Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Pour L'Empire

Note: 3.44/5
(3.44/5 pour 18 avis)

Dans une Antiquité complètement revisitée hors du temps et de tout repère géographique .... Une troupe d'élite est envoyée par l'Empereur lui-même en reconnaissance au-delà des frontières connues.


Gobelins, l'École de l'Image Les meilleures séries terminées en 2011 Poisson Pilote

L’Empire est à son apogée, aucune armée ne saurait lui faire face et toutes les terres connues sont désormais sous sa domination après la chute de l’armée du Moyen-Orient et sa mise à sac. Mais les soldats risquent de sombrer dans l’ennui et la lassitude de la victoire facile et l’Empereur décide d’envoyer la troupe d’élite loin, plus loin que le désert, à la recherche du bastion Omega coupé de sa base depuis des années. C’est là que la redoutable légion va finalement rencontrer le doute, l’obstination, la fraternité, la souffrance des corps et des âmes mais aussi la peur... Une trilogie étonnante qui revisite de façon moderne le péplum fantastique à la sauce Poisson Pilote. Inutile de se fier aux repères historiques, volontairement mis à mal par Merwan Chabane et Bastien Vivès, grande révélation de ces dernières années. Une odyssée singulière et innovante.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Mars 2010
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Pour L'Empire
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2010 | Erik
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Pas mal du tout cette série ! En la feuilletant avant de l'emprunter, j'avais un peu peur de tomber sur quelque chose d'assez minimaliste tant au niveau du dessin que de l'histoire. Finalement nous sommes ici en présence d'une bande qui en dit plus qu'il n'y paraît. Sous des dehors d'expédition du monde inconnu par une unité d'élite, on se plait à découvrir des hommes, des militaires, qui ne savent pas trop quel est le sens véritable de leurs missions et qui sont très vite confrontés à toutes sortes de démons intérieurs, notamment dans la dernière partie. Cette série nous propose donc un voyage avec des rencontres, la découverte de l'autre, qui sont finement amenées. Alors non, nous ne sommes pas en présence d'un énième péplum avec héros bodybuildés, juste une scène de bataille. J'ai trouvé un petit côté, même si le thème et le lieu diffèrent, Aguirre - la colère de dieu, avec ces hommes qui avancent inexorablement en quête d'un ailleurs improbable. Le dessin, parlons en car manifestement il divise beaucoup. Je dirais qu'il possède un sens de l'épure très intéressant, simple, sans chichi. Il me semble qu'il arrive à l'essentiel sans fioritures. Pour ce faire une mention spéciale à la colorisation qui offre des choses assez belles. Une série à découvrir même si par son thème et son style elle peut rebuter de prime abord.

22/12/2014 (modifier)

Le dessin est particulier. Pour être très honnête ça fait même un peu bâclé façon dessin d'enfant tout en déformation et parfois pas fini. Sur la longueur on s'habitue à cette patte grâce notamment aux très belles couleurs posant des ambiances diversifiées et attrayantes. Et puis l'histoire prend le pas et l'on se laisse emballer plaisamment par cette troupe de guerriers envoyés au bout du monde connu. Traits actifs et dialogues tantôt drôles, tantôt philosophiques, les péripéties s'enchaînent sans temps morts sur des thématiques variées dans des décors travaillés. C'est tellement bien construit qu'on pardonne la rupture nette intervenant au milieu du troisième album, divagation hallucinogène trop facilement fourre-tout et à l'ambiance en deçà du reste pour avoir une utilité. Heureusement les dernières planches reviennent sur le fil de l'histoire et l'intérêt trouve sa pleine justification, un poil trop ouvertes peut-être pour conclure, mais empêche 'Pour l'Empire' de sombrer dans un délire décevant pour justifier son achat.

