Les Campeurs

Note: 2.6/5
(2.6/5 pour 5 avis)

Avec Les Campeurs, revivez les joies de la communion avec la nature, de la tente qui s’envole à la moindre rafale de vent et de la promiscuité après l’apéro.. bref, à vous le rire avec un grand AIR !


Vacances à la plage

Avec Les Campeurs, revivez les joies de la communion avec la nature, de la tente qui s’envole à la moindre rafale de vent et de la promiscuité après l’apéro.. bref, à vous le rire avec un grand AIR ! Qu’ils soient adeptes de l’indémodable canadienne, de la caravane tout équipée ou du camping-car difficile à manoeuvrer, rien ne pourra entamer l’enthousiasme de ces bédouins modernes, pas même des sanitaires collectifs plus que douteux, pour se dorer la pilule au bord de la piscine et s’éclater en boîte avec des Hollandais (et plus si affinités). Si à la moindre chaleur, vos pieds ne peuvent résister à l’appel de la tong, si pour vous convivialité rime avec vacanciers bronzés ou si quand votre chien aboie, la caravane passe, alors ne cherchez pas plus loin : rejoignez Les Campeurs et ce sera tous les jours l’été !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2006
Statut histoire Strips - gags 5 tomes parus
Couverture de la série Les Campeurs
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

15/11/2006 | alban
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien lire de temps à autre une série humoristique Bamboo. Cela me permet de moins réfléchir entre deux séries plus sérieuses qui demandent de la concentration. Sauf que si certaines séries sont pas mal, il y a aussi des mauvaises séries et je trouve que les Campeurs font parti de la seconde catégorie. Le dessin de Maltaite ne me plait pas. Je ne le trouve pas mauvais, mais pour une raison que je ne réussis pas à comprendre, je trouve que c'est moyen. Les gags ne me font pas du tout rire et la plupart du temps c'est prévisible et les chutes sont parfois un peu lourdes. De plus, les personnages ne sont pas tous attachants et stéréotypés.

11/04/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Pas trop mal comme série délassante. N’ayant jamais fait de camping, je me suis plu à sourire à certaines situations car je pense que Swinnen sait de quoi il parle en tant que scénariste. C’est curieux –et marrant à la fois- de retrouver des gens a priori "normaux" dans la vie et qui, ici, oublient souvent qui ils sont et ce qu’ils font pour vivre dans une sorte de nouvelle société. Car le camping, d’une certaine façon, a ses codes et ses lois… qui souvent sont faites pour ne pas être suivies. Maltaite, lui, y va d’un bon graphisme qui tout en étant caricatural ne fait qu’égratigner –gentiment d’ailleurs- ces vacanciers. Une série qui ne vous souhaite qu’une chose : vous divertir ; et ce que vous soyez en camping ou non. Pas mal fait dans son genre.

07/06/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une des bonnes séries humoristiques des éditions Bamboo. Rien de prodigieux mais le trait rond, expressif et dynamique de Maltaite allié aux gags bien construits quoique prévisibles de Dugomier donne vie à des albums plaisants à défaut d’être hilarants. L’univers du camping y est bien exploité dans sa diversité ainsi que dans ses coutumes (dont l’incontournable apéro et son cérémonial). On n’échappe pas aux gags sexy faciles (étrange, la réputation des campeuses hollandaises …), mais l’ensemble demeure assez léger pour me satisfaire. D’un niveau assez équivalent à celui d’un Cactus Club. A lire pour s’aérer le cerveau.

10/02/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Eric Maltaïte au dessin, c'est ça qui m'a attiré vers la lecture de cette BD au sujet pourtant bassement commerciale. Je reconnais la maîtrise et le dynamisme de son trait. Ses personnages et décors ne sont pas mal. Mais je trouve que ses planches n'ont rien ici de l'esthétisme de l'époque où il se rapprochait davantage du style de Will. Je crois que cela tient aussi beaucoup aux couleurs qui ne sont pas terribles. Par contre, j'ai été surpris de trouver l'humour pas si mauvais comparé aux autres BD corporatistes du même type. J'ai souvent souri et doucement ri à quelques moments. Ce fut donc une lecture plaisante à laquelle je ne m'attendais pas. Bon, il y a bien quelques gags récurrents assez lassants comme celui du gars psycho-rigide qu'on retrouve en permanence dans ses péripéties aux toilettes du camping. Mais dans l'ensemble, les gags sont assez variés et surtout bien adaptés à la thématique des campeurs, ce dont beaucoup de BD corporatistes ne sont pas capables. Ce n'est pas une BD que j'achèterais mais vous en conseiller la lecture, pourquoi pas.

22/11/2006 (modifier)
Par alban
Note: 2/5

L'hiver est proche, le mois de novembre commence à être un peu froid et quelques lointains souvenirs de votre été sont encore présents dans votre esprit. Mais heureusement, Bamboo a pensé à vous en publiant la nouvelle série de Maltaite ! Finie la grisaille, tel ce campeur vantant toute l'année les mérites de son camping désert de l'année précédente, ce premier tome vous servira de livre de chevet pour attendre les prochaines vacances d'été ! Maltaite est fidèle à son style ligne claire qu'il maîtrise et sous son trait revivent les magnifiques créatures que l'on a l'habitude de regarder. Le scénario est prodigieux, et donne l'impression d'y être ! Lequel d'entre nous n'a pas connu ces situations où l'on se sent communier avec la nature sous une tente. Qui n'a pas râlé au moment où sa tente s'envolait à cause d'une mauvaise fixation, mais sourit en pensant la façon dont il a couru derrière pour la récupérer ? Cet album donne vraiment l'impression d'y être et on ne peut résister à siroter un bon pastis (avec touillette made in Marseille) en découvrant les planches parlant de l'apéro traditionnel du midi, du soir et parfois du matin. Je me revois moi-même les rares fois où j'ai loué un camping-car et les difficultés que j'ai également connues à le manoeuvrer ! Cette BD est d'un réalisme rarement vu à ce niveau ! Quelques passages sont plus hard et sont à ranger du côté des mauvais souvenirs... comme ces sanitaires communs desquels on a l`impression de ressortir plus sales que l'on y est entré... mais bon ça fait partie de la vie à la nature et il en reste quand même un bon souvenir ! Les auteurs ont même pensé à nous parler de ces magnifiques soirées passées avec des copines avec qui on a fait connaissance quelques minutes plus tôt... Bref vous l'aurez compris, si le marcel, le short et les tongs vous manquent, cette série est pour vous... Personnellement, j'ai passé mon chemin...

15/11/2006 (modifier)