Les Pieds Nickelés

Note: 2.86/5
(2.86/5 pour 14 avis)

Les aventures ubuesques de 3 compagnons qui se trouvent régulièrement dans les situations les plus extraordinaires.


Les Pionniers Séries fleuves

Croquignol, Filochard et Ribouldingue sont trois petits filous, à la fois escrocs, hâbleurs et indolents. Ils aiment et cherchent par tous les moyens à avoir de l'argent. Ils cherchent toujours ...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 1929
Statut histoire Histoires courtes 126 tomes parus
Couverture de la série Les Pieds Nickelés
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

11/03/2002 | Ottonegger
Modifier


Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Bon, ça y est, je pense en avoir suffisamment lu, et de différentes époques, pour pouvoir me faire un avis. Les aventures de Ribouldingue, Croquignol et Filochard sont aujourd'hui, disons le franchement, totalement dépassées. Le dessin est super daté, surtout pour les premiers albums. Mais en même temps c'est très logique, vu l'âge vénérable de l'oeuvre. Les intrigues ne sont pas, ou plutôt plus (car ça l'était forcément d'avantage à l'époque) originales, la narration est assez lourde et laisse peu de place à la surprise. Après, il y a quand même une sacrée différence selon les époques. Les premières bds avec le texte sous les dessins sont très compliquées à lire, c'est assez rébarbatif. Je pense en particulier à "Les Pieds Nickelés s'en vont en guerre" sur la guerre de 14, qui reste quand même intéressante sur le plan historique (voir la représentation de la guerre à l'époque). Avec l'arrivée de Pellos, ça s'améliore très nettement, pour un lecteur d'aujourd'hui ça reste pas incroyable, mais sympathique. Et puis il faut quand même avouer que les trois protagonistes sont attachants, avec leurs trognes de voyous et leur grand coeur. C'est pas des héros parfaits, c'est des braves types quoi. Au final, je pense que les Pieds Nickelés s'adressent plutôt à des personnes lisant déjà pas mal de bds, ou à des amateurs de bandes dessinées anciennes. Car ça reste un peu compliqué pour les enfants qui ne comprendront pas tout, et rébarbatif et pas très moderne graphiquement pour le lecteur non averti. Mais ça reste une bd unique, un grand classique de la bd française, une vieille dame de plus de 100 ans d'âge, car la première première apparition de nos trois joyeux drilles date tout de même de 1908 !

18/03/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

C'est probablement une des plus anciennes Bd française, un vrai pionnier du 9ème art qu'il convient d'aborder avec prudence et respect pour les plus jeunes. Je n'ai pas trop compris pourquoi Vents d'Ouest avait tenté une réédition en bel ouvrage, mais si un éditeur moderne a fait ça, c'est que la série avait encore un potentiel comique, et d'ailleurs, ça m'a incité à me replonger dans les petits albums souples de la collection Jeunesse Joyeuse édités par la Société Parisienne d'Edition (la SPE) qui me restent et qu'on achetait dans les années 70 en kiosque. Finalement, ça n'a pas si mal vieilli que ça, certaines situations sont bien-sûr à replacer dans leur contexte d'époque, mais le côté humoristique tient assez bien la route. C'est fou quand on y pense pour une Bd née en 1908 dans le journal L'Epatant, que les gamins devaient lire en cachette de leurs parents et de leurs professeurs car ils pouvaient être renvoyés de leur école si on les surprenait à lire des "illustrés"; (mon père m'a raconté ça car il l'a vécu dans les années 35-36). Que de chemin parcouru. Pour en revenir aux héros qui nous intéressent, c'est leur physique surprenant aux trognes paillardes d'ivrognes qui ont fait une entrée fracassante dans le monde de la BD (qu'on ne nommait pas encore ainsi, on disait les "histoires illustrées"). Leur langage direct et argotique, leur amoralisme rigolard et leur idéologie anarchisante vont attirer aux Pieds Nickelés la sympathie d'un nombre croissant de lecteurs, tout en étant déja presque une bande pour adulte et adolescents. Le dessin caricatural de Louis Forton leur créateur ne m'aurait pas plu si je l'avais connu, j'ai découvert Croquignol, Ribouldingue et Filochard sous le crayon de Raymond Pellos qui a modernisé la bande après la guerre, en faisant évoluer les personnages sans pour autant perdre leur esprit gouailleur. Et surtout le dessin était bien plus en phase avec les graphismes répandus dans les journaux à cette époque. Pourtant, Pellos a toujours considéré cette bande comme alimentaire, d'où une tendance à bâcler, mais malgré ça, il a su donner un dessin dynamique et enlevé, une spontanéité, et une tendance à accentuer le ridicule de la police ; en bref, son talent a permis de sauver les scénarios affligeants qu'on lui confiait et qu'il retouchait en apportant une ingéniosité dans les combines des compères pour escroquer les bourgeois. La bande cessera en 1992 après 84 ans de longévité. Comme pour d'autres Bd pionnières, je ne recommande pas l'achat en cas de déception, mais d'en lire en bibliothèque.