26/01/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Je suis déçu par l'ensemble de cette série même si après la lecture des deux premiers tomes je comptais bien lui attribuer la note de 4/5, mais tout comme Gaston (quatre avis avant le mien) je suis déçu par la fin. Ce dernier tome aurait pu être nettement mieux. Mais voilà : Merwan alias le scénariste aurait pu trouver une fin beaucoup moins mystique et étrange mais finalement il a voulu me compliquer ma lecture. Je ne sais pas si je suis le seul à ressentir cela mais cette fin m'a laissé sur ma faim. L'histoire débutait plutôt bien car une escouade de soldats triés sur le volet (ressemblant étrangement à des légionnaires de l'Empire romain) sont envoyés par leur empereur coloniser les terres inconnues derrière les frontières de son empire. Mais voilà ces guerriers d'élite vont se retrouver confrontés à des évènements et à des personnages pour le moins étranges. Et bien voilà le début de cette histoire m'a beaucoup intéressé puis je me suis ennuyé et j'ai presque failli arrêter ma lecture tellement celle-ci devenait pénible. Pourtant j'adore les récits fantastiques, mais là j'avais du mal à accrocher à cet univers particulier surtout à des monstres presque risibles. Je n'ai qu'un mot à dire : dommage. Pour en venir au dessin , je n'apprécie pas trop le style de Bastien Vivès, ce n'est donc pas celui-ci qui me permettra d'accrocher un peu plus à cette trilogie. Bon d'accord je ne vais pas être trop méchant avec cette série car certains passages m'ont énormément plu comme les scènes de combat avec les amazones. Mais bon, les fans du dessinateur seront sans doute plus enthousiastes que moi.

04/12/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Contrairement à l'avis précédent, je trouve que les dessins sont plus qu'attirants. Ces trois albums, sortis visiblement quasi en même temps, sont très originaux. Originaux par rapport à leurs compagnons de Poisson Pilote, mais surtout originaux dans le genre péplum. Originaux tout court d'ailleurs ! C'est une quête qui mène à l'infini, qui ne finit pas - et laisse le lecteur avec ses interrogations. Une ambiance qui m'a fait penser, allez savoir pourquoi, au film Dead Man, de Jim Jarmush. Comme une sorte de rêve éveillé (il ne manquait que la musique de Neil Young pour l'accompagner). Les couleurs sont vraiment superbes, et habillent d'un halo de brume, de rouille, cette aventure, dont je recommande chaudement la lecture, et donc l'achat !

01/11/2012 (modifier)

Je suis rassuré quand je vois des dessins aussi nuls. Je vais demander à ma fille d'un an de dessiner une BD, elle ne pourra pas faire pire. Et si des gens ont acheté ces albums je vais devenir riche moi aussi. Pourtant j'aime les peplums, j'adore même. Mais là il faut avouer que c'est une calamité. Les dessins et les couleurs sont horribles, mais l'histoire est pire, elle n'a aucun sens. A moins d'être sous l'emprise de psychotropes, je ne vois vraiment pas où est l'intérêt de cette série. Il n'y a pas de dialogues (dans le premier album il y a une phrase par case et je n'exagère pas), les personnages n'ont aucun fond. Quant à la fin du troisième tome... sérieux messieurs les auteurs si vous n'aviez plus d'idées il fallait m'appeler. J'aurais trouvé un truc mieux. J'avoue être un peu énervé quand je pense au nombre de personnes qui galèrent dans leur vie quotidienne et que je vois du travail aussi bâclé et qu'on puisse faire de l'argent avec des bouzasses pareilles. Je ne sais pas lequel devrait avoir le plus honte : l'éditeur, le dessinateur ou le scénariste ?

