Au coeur de la tempête (Voyage au coeur de la tempête) (To the Heart of the Storm)

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 4 avis)

Will Eisner Award 1992 : Best Graphic Album: New Bâti autour de l'intégration d'un homme dans l'armée US en 1942, cette oeuvre semi-autobiographique s'intéresse à la vie des immigrants juifs dans l'Europe et l'Amérique d'avant-guerre. Alors que le convoi militaire du jeune G.I. Willie l'emmène vers le Sud, le paysage qui défile sous ses yeux le renvoie à son histoire familiale, emplie de souffrances liées en partie à l'antisémitisme de l'époque.


Kitchen Sink Press Will Eisner (1917-2005) Will Eisner Awards

Après New York Trilogie, Mon dernier jour au Vietnam, Jacob le cafard, Fagin le juif, Dropsie avenue ou encore La Valse des alliances, voici Voyage au coeur de la tempête, entendez la tempête nazie, un récit semi-autobiographique qui nous plonge au coeur des années noires et plus précisément dans le quotidien d'une famille juive qui combat pour survivre. Bien évidemment, ce nouveau récit est aussi fort et poignant que les précédents et constitue un témoignage unique sur la période. Incontournable ! Will Eisner ! Ce nom à lui-seul suffirait à nous faire acheter un album les yeux fermés. Il fait partie sans conteste des plus grands auteurs de la bande dessinée américaine et plus largement du Neuvième art. Un artiste, un vrai, qui a révolutionné le genre et marqué durablement de son emprunte des générations et des générations de lecteurs mais aussi d'auteurs. Bref un monument à lui tout seul et une oeuvre immense, gigantesque.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1991
Statut histoire One shot (initialement parue en 2 tomes) 1 tome paru
Couverture de la série Au coeur de la tempête (Voyage au coeur de la tempête)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

05/12/2009 | Ems
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un album de Will Eisner que je n'avais jamais lu et j'ai été bien content lorsque je suis tombé sur cet album que je ne connaissais pas du tout ! Eisner raconte sa vie lors de son engagement durant la seconde guerre mondiale et aussi l'histoire de sa famille. C'est une vraie saga familiale racontée de main de maître par Eisner. Dès les premières pages j'ai retrouvé ce que j'aime chez cet auteur : un dessin excellent qui fait partie de mes styles préférés et une manière de raconter qui rend n'importe quelle anecdote intéressante. On a droit à une galerie de personnages terriblement humains et l'auteur en profite pour montrer le racisme et l’antisémite des États-Unis de cette période. À lire si on aime l'auteur. Ceux qui sont allergiques à ses romans graphiques peuvent passer leur chemin sans problème.

07/10/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Avec "Au cœur de la tempête", Will Eisner jette un sacré coup d’œil dans le rétro de son existence, en même temps qu'il met un coup de projo sur cette Amérique parfois raciste et antisémite de la moitié du XXe siècle. Mobilisé pour la seconde Guerre Mondiale, le temps de son voyage en train pour rejoindre son affectation, Will Eisner se laisse aller à se remémorer et faire le point sur son histoire et celle de sa famille en se laissant bercer par le paysage défilant. Retour sur sa jeunesse, les difficultés de l'intégration familiale, sur la vision positive de la vie que lui a inculqué son père. On découvre petit à petit le quotidien et l'Amérique de l'époque, les retranchements ethniques qui divisent malgré tout la société, et qui ressurgissent dans le quotidien de la famille Eisner. Et derrière tout cela, la menace de conflit en Europe qui gronde et qui monte. C'est d'ailleurs déjà à cause de la Première Guerre Mondiale qu'on apprend que le père de Will Eisner a immigré aux États-Unis ; toujours à cause de ce conflit menaçant qu'il se cherchera une épouse rapidement pour échapper à la mobilisation (ils envoyaient d'abord les célibataires). L'antisémitisme qui émaille cette période et les deux conflits majeurs du XXe siècle sont donc le ciment de la famille Eisner ; Will fera tout pour éviter de participer à ce conflit jusqu'à ce qu'il finisse par s'engager... C'est donc un album fort sur une des période les plus difficiles de notre Histoire que nous propose Will Eisner par le biais d'une autobiographie. Si j'ai trouvé ce récit intéressant, je lui ai quand même trouvé quelques longueurs. Mais heureusement, la qualité de son trait et de sa mise en page font passer ce désagrément sans trop d'ambages. Un album qui mérite d'être lu, au moins pour ne pas oublier que malgré la bêtise humaine, ce sont bien nos racines qui nous construisent et fondent notre personnalité. 3.5/5

10/12/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Encore une grande oeuvre de Will Eisner que j'apprécie tout particulièrement. J'ai été tout d'abord abasourdi par la qualité de la préface de l'auteur. Il sait trouver les mots justes pour se raccrocher à un espoir d'un monde plus juste et fraternel. "Au coeur de la tempête" nous fait découvrir l'Amérique profonde où le racisme et l'antisémitisme n'ont pas disparu comme par enchantement. Il n'est rien à côté de ce qui se passe en Europe à la même époque. La tempête, ce sont les deux guerres mondiales qu'il va falloir affronter. Et surtout le nazisme que l'auteur part combattre en 1942. Dans ce train qui l'emmène au combat, il se remémorre toute sa jeunesse ainsi que l'histoire de sa famille. C'est une véritable saga familiale non dénuée d'intérêt pour le lecteur tant l'auteur sait y faire. C'est étonnant de découvrir la jeunesse de l'auteur dans un récit semi auto-biographique. On se rend compte que sa famille a dû véritablement galérer pour survivre. L'intégration ne s'est pas faite sans douleur. Will Eisner avait déjà expérimenté le récit auto-biographique dans Le Rêveur. Cependant, en l'espèce, c'est beaucoup plus passionnant. On se rend compte que l'auteur se livre dans la dernière partie de sa vie comme pour nous laisser un héritage. Et les mots indiqués dans la préface résonnent encore comme un ultime message laissé aux générations futures.

18/04/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 2 tomes. Will Eisner a du talent à revendre. Dans cette BD éditée en 2 tomes, il mélange son vécu familial à une fiction, offrant une autobiographie à peine déguisée. La narration est excellente, la lecture se fait d'une traite. L'auteur se trouve dans un convoi militaire ferroviaire l'emmenant vers un camp d'entrainement. Il fixe la fenêtre dans laquelle il voit des bribes de sa vie ou de celles de ses parents. Ceux-ci enclenchent des come-backs où ressortent la difficulté d'être juif et la montée de l'antisémitisme puis du nazisme notamment pour son père qui a fui l'Autriche en 1918. Ce récit offre une vision bien au delà de l'histoire elle-même : en effet, un peu comme dans Dropsie Avenue, il s'agit bien d'une tranche d'Histoire qui défile avec les pages. Le dessin N&B est excellent, Eisner prend beaucoup de libertés dans les cadrages et la mise en page. Le résultat est fluide et très plaisant à lire. Remarque : cette BD a été rééditée depuis chez Delcourt sous le titre "Au cœur de la tempête".

05/12/2009 (modifier)