Kylooe

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Lanyue, jeune ado rêveuse, intègre une nouvelle école et peine à s'intégrer. Suite à l'achat d'un disque, un étrange animal fait son apparition et l'entraîne dans un monde onirique des plus surprenant...


Manhua

Kylooe a la forme d'un animal en peluche, un de ces doudous que les enfants serrent dans leurs bras. Kylooe est justement l'ami des premiers jours. Celui avec lequel on partage tout, sans limite, les joies, les malheurs et les secrets. Le meilleur ami, dont on ne trouvera plus jamais d'équivalent. Celui que l'on oublie ensuite, une fois devenu grand. Kylooe peut parfois réapparaître, le temps d'un éclair, d'une vision furtive. Il disparaît alors aussi vite qu'il est apparu. En revanche, pour quelques élus, Kylooe musarde, s'attarde suffisamment pour que la conscience réalise enfin que Kylooe n'est pas mort. Kylooe est là et bien là, au plus profond de soi, ami fidèle, ami d'enfance, ami pour toujours. (texte de l'editeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mars 2010
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Kylooe
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

12/03/2010 | PAco
Modifier


Par cac
Note: 3/5

Ce manga a tout d'abord attiré ma curiosité car il est en couleurs. Une jeune fille un peu mal dans sa peau vient de changer d'école et peine à sa faire de nouveaux amis. Elle vit dans l'ombre de sa petite sœur qu'elle envie car elle la considère comme son contraire absolu à qui tout réussit : beauté, études à l'étranger, chouchou des parents etc. Un jour, elle met un CD qu'elle vient d'acheter et là un surprenant nounours fait son apparition. Ça m'a rappelé la bestiole jaune qu'on voit dans le Journal d'un fantôme d’Étienne de Crécy. Cette surprenant bestiole va l'emmener dans le monde des rêves. Et là le dessin et les couleurs prennent tout leur sens au service de ce récit onirique où tout devient possible comme surfer en flottant dans les airs sur un arc-en-ciel fabriqué par un vieux monsieur barbu ou se retrouver dans une maison vide pour crier ce qui fait apparaître des êtres multicolores. Bref un bon rendu de la frustration adolescente qui s'évade dans son monde à la limite de la folie. Il faudra voir ce que donne la fin de la série.

25/09/2011 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Magnifique ! C'est le premier mot qui me vient à la lecture du premier tome de cette nouvelle série. L'auteure, Little Thunder (inconnue pour moi jusqu'ici...) semble être -après quelques recherches faites- l'une des étoiles montantes de la jeune génération chinoise. Et pour une fois, c'est le genre d'expression que je ne trouve pas usurpée ! Un coup d'arrêt sur le dessin tout d'abord. Que c'est beau ! Rien qu'en l'ayant feuilleté chez mon libraire préféré, j'en suis resté scotché. Quelle qualité graphique ! On sent que tout a été pesé et travaillé. Le trait fin, précis et réaliste, les cadrages originaux, le découpage recherché de chaque planche, jusqu'au fond noir des planches et les couleurs, que dis-je, LES COULEURS : WOUahouou ! Un bijou d'une grande finesse et richesse qui nous entraîne pleinement dans l'univers d'une folle originalité de notre jeune Lanyue... Car c'est un peu sur les terres revisitées de Lewis Caroll que Little Thunder nous embarque avec Lanyue et Kylooe. Le miroir s'est mué en disque, mais cet "autre côté du miroir" nous propose un univers peuplé de personnages tout aussi déjantés. L'auteure prend un malin plaisir (et c'est rien de le dire) à représenter ce monde onirique tout en couleurs. Et on se laisse porter, emporter et rêver... Reste à savoir ce que cette fuite de la réalité nous donnera au final (a priori 3 tomes sont prévus), mais ce premier tome m'a littéralement conquis ! Longtemps qu'un manga ne m'avait pas embarqué comme ça, tant graphiquement que par l'originalité de son histoire... Espérons que la suite soit aussi époustouflante !

12/03/2010 (modifier)