Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Notre-Dame de Paris

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Adaptation de la célèbre œuvre de non moins célèbre Victor Hugo.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Adaptations de romans en BD Paris Victor Hugo

Adaptation de la célèbre œuvre de non moins célèbre Victor Hugo. Quasimodo, enfant difforme et bossu et recueillie et adopté par le jeune prêtre Frollo qui en fit le sonneur de cloche de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Esméralda elle, est une jeune et superbe gitane qui danse dans Paris. Frollo, Quasimodo et Phoebus (le capitaine de la garde) vont malheureusement s’épandre de la jeune femme.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1985
Statut histoire One shot (adaptation du roman de Victor Hugo) 1 tome paru
Couverture de la série Notre-Dame de Paris

14/06/2010 | Superjé
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas spécialement attiré par le style de Gillon, notamment sur Les Naufragés du temps où son dessin m'apparaît froid et un peu statique, mais lorsqu'il s'attaque à l'Histoire de France, il se lâche beaucoup plus et éblouit par son goût du faste et sa dextérité à reproduire des costumes d'époque. Je gardais en mémoire un excellent souvenir de sa Jehanne la Pucelle qui donnait de Jeanne d'Arc une image personnelle, ainsi qu'une bonne re-création de son temps. Dans cette adaptation de N-D de Paris du père Hugo, il suit la même direction et même s'il est secondé par un scénariste, il prend en compte tous les grands chapitres de ce grand roman, l'un des plus célèbres de son auteur, qui reste très probablement mon préféré de Victor Hugo, bien devant Les Misérables, tout simplement parce qu'il s'y livre à une description d'un Moyen Age enluminé bien-sûr par le folklore des cages de fer de Louis XI et ce côté mystérieux et fascinant de l'alchimie, mais qui semble très authentique, c'est là la magie d'Hugo pour émerveiller ses lecteurs, il donne une vision romantique du XVème siècle. Et puis il y a Quasimodo ! ce personnage de bossu laid et malmené par Frollo, mais derrière lequel bat un coeur, il renvoie une image tout à fait prenante dans les séquences face à Esmeralda : c'est la belle et la bête avant l'heure. J'ai donc eu l'impression de retrouver tout ça dans ce one-shot, tout en me remémorant le magnifique film de 1954 avec Gina Lollobrigida et un Anthony Quinn fabuleux en Quasimodo. Rien à voir évidemment avec Le Bossu de N-D de Disney, version bien gentillette et joliment faite, mais où, pour respecter l'éthique Disney, personne ne meurt. Faut pas oublier que cette oeuvre est aussi tragique comme tous les grands romans du XIXème. Voila pourquoi cette adaptation très scrupuleuse du roman et au dessin magistral, vraiment du grand Gillon, est quasiment indispensable quand on aime la grande littérature et la belle BD.

11/06/2014 (modifier)
Par Superjé
Note: 3/5

Je n'ai jamais lu le roman originel de Victor Hugo, mais je connais à peu près l'histoire car j'ai vu, comme beaucoup de monde, les adaptations cinématographiques des studios Disney, et celle de Patrick Timsit (et ne me parlez pas de la comédie musicale). Je trouve la version de Disney (Le Bossu de Notre-Dame) excellente et assez poussée dans le drame malgré le fait que ce soit un film pour enfant et qu'il soit édulcoré ; alors que j'ai trouvé dans "Quasimodo del Paris" une parodie beauf qui ne creuse pas plus l'histoire. Bref, c'est après avoir lu Gavroche que j'ai attaqué cette autre histoire de Victor Hugo, avec un bon a priori. Le dessin n'est pas raté, ni moche ni joli même si ce n'est pas forcément le style que je préfère. Il est assez figé et il y a quelques fois de grandes ellipses entres les cases (sans oublier les cadrages pas toujours adéquats) ce qui rend la lecture assez confuse. Dommage car il y a de bonnes trouvailles dans tout l'album, ce qui rend des planches très esthétiques. Sans oublier les personnages qui sont bien dessinés (surtout la Esméralda ;) ou Quasimodo). L'histoire me semble assez proche du roman de V.H. car j'ai découvert plein de pants de l'histoire (et des nouveaux personnages) que je ne connaissais pas. La lecture fut donc plutôt agréable et assez fluide, les personnages sont bien exploités et l'intrigue est assez poussée. Ça m'a donné envie de découvrir le roman. Il y a vraiment de grands moments tragiques auxquels je n’étais pas insensible. J'ai vraiment bien aimé, j'ai passé un bon moment mais compte tenu des défauts - j'ai à peu prêt le même ressenti que pour Gavroche (bonne surprise) - ma note réelle est 3.5/5 !

14/06/2010 (modifier)