Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Fléaux d'Enharma

Note: 3.36/5
(3.36/5 pour 11 avis)

Le royaume de l'Anspech est en grand danger ! Une liche menace de se réveiller après un sommeil millénaire et de tout ravager sur son passage. Une solution existe au demeurant : faire appel à un corps d'assassins à la cruauté légendaire, les Fléaux d'Enharma. C'est là qu'interviennent Emrod, Velia, Perelund et Forn, aventuriers médiocres qui ont emprunté leurs identités aux redoutables Fléaux.


Séries hélas abandonnées Terres de Légendes

Le royaume de l'Anspech est en grand danger ! Une liche menace de se réveiller après un sommeil millénaire et de tout ravager sur son passage. Une solution existe au demeurant : faire appel à un corps d'assassins à la cruauté légendaire, les Fléaux d'Enharma. C'est là qu'interviennent Emrod, Velia, Perelund et Forn, aventuriers médiocres qui ont emprunté leurs identités aux redoutables Fléaux.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Septembre 2009
Statut histoire Série abandonnée (démotivation du dessinateur suite mauvaises ventes) 2 tomes parus
Couverture de la série Les Fléaux d'Enharma
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

09/09/2009 | Miranda
Modifier


L'avatar du posteur Guillaume.M

Voilà bientôt 11 ans que j'avais parcouru et apprécié le premier tome de « Les Fléaux d’Enharma ». Nouveau bébé des auteurs de Acriboréa, cette série en devenir était pleine de promesses. Malheureusement, après le second tome, elle a rejoint la triste liste des œuvres abandonnées. Le style visuel s'inscrit dans la fantasy traditionnelle. Les dessins sont fouillés et fourmillent de détails. Les textures, bien qu'informatiques, sont intéressantes et variées. On peut presque toucher la crasse et la sueur des soldats combattant au champ d’honneur. Mon regret portera uniquement sur les visages des personnages, qui malgré une grande expressivité, me semblent un peut trop caricaturaux. Les personnages principaux sont plutôt réussis et bien introduits. Après deux tomes, force est toutefois de constater que l'on ne sait finalement pas grand chose sur eux, à part qu'ils semblent tous être des margoulins au grand cœur et à l'honneur pas si absent que ça. Le magicien médiocrement bon, la grosse brute, le cerveau de la bande et la jolie fille qui absorbe les pouvoirs sont sympathiques mais je ne suis pas parvenu à m'attacher à eux. En quête de fortune, nos quatre héros se font passer pour les plus grands mercenaires du continent : les fléaux d’Enharma. Cela leur permet notamment de se faire engager par Grimillion, sortileste du royaume d’Anspech luttant pour détruire une liche au sommeil millénaire. Cette série ne révolutionne donc pas le genre et s'approche même du style de Soleil Productions. Malheureusement, elle s'interrompt au moment où l'histoire commence à décoller. Nous ne saurons donc jamais ce que les vrais fléaux d'Enharma réservent à nos imposteurs, ni de quelle manière la liche sera vaincue, ou à quel prix. Dans ces conditions, difficile de ne pas être déçu et de noter plus généreusement. Note réelle : 2.25/5

04/11/2009 (MAJ le 06/04/2020) (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

La première page attire l'oeil tout de suite, et les 3 premières pages mettent bien dans l'ambiance d'une fantasy guerrière. J'aime bien ce dessin chargé et détaillé qui convient à ce genre, même si certaines images sont un peu confuses, mais d'autres sont saisissantes, avec des perspectives hardies, des contre-plongées, des vues d'ensemble qui en jettent ; la mise en page est dynamique, et Grimillion ressemble comme 2 gouttes d'eau au Gandalf du SDA. Bref, Créty s'est ben amélioré depuis Sälem la noire. On retrouve des codes propres à la fantasy, le récit progresse assez lentement avec quelques détours qui le compliquent un peu, mais il n'est pas ennuyeux malgré un côté bavard, l'univers présenté est riche et bien posé, c'est un agréable mélange de plusieurs éléments : le continent Enharma et le décor de Taramore sont très cosmopolites, avec tourelles pointues mixant du gothique et de l'architecture orientale, des temples grecs, des soldats aux casques romains, des habits Renaissance, des armes Vikings ou des mousquets... bref c'est une fantasy très plaisante, et certains personnages sont assez drôles, mais la fin du tome 2 laissait augurer une suite intéressante, c'est dommage de ne pas avoir continué, ça condamne la BD au refus d'achat, la lecture se fera donc de façon très sympathique en bibli...

