Old Skull

Note: 2.57/5
(2.57/5 pour 7 avis)

La chaîne des cascades, deux aventuriers, un pauvre orphelin. Des indiens, un assassin, un trappeur. L'Ouest, le vrai. Un bigfoot, un fantôme, une forêt qui siffle. Un coyote qui parle. L'Ouest, le vrai, enfin presque.


Absurde [USA] - Côte Ouest

La chaîne des cascades, deux aventuriers, un pauvre orphelin. Des indiens, un assassin, un trappeur. L'Ouest, le vrai. Un bigfoot, un fantôme, une forêt qui siffle. Un coyote qui parle. L'Ouest, le vrai, enfin presque.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Juin 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Old Skull
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

04/08/2010 | iannick
Modifier


Par Jetjet
Note: 2/5
L'avatar du posteur Jetjet

Suite à la lecture enthousiasmante de Santiago du même auteur, parodie décalée et inspirée également sur le thème du Western, c'est par ce biais tout naturellement que je me suis laissé séduire par Old Skull. Les premières minutes de lecture sont déstabilisantes au possible avec des pages sans suite logique et une multitude de personnages sans présentation. Il est question ici d'un chasseur bredouille, d'une traque au yéti par un duo de bras cassés, d'une femme fantôme et de son mari psychopathe et dérangé le tout au milieu d'un décor unique : l'Ouest, le vrai comme le vend si bien la 4ème de couverture. B-Gnet a publié ce récit à l'origine par épisodes dans le périodique Psykopat ce qui peut expliquer la perte de repères initiale de ces strips assez courts. Si quelques gags font mouche, ils interviennent malheureusement bien trop tard dans le récit qui s'abstient presque d'une conclusion notable. Le tout se lit assez vite et la saveur ni la verve de Santiago dont on a l'impression de lire une esquisse lointaine. Les dessins de B-Gnet en lavis et noir et blanc sont en demi teinte passant de l'agréable au franchement raté. Il est fort dommage que son humour si particulier et apprécié pour ma part ne se retrouve pas de façon continue tout au long de ces pages trop rapidement lues. Une relecture s'impose mais la déception est de mise, Old Skull ne restera malheureusement pas dans les mémoires, sautez malgré tout directement le pas vers Santiago qui reste surement l'une de mes plus belles découvertes en terme de poilade assurée.

27/11/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

B-gnet s’attaque ici à un univers assez codifié – et plutôt éloigné de celui de ses autres productions, à savoir le western. Encore que, comme le signale la quatrième de couverture, c’est « L’Ouest, le vrai… enfin, presque. » Et en effet, si les ingrédients habituels sont tous présents, que ce soient les décors (saloon, bordel, vastes paysages montagneux) ou les personnages (Indiens, trappeurs, bandits, et autres cowboys), tout est ici dévié de sa trajectoire « normale », perverti par un humour alternant le con, l’absurde, voire le non-sens pur. Quelques images m’ont fait penser à Lincoln, mais en fait c’est très éloigné de cette autre série décalée (et qui s’éloigne du western d’ailleurs). Il y a vaguement une histoire, avec des personnages qui se suivent, se croisent, mais le tout relève plus de la farce que d’un hommage aux mythes du Far-West. En tout cas, j’ai plutôt aimé cet album décalé. Sympa. Sans plus ? Peut-être, mais sympa quand même, et donc un achat que je ne regrette pas !

01/12/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Cette lecture s'est révélée totalement inutile même d'un point de vue amusement. Ces petites scènes qui s'entrechoquent partent dans l'absurde le plus total afin de rendre un effet comique. Or, pour une raison qui nous échappe, cela ne prend pas. J'aime pourtant le genre mais pas le western décalé. Je me souviens pourtant avoir donné la note maximale à Lincoln une autre série qui allie l'humour et le western. Bref, ce qui pose problème, c'est cette oeuvre en elle-même trop burlesque avec même quelques effets macabres. L'auteur a le mérite d'avoir créer un style bien personnel qui peut plaire ou pas...