22/10/2012 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5

Voici peut-être la BD de Bastien Vivès la plus appréciée. B. Vivès, qui est un auteur (surtout de roman graphique) assez controversé mais qui possède une notoriété grandissante. Ici, il s'associe avec Merwan (que je ne connaissais pas), dans un style où on ne l'attendait pas (du moins, à la sortie du tome 1) : le péplum. Un péplum étrange... Qui dénote totalement de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent dans la collection 'Poisson Pilote'. Pour le dessin, on reconnait bien le trait de Vivès (et pourtant, il ne dessine pas seul) bien loin de ses récits intimistes. On reconnait pourtant ses expressions/visages et l'anatomie de ses personnages (je ne connais pas le rôle exact de Merwan dans le dessin, ni d'ailleurs, dans le scénario). Le dessin est assez épuré, avec un trait très fin (pas forcément précis, mais lisible). Les décors eux sont un peu pauvres (normal, les Romains visitent des contrés désertes), mais assez jolis. J'aime aussi beaucoup, comment ils dessinent les animaux dans le tome 3 (les planches avec le taureaux sont vraiment magnifiques). Les couleurs elles aussi sont très sympa : elles ont des effets un peu délavés et sépiaes, comme si elles étaient imprimées sur du papier marron. J'aime bien le graphisme de la série. Le scénario ? L'ambiance est plus que sympa (tout comme les dialogues), avec des guerriers romans/colonisateurs très peu sympathiques, bourrins mais fins stratèges et très forts à la guerre (un peu des guerriers issus de 300) qui vont peu à peu sombrer dans la folie. Grâce à l'orgie du tome 2 (beurk) et tout le tome 3, la série devient carrément glauque et malsaine, chose qui n'est pas pour me déplaire. Et personnellement, je considère que la fin est bien trouvée, et la psychologie des personnages fouillée... Une très bonne série que je vous conseille !

17/05/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai finalement lu une série de Bastien Vivès ! Même s'il semble être un auteur à la mode ces derniers temps, ma bibliothèque ne s'était pas intéressée à ses séries pour une raison quelconque. Ils ont sûrement trouvé que 'Pour L'Empire' était sa meilleure série et ils ont décidé de l'acheter, ce qui m'a permis d'enfin découvrir son œuvre (quoique j'aurais préféré lire un album dont il est l'unique auteur). Le dessin est un peu spécial. Le mouvement des personnages semble bien fait (je précise que je ne sais pas dessiner et que je ne connais pas les techniques de dessin), mais je ne trouve pas le reste attirant. C'est peut-être en partie à cause des couleurs un peu moches. Il faudrait que je me fasse une meilleure idée avec un dessin en noir et blanc. Sinon, je trouve que le scénario devient de plus en plus bon au fil des albums et aussi de plus en plus étrange. Je m'étais ennuyé durant le premier tome et je suis content d'avoir persévéré. L'intrigue est beaucoup plus passionnante quoique vers le milieu du tome 3 cela devient trop étrange et la fin m'a un peu déçu. Le point fort est sans aucun doute le dialogue. Les échanges entre les personnages sont savoureux et leurs donnent de la personnalité.

12/02/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

Dans une Antiquité inventée, largement inspirée par l’Empire Romain au sommet de sa puissance, un empereur envoie une troupe d’élite découvrir le monde inconnu. Ces chiens de guerre, sûrs de leur force, de leur légitimité et de leurs croyances vont progressivement évoluer durant leur odyssée. L’inconnu, la différence et les épreuves vont transformer leur mission en quête initiatique. L’histoire est plaisante et se lit sans peine grâce à une narration dynamique, des personnages travaillés, un graphisme original et un bon suspense. Pour l’Empire est incontestablement une réussite qui emmène autant son lecteur dans l’évasion que dans la réflexion. Bravo !

