus intéressants et mémorables qu'eux. Il y a des bonnes scènes et d'autres moins captivantes (heureusement la fin fait partie des scènes que j'ai aimées). J'ai eu un peu de difficulté à garder mon intérêt tout le long de l'album, mais cela se laisse lire si on aime les histoires un peu bizarres. J'ai bien aimé le dessin.

21/12/2017 (modifier)