Vieille Bruyère et Bas de Soie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Aventure en deux épisodes d'un inspecteur obstiné, bien épaulé par une audacieuse journaliste, dans l'Angleterre de l'entre-deux-guerres, la série allie intrigue policière et humour dans un univers "à la Sherlock Holmes".


Iles Britanniques Londres Paquet

Depuis bientôt cinq ans, l’inspecteur Arbuckle tente de mettre sous les verrous Sir Walter Rutherford, membre de la noblesse Londonienne, qu’il soupçonne d’être à la tête de divers trafics. Mais chacune de ses tentatives échoue, du fait des appuis dont Sir Walter bénéficie à la Cour. L'inspecteur Arbukle n'est cependant pas du genre à laisser tomber ...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Septembre 2004
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Vieille Bruyère et Bas de Soie
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/01/2010 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Une bonne série humoristico-policière très british, qui ne révolutionnera sans doute pas le genre, mais qui m'a fait passer un agréable moment. Le trait expressif d'Etienne Willem est pour beaucoup dans ma bonne appréciation. Je le rapprocherais d'un Denis Bodart (Green Manor), un sentiment encore accentué par des univers forts proches. L'intrigue policière est donc classique dans ce style « britannique » (personnages flegmatiques, tueurs déments et asiles de fous au menu) et n'échappe pas à certaines longueurs. Mais quelques bonnes idées et un rythme soutenu suffisent à garantir mon intérêt. L'humour, très présent, ne prend cependant jamais le dessus sur l'aspect policier. Ce dosage m'a bien plu et les deux aspects me sont apparus comme très complémentaires. Une bonne surprise donc, pour une série que les éditions Paquet n'ont pas interrompue avant terme. Certes, il ne comporte que deux tomes, mais, avec cet éditeur, je m'attends à tout et surtout au pire, raison pour laquelle j'insiste sur ce fait. Pas mal, pas mal du tout, mais pas mal sans plus. A emprunter à l'occasion, et à n'acheter que si vous êtes de grands amateurs de cet univers « so british ».

10/01/2010 (modifier)