19/12/2011 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Le film de guerre psychédélique a été représenté au cinéma par le monstrueux Apocalypse Now. Une œuvre qui n’a guère vieilli plus de 30 ans après et qui s’est payé l’infime culot d’aller à l’encontre des attentes des spectateurs en délivrant un portrait sur la folie, la solitude, les grands espaces et des sensations essentiellement sensorielles…. Pourquoi vous parler d’un film aussi culte et classique ici même ? Tout simplement parce que cette trilogie emprunte exactement les mêmes sentiers sur papier glacé et va peut être même, toutes proportions gardées, bien au-delà… A priori il n’y a rien d’attirant selon mes critères de sélection dans cette œuvre. Je n’aime pas les bds dites historiques, les dessins de Bastien Vivès et de Merwan me laissent de marbre. Pire je ne les trouve absolument pas maitrisés et le titre ne me dit rien qui vaille…. Pourtant les recommandations avisés de mon libraire additionnées aux couleurs étonnantes de Sandra Desmazières ainsi que ma curiosité de lire une œuvre « différente » l’emportent sur mes appréhensions du départ…. L’Empire de cette histoire a tout connu, tout gagné… Les seuls enjeux encore jouables sont peut être d’en agrandir les frontières par la découverte de nouvelles terres, là où personne n’a osé encore fouler le pied. Ce sera chose faite avec l’envoi d’une élite de la légion en mission. Ces hommes, rien ne leur résiste, l’art de la guerre leur est familier et ils ont soif de nouveaux défis…sans savoir que ce qu’ils vont y rencontrer ou pas va bouleverser à jamais leurs existences respectives… Actes insensés, rencontres improbables, ennuis, folie, patriotisme aveugle… Ce péplum aux accents fantastiques a des aspects d’introspection spirituelle. Ce qui ne retire en rien certaines scènes d’action d’une grâce absolue avec un montage des séquences calibré au doigt et à l’œil… Passons les dessins qui sont tout à fait adaptés au contexte et félicitons Sandra Demazières la coloriste qui sublime l’ensemble en fresques uniques et vaporeuses. Il faut absolument lire et tenir ces bouquins à la lumière naturelle. La sensation de dérouler des fresques antiques n’a jamais été aussi perceptible. La progression de l’honneur à la fortune en passant par les femmes est bien plus intelligente qu’il n’y parait. Chaque personnage, de l’archer à l’éclaireur sans oublier le « god of war » impassible aux plaisirs de la chair, tout le monde a son importance et au nom de l’Empire, leur progression vers l’absurde doit absolument se poursuivre…. Beaucoup de questions resteront sans réponse mais le plaisir a finalement pris place avec la curiosité aux rejets initiaux… Et puis les couvertures sont tellement belles qu’il serait dommage de ne pas faire partie de ce voyage atypique. A relire avec plaisir sans aucun doute. Une belle mise en abyme pour un péplum atypique...

31/05/2011 (modifier)
Par MONTANE
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Comment décrire cette trilogie ? Disons que c'est un mélange du "Désert des Tartares" de Buzzati en littérature en ce qui concerne une troupe de soldats qui versent dans l'ennnui en attendant l'ennemi qui ne vient pas, et du 300 de Frank Miller en BD pour l'aspect troupe d'élite entièrement dévouée à son chef, dure au mal et prête à mourir au combat. Nous voilà ainsi plongé au coeur d'une troupe d'élite d'un Empire qui ressemble à s'y méprendre à l'Empire Romain. L'empire étant dominateur sur toutes les terres, il lui faut à présent explorer les mondes inconnus et il envoie pour ce faire une troupe d'élite. Celle-ci croisera tour à tour un ennemi fuyant et une troupe d'amazones, et ce dans les deux premiers volumes. Arrivée au frontières des mondes connus dans le troisième tome, la troupe est confrontée à un problème philosophique classique : la confrontation entre les données de la science et les croyances religieuses. Je n'en dirai pas plus à ce stade pour laisser ce plaisir aux lecteurs. Le dessin qui parait minimaliste, si je puis dire, dans la lignée des dessinateurs de la série "Poisson Pilote" chez Dargaud, n'en est pas moins très dynamique et exprime superbement la notion de mouvement. Les couleurs sont vraiment superbes, et il n'y a qu'à consulter la couverture des trois albums pour s'en convaincre. La coloriste a réussi à créer une magnifique ambiance graphique qui ne contribue pas pour peu à la qualité de cette trilogie. Le scénario est lui aussi de qualité et évite les palabres inutiles. Une série à découvrir de toute urgence donc.

24/05/2011 (modifier)