Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Batman / Aliens

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Il a croisé et affronté toutes les incarnations de la terreur dans les ruelles crasseuses de Gotham. Mais jamais Batman n’a affronté une telle menace.


Alien Auteurs britanniques Batman Crossover Dark Horse Comics DC Comics Elseworlds Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Il a croisé et affronté toutes les incarnations de la terreur dans les ruelles crasseuses de Gotham. Mais jamais Batman n’a affronté une telle menace. Au coeur de la forêt amazonienne, dans les ruines de temples mayas, le Chevalier Noir doit repousser une invasion venue tout droit de l’espace. Une invasion de créatures meurtrières prêtes à tout pour exterminer la race humaine. Une invasion d’Aliens. Hors de son environnement familier urbain, Batman pourra-t-il contrer cet impitoyable fléau ?

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1998
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Batman / Aliens
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

28/09/2010 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'aime pas trop les associations de comics. Personnellement, je trouve que l'univers de Batman est assez lointain de celui des Aliens du fameux film de science-fiction. Le mélange des genres n'est pas dans ce cas précis une bonne chose. Pour autant, j'ai été attiré par l'excellente couverture qui dévoile cette dualité. Rien à redire au niveau du dessin qui reste de qualité. Les scènes d'action sont plutôt efficaces. Néanmoins, le scénario demeure assez basique et il n'y aura aucune réelle surprise. C'est tellement prévisible. Franchement, quelle idée de penser que ces terribles créatures que sont les Aliens pourraient servir de soldats dociles au milieu d'une armée !

26/03/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Ce comics, paru en 1997 aux USA, propose un titre des plus alléchants et la couverture de la réédition parue chez Soleil est tout à fait attirante. Malheureusement, il s'agit là d'une médiocre BD commerciale exploitant un filon marketing comme ont pu en produire à la pelle les éditions Dark Horse à l'époque. Pourtant, le nom de Berni Wrightson au dessin aurait pu me faire espérer. Il a à son actif quelques beaux classiques du comics dans le domaine du fantastique et de l'horreur. Son style dans cette histoire n'a hélas pas su me séduire. Malgré sa parution pas si ancienne, il m’apparaît comme très typé années 80. Cela provient sans doute des couleurs que je trouve franchement décevantes. Elles détruisent toute la classe dont peut parfois faire preuve le trait de Wrightson. Certains passages et personnages ressortent quand même plutôt bien. Les aliens eux-mêmes sont globalement réussis, même si le fait de les voir aussi distinctement détruit une part de la peur qu'ils pourraient éventuellement engendrer. L'ensemble n'est donc pas très folichon, graphiquement parlant. Et, à ce propos, la bouille canine des grimaçantes chauve-souris qui apparaissent par-ci par-là m'a presque fait rire. Mais c'est surtout le scénario qui est mauvais. On dirait un mauvais mélange des films Predator, Alien et Aliens le retour, avec un Batman jeté au milieu de cela alors qu'il n'a rien à y faire. Cela commence très mal. Que vient faire le justicier de Gotham en pleine jungle amazonienne ? Son explication est totalement bidon car cela ne ressemble en rien à Batman que de partir pour une telle expédition même pour une telle raison. Sans parler de la coïncidence trop facile qui veut qu'il tombe, à peine arrivé, sur un commando des forces spéciales envoyé là pour une toute autre raison. Sur cette mauvaise base s'engage une suite de péripéties déjà vues pour qui connait les films de la série Alien. Tout est prévisible, sans intérêt, jusqu'à la banale trahison vers la fin. Les personnages sont stéréotypés, sans profondeur et même pas efficaces en tant que chair à canon. Et c'est sans parler des invraisemblances qui plombent le récit. Batman qui sait lire des hyeroglyphes maya et qui combat à mains nues un alien, se révélant capable de rivaliser avec lui en vitesse et en force, de lui faire la prise de l’ours à un moment donné, voir même de mettre la main (et une grenade) dans sa bouche et de la retirer avant que les dents ne se referment... Et que dire des autres personnages, les figurants devrais-je dire, qui, après s'être fait attraper dans les bras d'un autre alien, ont tout le temps de crier et se débattre pour permettre à Batman de venir ensuite les sauver in-extremis... Ah ben bravo, elles ont l'air sacrément dangereuses du coup, ces "parfaites machines à tuer" que sont sensées être les aliens... Et puis comment expliquer qu'on trouve des oeufs d'aliens disséminés un peu partout, dans le vaisseau spatial ok, mais pourquoi aussi dans le temple et dans la caverne ? La seule petite originalité de ce scénario réside dans l'alien mixé de crocodile qu'on voit sur la fin, mais il n'est pas très convaincant pour autant. Ah si, j'ai trouvé assez bien vue la façon dont Batman s'en débarrasse, une utilisation intéressante quoiqu'un peu tirée par les cheveux des caractéristiques de ces créatures. A part ça, c'est du gros divertissement commercial, une utilisation médiocre de deux noms célèbres du cinéma et du comics.

28/09/2010 (modifier)