18/05/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Eh m...ince ! Je me disais bien en voyant sur la dernière planche du tome 2 qu'elle datait de 2009 et en n'ayant pas connaissance d'un 3e tome sorti en 2014 qu'il y avait un fort risque que ce soit une série abandonnée. Je vois que c'est confirmé (Stéphane Créty ayant été démotivé par le faible succès des ventes des 2 premiers tomes) et c'est franchement dommage car j'aurais très volontiers lu la suite. C'est le genre de récit qui me plait. De l'heroïc-fantasy un peu originale, avec de bons personnages, une part d'humour, une intrigue dense et où l'on ne sait pas où les auteurs vont nous mener, et également un très bon dessin. Le style graphique est semi-réaliste, avec des visages un peu caricaturaux pour insister sur la légèreté du ton du récit et sa part humoristique. Tout y est très soigné, tant les personnages que les mises en scène, les décors et les couleurs. Il n'y a qu'une petite chose qui me déçoit : les yeux de la bande d'anti-héros qui louchent trop souvent et jouent donc une carte de l'humour un peu trop facile. L'intrigue est amusante. Elle part sur un contexte un peu déjà-vu, une bande de magouilleurs qui se fait passer pour une autre bande cette fois de vrais experts (ici de dangereux mercenaires) pour se faire du fric sur leur dos. On sait dès le début comment ça va se passer : ils vont se retrouver malgré eux dans une histoire trop dure pour eux et évidemment les vrais méchants pour qui ils se sont faits passer vont leur tomber dessus un jour ou l'autre pour se venger. Mais malgré cet aspect un peu cliché, le scénario est bon car il mélange beaucoup de choses et de bons personnages dans un récit légèrement alambiqué mais bien mené et où l'on ne s'ennuie pas. Une chose plaisante notamment, je ne savais jamais à l'avance comment les choses allaient se dérouler et les situations et leurs résultats m'ont plusieurs fois agréablement surpris. Bref, ce n'est pas un indispensable chef-d'oeuvre mais c'est une bien chouette série que j'aurais volontiers continué à suivre. Son abandon est bien dommage à mes yeux.

14/09/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je dois vraisemblablement être atteint du fameux syndrome du lecteur blasé. Il faut dire qu’après avoir tant lu de bd et de séries différentes, cela ne pouvait qu’être inévitable. Je deviens très exigeant avec le temps. En effet, cette série d’héroïc fantasy ressemble à toutes celles que j’ai lues et qui se rapproche de Lanfeust ou de la quête de l’oiseau du temps. Nous avons là encore un magicien grand et élancé avec son chapeau ainsi qu’une troupe de joyeux combattants qui doivent accomplir une mission pour sauver un royaume en perdition. Il n’y a rien qui marque par son originalité. Les enchaînements ne sont pas réellement bien réalisés car on ne fait pas forcément le lien. Je dois également dire que les personnages ne sont pas réellement très charismatiques. Pour autant, je dois admettre que la lecture a été plutôt agréable grâce à un humour assez présent. Cependant, le sentiment qui demeure est celui d’une énième quête qui n’apportera pas grand-chose au final. Objectivement, cela demeure satisfaisant.

30/08/2011 (modifier)
Par Al Macino
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Un peu de fraîcheur dans la fantasy ! Alors certe le scenario n'a rien de révolutionnaire : un royaume menacé par une liche fait appel à des mercenaires à la grosse réputation : Les fléaux d'Enharma, ce sont finalement des imposteurs qui prennent leur place (pour notre plus grand plaisir car ils sont beaucoup plus attachants que les vrais qui apparaissent à la fin du tome 2). Des personnages hauts en couleurs, des dessins précis, frais, aux couleurs magnifiquement travaillées, et surtout des visages délicieusement expressifs, bref un bonheur pour les yeux! A dévorer sans modération donc...

31/01/2011 (modifier)

Tome 1 Voilà une jolie surprise ! Graphique d’abord : si les traits sont fouillés et burinés comme les personnages, la mise en couleur est une réussite. Les décors sont agréables et détaillés, il y règne une ambiance dans laquelle on se retrouve, on « vit » l’aventure, même avec un dessin informatisé. Les personnages ne sont pas des top-models et leurs gueules fait plaisir à voir dans un univers heroic fantasy devenu l’apanage des mensurations improbables. Question histoire maintenant : la taille de l’album laisse aux auteurs le temps de poser les bases et de narrer une jolie première partie. Une bonne moitié de l’album est consacrée à la présentation des protagonistes principaux, on y trouve des petites aventures permettant de cadrer l’épopée qui sera ensuite narrée et de rassembler les différents protagonistes dans un but commun. Cette partie est sans surprise pas mal, mais la fin de l’album qui narre le début de la vraie aventure est en revanche vraiment agréable, rythmée et prenante. Certes, pour l’instant les personnages sont un peu sommaires et la toute puissance du magicien (qui me fait penser à Gandalf - reparaitra il par la suite ?) permet à ces gaillards qui ne maîtrisent pas vraiment les événements de se sortir de tous les mauvais pas, mais les ingrédients sont là pour que la suite ne déçoive pas. J’espère seulement que le mort vivant que l’on va se trimballer par la suite va avoir un peu de chirurgie esthétique, car les planches ne vont pas être ragoutantes à l’avoir toujours dans le paysage ! Et que dire de la grosse bête… Elle me plait la gorgone supra méchante ! Au final ce premier opus est pas mal, mais tous les ingrédients sont là pour que la suite devienne vraiment bien. Tome 2 : Attention voilà les vrais et ça dépote ! Alors effectivement les goules c’est bien vu, comme on dit combattre le mal par le mal… l’album joue sur deux endroits en parallèle ce qui perturbe un peu la compréhension, mais le rendu se fait toujours aussi intéressant, on augmente nettement le nombre de personnages à suivre, parfois on s’y mélange aussi un peu, mais les décors sublimes participent à un dépaysement total heureux. Je me demande tout de même comment tout cela va s’articuler au final !

