Hulk - Gris (Hulk Grey)

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Les orignines de Hulk avant qu'il ne devienne vert, au travers des discussions entre Bruce Banner et Léonard son ami psychologue.


Hulk Les débuts des Super-Héros célèbres Loeb - Sale Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel

Bruce Banner est un scientifique renommé travaillant pour l'armée. Il aime secrètement Betty, la fille du général Ross qui dirige le centre dans lequel il travaille. Un jour, il se rend sur le site de test de la bombe aux rayons gamma pour aller y récupérer un jeune orphelin qui risque de mourrir. La bombe explose et Bruce est soumis aux rayons. Naît alors The Hulk, être à la force considérable qui apparaît lorsque Bruce perd son sang froid. Pris en chasse par le Général Ross, Hulk rejoint Betty, son amour de toujours. Mais comment pourrait-elle le reconnaître ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Septembre 2004
Statut histoire One shot (parallèle à "Daredevil Jaune" et "Spider-Man Bleu") 1 tome paru
Couverture de la série Hulk - Gris
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

07/11/2009 | Guillaume.M
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Le troisième one-shot mettant en vedette la vie sentimentale d'un héros Marvel. C'est celui que j'ai lu plus aimé même si les thèmes abordés ne sont pas nouveaux dans l'univers de Hulk. Il faut dire que j'aime bien le couple Bruce-Betty et de plus je connais moins bien les vieux numéros de Hulk que ceux de Daredevil et Spider-Man. Je n'en ai lu qu'une dizaine et encore qu'une seule fois. Ils ne m'ont pas trop marqué, mais j'ai l'impression que ce récit est plus original que ceux sur Daredevil et Spider-Man. On ne voit pas les premiers ennemis de Hulk du genre la Gargoyle ou Tyrannus. L'histoire est centrée sur le fait que Hulk est un monstre asocial et qui est pourchassé par l'armé. C'est bien fait et le dessin de Sale est excellent comme d'habitude. C'est à lire si on veut découvrir le personnage de Hulk.

25/12/2016 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

"Daredevil Jaune" et "Spider-Man Bleu", voici le dernier volet d'un triptyque orienté souvenirs où l'on découvre les origines des 3 super-héros. Dans "Hulk - Gris", il y a des différences importantes par rapport aux 2 premiers récits. L'action se situe dans un laps de temps réduit (dans le créneau 24H / 48H après l'explosion de la bombe gamma qui a créé Hulk). L'histoire s'articule autour d'une discussion entre Banner et un ami psychiatre. Au centre du récit, il y a à nouveau une femme aimée et disparue : Betty Ross. L'histoire est à l'image du personnage double Banner/Hulk, complexe même si les auteurs essaient de décrypter et de montrer les différences entre ces 2 personnalités. Celle de Hulk par ailleurs plus ancrée dans ce récit car si le témoignage est de Banner, l'histoire est surtout celle de Hulk et de sa rencontre avec Betty Ross et son père le général Ross. La narration est excellente, la lecture est très plaisante. Le dessin de Sale est faussement naïf, il se révèle puissant et expressif. J'ai aimé le clin d'oeil aux origines de Hulk car ce personnage fut gris le temps d'un tome avant de devenir vert pour des raisons de rendus à l'impression. "Hulk - Gris" est idéal pour une prise de contact avec Hulk et plaira à beaucoup par son ton juste, profondément humain.

27/12/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Après « DareDevil - Jaune » et « Spider-Man - Bleu » je me suis attaqué à « Hulk : Gris », dernier épisode de cette « trilogie » made in Loeb et Sale. Graphiquement, c’est superbe. Cet album est de loin le plus abouti et réussi. Les planches dégagent vraiment quelque chose d’intense. Hulk est parfaitement représenté et respire la puissance. Sans atteindre les sommets de « Batman - Dark Victory » ou encore « Batman - Un long Halloween », Tim Sale délivre ici un dessin qui dépasse de loin la moyenne habituelle dans le milieu du comics. La mise en couleur peinte est une réussite tout comme les passages en noir et blanc. L’histoire nous raconte comment Bruce Banner est devenu The Hulk. Le schéma de l’amour perdu raconté par la voix off du héros est encore une fois de mise (voir les 2 one shot cités plus haut). Bruce discute avec Léonard, son ami psychologue, ce qui permet d’avoir une discussion assez riche en voix off. On fait connaissance avec un homme aussi fragile et mal dans sa peau que Hulk est fort et puissant. On nous montre également les ébauches de l’affrontement entre Hulk et le Général Ross, père de Betty, l’amour perdu de Bruce Banner. Cette histoire est de loin celle qui m’a le plus captivé. Peut être est-ce dû au fait que je n’avais jamais lu d’aventure de Hulk avant ce jour. Le fait est que c’est un très beau one shot, tant sur le plan scénaristique que du dessin qui m’a donné envie de connaître mieux le brave Hulk et ses gros muscles. Achat plus que recommandé, ne serait-ce que pour l’esthétisme. Un 4/5 bien mérité. A noter que pour ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare, un superbe album deluxe est disponible chez Marvel avec des commentaires des auteurs et quelques petits dessins additionnels.

07/11/2009 (modifier)