18/09/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Un moment oui, mais non... La lecture semblait partir sous de bonnes hospices mais j'ai ressenti une dégradation au fur et à mesure que les pages défilaient. Ce western est décalé et assumé en tant que tel. Sa structure est originale, on a plusieurs personnages générant plusieurs récits très courts. Comme on peut s'en douter, ils vont se croiser mais c'est à ce moment là que la machine s'enraye. L'humour du départ ne fonctionne plus, l'envie et le plaisir disparaissent tranquillement mais surement jusqu'au final raté bien venu pour abréger l'agonie du récit. Le dessin est agréable, le trait crayonné et une légère colorisation en lavis grisâtres me paraissent beaux et adaptés au scénario et au genre. Il y avait de l'idée, le concept n'a pas fonctionné cependant par manque de qualité sur la durée. "Old Skull" est une déception.

20/11/2010 (modifier)
Par jurin
Note: 2/5

La couverture réussie est attirante, le dessin plaisant pour ce qui est du scénario je ne suis pas du tout convaincu. Un ensemble de petits récits qui finissent par fusionner. Mais voilà c’est plat, je dirais même plus: archi-plat. C’est parfois un peu déjanté mais sa manque de relief et finalement l’histoire commence... à la fin. Il ne faut pas se gratter l’occiput bien longtemps pour trouver ce genre d’histoire.

18/09/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Le Western est un genre qui me botte. Et c'est d'autant plus vrai quand il sort des sentiers battus . . . Cette histoire a commencé par être publiée dans la revue Psykopat sous forme de courts épisodes avant de sortir en album. Ceci explique l’impression qu’on a au début de se trouver devant une kyrielle de personnages et de scénettes sans liens apparents (contraintes de publications obligent). Mais bien vite les liens se tissent entre les divers protagonistes pour former un bon gros délire mais qui ne part pas (complètement) en sucette pour autant. A vrai dire, tout comme iannick, cette lecture m’a bien diverti. J’adhère à ce style narratif qui ne se prend pas au sérieux et qui propose quelque chose de cohérent au final. En résumé, c’est du n’importe quoi mais pas fait n’importe comment (un peu comme avec Goudron Plumé). Le dessin au lavis est sympa. Relativement fouillé au départ, il devient plus épuré par la suite. C’est une bd qu’il est difficile de conseiller car elle est très particulière et donc ne plaira pas à tout le monde (et du monde, il y en a). Mais, avec ma subjectivité toute relative, je la crédite de 4 étoiles pour le divertissement qu’elle m’a procuré.

19/08/2010 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Un western complètement décalé : voilà ce que nous propose B-Gnet ! « Old Skull » met en scène divers protagonistes évoluant dans l’ouest américain. C’est un road-movie déjanté où les différents duos de personnages se rejoignent à la fin pour former une vraie trame à cette histoire. Seulement voilà, leurs péripéties sont totalement loufoques. Sans vouloir vous en dire davantage sur ce récit, sachez toutefois que vous y verrez une sorte de yéti américain, un fantôme… et je vous laisse découvrir le reste : ça vous donne une idée de l’ambiance qui règne dans cette bd ! Alors, l’humour employé dans cet album m’a-t-il plu ? Oui car je me suis marré en découvrant les diverses situations cocasses dans lesquelles les personnages se perdent. A un moment donné, je me suis même demandé si l’auteur n’avait pas un peu trop fumé en concevant « Old Skull »… Malgré tout, je ne garde pas un souvenir impérissable de cette lecture parce que le récit a du mal à « se mettre en route ». Je veux dire par-là que j’ai eu du mal à m’accrocher à cette histoire parce qu’il y a –à mon avis- trop de personnages (difficile de s’attacher à au moins l’un d’entre eux) et parce que les scènes se permutent sans cesse. A vrai dire, après une dizaine de pages, je croyais que je lisais des courts récits car je ne voyais pas le lien entre les différentes séquences (à part bien entendu la situation dans le far-west américain). Le graphisme de B-Gnet me rappelle beaucoup celui de Matthieu Blanchin dans « Martha Jane Cannary » : même encrage, même façon d’illustrer les décors… leur seule différence se situe dans le coup de patte un peu plus travaillé de B-Gnet. En tout cas, j’apprécie ce type de dessin. « Old Skull » est un album qui m’a distrait sans me convaincre totalement. J’y ai apprécié son humour et le dessin de B-Gnet. Dommage cependant que diverses séquences mettent du temps à se rejoindre pour nous proposer une vraie trame au récit, car, au début, le lecteur aura certainement l’impression de lire des courts récits humoristiques. Une curiosité…

04/08/2010 (modifier)