Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Guerre du feu

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Adaptation du célèbre roman.


Adaptations de romans en BD Préhistoire

La préhistoire est une époque difficile pour l'homme. La vie est très dure et le feu est très pratique. Pour connaitre l'usage du feu, une tribu en envahit une autre.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1976
Statut histoire Série terminée 1 tome paru
Couverture de la série La Guerre du feu

02/04/2010 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Ce célèbre roman de J.H. Rosny que j'ai lu dans mes jeunes années a fait l'objet de plusieurs adaptations en bande dessinée, bien avant la tentative de Roudier en 2012. La plus célèbre et probablement la plus fastueuse est celle de René Pellos en 1950 qui dessine d'un trait réaliste (comme il l'avait fait sur Futuropolis) les aventures du guerrier Naoh de la tribu des Oulahmr, qui ne doit pas laisser mourir la flamme, vitale à son clan. Ce récit parut dans l'hebdo Zorro, mais j'ai eu récemment l'occasion de le lire via l'album édité par Glénat en 1976 ; certes la structure du récit a quelque peu vieilli, la narration est chargée de textes envahissants, mais la mise en page semblable à celle vue sur Futuropolis avec ses cadrages de différentes formes, ses vignettes en cercle, et surtout la force du dessin, méritent quand même l'arrêt. C'est de la BD française typique des années 50, qui prouve que Pellos n'était pas que l'auteur de Les Pieds Nickelés et qu'il excellait dans le dessin réaliste. En plus, c'est une vision de la Préhistoire assez fascinante.

22/11/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Déjà que la préhistoire n'est pas une époque qui m'attire, mais en plus le scénario a vraiment mal vieilli. Enfin, son adaptation parce que je ne sais pas comment est le roman. La narration est très vieillote avec plein de textes à chaque cases et en plus ce n'est pas écrit très gros. Les personnages manquent de personnalités et je ne me suis pas du tout attaché à eux. Il reste tout de même le dessin de Pellos qui est très bien même si les personnages semblent parfois figés et qu'on ne peut pas toujours admirer à cause du texte. Je vais donc être indulgent et mettre deux étoiles au lieu d'une parce que Pellos a un sacré coup de crayon.

02/04/2010 (modifier)