24/09/2009 (MAJ le 12/05/2010) (modifier)
Par Seb94
Note: 3/5

Une agréable surprise que cette histoire d’heroic fantasy. L’univers est bien introduit, grâce à un premier tome d’une soixantaine de pages, qui prend le temps de bien planter le décor et de nous présenter les différents personnages. Les quatre personnages principaux justement, des usurpateurs en quête d’un bon coup sont vraiment bien trouvés et on prend rapidement plaisir à suivre leurs péripéties. Mentions spéciales au magicien gaffeur et au cerveau de la bande. L’humour est très présent tout au long du récit, ce dernier est d’ailleurs très haletant et plein de rebondissements, on ne s’ennuie pas une seconde. Autre point fort, le dessin et la mise en couleur sont une grande réussite, les protagonistes ont de sacrées gueules, bien loin des gravures de modes habituelles. Les décors sont magnifiquement rendus et nous immergent parfaitement dans cette histoire de magie et de légende. Seul petit bémol pour ma part, la représentation de la liche, qui ne m’a vraiment pas emballé.

04/12/2009 (modifier)
Par scuineld
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Mon coup de coeur de la rentrée! Un album vraiment réussi, tant au niveau histoire que graphique... Je ne vais pas faire un énième résumé du scénario, mais plutôt relevé quelques faits qui m'ont bien plu... Tout d'abord, je trouve ce scénar ni trop complexe, ni trop simple : il se lit facilement sans tomber, justement, dans la facilité. Je veux dire qu'il faut être attentif lors de la lecture, mais que "ça coule de source". Ensuite, autre point intéressant : l'humour. Celui-ci est omniprésent dans tout l'album (surtout avec les dessins), mais pas envahissant. Certaines répliques ou situations m'ont fait sourire et donc ajouter un plus à la lecture, mais d'autres pas du tout, sans que cela n'ajoute un moins à la lecture. Et au niveau du graphisme et aussi surtout des couleurs : c'est un pur bonheur. Tout est vraiment bien fait : les persos, les décors, le plongées, contre-plongées et autres grandes cases... Et ces couleurs : chaleureuses, gaies, amusantes... Et pour terminer, la longueur de l'opus : les quelques pages supplémentaires par rapport au classiques 48 pages permettent de mieux développer ce premier tome et surtout de prolonger le plaisir de lecture... A consommer sans modération !

25/09/2009 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Difficile de ne pas s'intéresser à une série signée par les 2 auteurs de l'excellent Acriboréa. La page de la SF est tournée, place à l'héroic fantasy. Une nouvelle fois le monde imaginé par Sylvain Cordurié est très riche, en effet on est assailli de nom de peuples, de lieux, de personnages tout au long de l'album. Un peu complexe au premier abord. Cela dit l'histoire est bien menée et se démarque un peu des quêtes classiques. Le dessin de Stéphane Créty est une nouvelle fois merveilleux. Le trait est précis, les décors sont soignés et les personnages sont une réussite totale, d'un niveau que j'ai rarement vu. Quelle finesse dans les visages, quelle maitrise dans les expressions ! Certaines scènes deviennent drôles simplement au travers des mimiques ou des grimaces des personnages. Finalement il ne manque qu'un tout petit peu de piment et de suspens à l'histoire pour en faire une série indispensable du genre. Peut être avec les tomes suivants ?

13/09/2009 (modifier)
Par cpt flem
Note: 4/5

De l'heroic fantasy comme il y en a beaucoup en bd ; mais la différence pour celle ci c'est que les personnages ne sont pas parfaits : ni beaux, ni particulièrement intelligents, ils ne donnent pas l'impression d'être invincibles. Le scénariste prend le temps de bien installer le contexte de l'histoire, le graphisme est précis et fouillé, les couleurs magnifiques, tout ça n'étant pas exempté d'humour. Bref, une bande dessinée "lourde", comprenez par là complète, longue à lire.

13/09/2009 (modifier)