24/06/2013 (modifier)

Je la lisais quand j'étais petit... et là une envie soudaine de m'y replonger... et ce fut un grand plaisir de retrouver les aventures de ces 3 types. Alors oui le dessin n'est pas top, c'est un peu flou, les visages manquent d'expression mais c'est un vrai moment de détente. Cette série qui a commencé dans les années 50 n'a pas trop vieilli, on s'attache rapidement aux héros toujours à la recherche d'arnaques en tout genre mais très souvent dans un rôle de "gentils", dés fois malgré eux, mais finalement ils combattent souvent des gangsters qui eux n'ont pas de morale. Je ne me souviens pas avoir vu les pieds nickelés avec des armes à feu, généralement ils utilisent leur poings. Le ton est franchement bon enfant et on s'amuse de leurs aventures. Je ne pense qu'il faille avoir toute la série mais quelques tomes de temps à autre, c'est un moment agréable garanti.

28/05/2009 (modifier)
Par Thaugor
Note: 2/5

Je n'ai lu qu'une intégrale (qui correspond à trois volumes). Personnellement, j'ai du mal à accrocher aux aventures de ces trois compères qui sont continuellement en train d'essayer d'extorquer de l'argent. Mais bon, il faut se replacer dans le contexte de l'époque : les dessins ne sont pas très développés et les histoires sont très courtes (heureusement) et permettent d'échapper au climat moins "libertaire" d'aujourd'hui. Effectivement, le scénario est complètement absent : ce sont toujours ces 3 amis qui arrivent à leur fin sans être inquiétés (pas très moral d'ailleurs) mais c'est ça qui en faisait un succès. Il faut aussi se rappeler qu'à l'époque, il n'y avait pas de bd de type adulte. Bref, c'est une série qui a très mal vieillie mais qui reste quand même mythique, donc il faut au moins en avoir lu quelques histoires.

09/05/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai lu quelques intégrales par-ci, par-là et je trouve ça bof. C'était une autre époque. C'est surtout une bd pour collectionneur. Les premières histoires sont chiantes avec leurs textes sous les images et des dessins totalement enfantins. Sous Pellos, le dessin s'améliore avec un graphisme sympathique. Ce n'est pas le cas des scénarios qui ne sont qu'une suite de péripéties loufoques pas toujours marrantes. Le scénario semble improviser et la série aurait gagné beaucoup en qualité s'il y avait de vraies histoires. Et puis le fait que les pieds nickelés arrivent à s'enfuir ou à s'évader de prison à chaque fois n'est pas très crédible selon moi.

17/12/2007 (MAJ le 17/12/2007) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Croquignol, Filochard et Ribouldingue, ces trois compères imaginés par Forton, débutent leur longue carrière dans l'hebdo "L'Epatant" n° 9 du 4 Juin 1908. Bientôt centenaires !... Pas mal, non ?... Les Pieds Nickelés ?... un joyeux trio d'escrocs, de vrais princes de la débrouillardise, qui ne (sur)vivent que grâce aux combines qu'ils organisent. Succès immédiat du lectorat d'alors qui y voit une sorte de série "antibourgeoise", anarchique même, provocatrice et -aussi- remplie de bonne humeur. Les classes populaires y ont vu là une sorte de revanche sur l'argent et la bourgeoisie. Et même des jeunes de condition aisée y voyaient une sorte de contestation de l'autorité parentale !... Je reconnais que ce trio ne me fait plus sourire que de temps en temps -et encore- mais ces aventures sont un bon remède contre la grisaille et l'ambiance morose. Cette BD est un véritable exemple de la société du début de l'ancien siècle (mais moins la naïveté -par exemple- de Bécassine). J'aime quand même un peu, sans plus, les péripéties de ces escrocs ; lesquels ont fait l'objet de parutions dans divers hebdos. J'ai renoncé -il y a longtemps déjà- à collectionner leurs albums ; lesquels doivent frôler actuellement les quelque 220 titres chez de nombreux et divers éditeurs. Quasi centenaires, ces personnages sont encore dans de très nombreuses mémoires. Des aventures et albums continuent d'être publiés ; et ça n'a pas l'air de se terminer !...

30/12/2006 (modifier)
Par narvik
Note: 3/5

C'est mon oncle qui a récemment acheté l'intégrale des "Pieds Nickelés", et cela m'a permis de découvrir cette série. J'avais beaucoup entendu parler de cette bd (surtout en bien), mais sans jamais avoir pu en lire une seule. Je dois dire que je m'attendais à quelque chose de vraiment niais et vieillissant. Et ça a été une très bonne surprise: je ne trouve pas que la série ait autant vieilli que ça, même si bien évidemment la plupart des gags ne pourraient plus se représenter aujourd'hui, ils restent pas trop éloignés de l'époque actuelle et donc parfaitement concevables. Les stratagèmes utilisés par les trois héros sont vraiment marrants, et l'humour est assez recherché, enfin disons pas bêta. De plus, peut-être est-ce grâce à son ancienneté, je trouve que la bd a un charme incroyable et j'ai passé un moment très agréable à la lecture de ces albums. Mais le gros point faible de ces bds se situe dans le dessin: les expressions des personnages sont trop éloignées de la réalité et les couleurs me donnent une drôle d'impression, que je n'arrive pas à décrire. Il faut y jeter un coup d'oeil quand même...

06/08/2006 (modifier)
Par lameitie
Note: 5/5

Bonjour. C'est pour moi un excellente BD qui a su traverser le temps et les crises, des tas de générations sont tombées dedans, beaucoup de nos aïeuls lorsqu'ils se promènent qui en remarquent sur les tables des vendeurs disent « holala, je lisais ça dans ma jeunesse ». Pour ma part j'en fais la collection et ça depuis 30 ans, je ne pense pas que cette série soit finie, je pense qu'elle est en attente d'un dessinateur qui sera la faire repartir encore de plus, un qui sera capable de faire des gags qui 20 plus tard ne seront pas démodés.

19/06/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai découvert cette vieille série très connue que récemment. Et même si je partais sur un bon à-priori, je n'ai pas accroché. Les personnages ne sont pas attachants pour moi et les voir préparer leurs mauvais coups ne m'enthousiasmait pas plus que ça. Ensuite, les histoires, quoique assez intelligentes (dans le sens où elles sont destinées à un public adulte et pas enfantin), sont un peu longuettes et sans véritablement de quoi captiver et intéresser, enfin à mes yeux. Bref, une BD qui, pour moi, a mal vieilli et qui se relit difficilement.

27/11/2003 (modifier)
Par Soso
Note: 3/5

Ca c'est une Bd de base... Je conseille l'achat dans le sens ou c'est bien d'en avoir lu un. Il est indéniable que ça a pas mal vieilli, mais ça reste une Bd sympa, amusante et divertissante....j'aime bien moi.:)

27/11/2003 (modifier)