Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Acriboréa

Note: 3.77/5
(3.77/5 pour 26 avis)

Dans un futur lointain, ce récit retrace les destins de Jasper Niemeyer et Nathan Palliger, deux hommes au centre de terribles événements dont l'enjeu ultime est la préservation du genre humain.


Space Opera

2465. Contrainte de trouver de nouveaux horizons pour assurer sa survie, l'humanité a envoyé une colonie dans le lointain Système de Ruivivar. Installés depuis près d'un demi-siècle sur la planète Acriboréa, les colons s'apprêtent à accueillir la Seconde Vague de ses douze millions de migrants. Une arrivée historique qui mobilise l'attention de tous y compris celle des natifs de Ruivivar. Ce récit retrace les destins de Josper Niemeyer et Nathan Polliger, deux hommes au centre de terribles événements dont l'enjeu ultime est la préservation du genre humain.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Mars 2006
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Acriboréa
Les notes (26)
Cliquez pour lire les avis

22/03/2006 | okilebo
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Voilà une série qui me laisse un sentiment un tantinet mitigé. Tout d'abord sur le dessin qui à mon sens manque cruellement de précision. J'ai eu un peu de mal à distinguer les protagonistes, une barbichette bienvenue m'a facilité la tâche! Les couleurs sont un peu froides à mon goût. Je reconnais toutefois des qualités en ce qui concerne le background des véhicules, des décors, des architectures présentées et du look des vaisseaux spatiaux. Le scénario est très fouillé mais il demande parfois de l'attention au risque de se perdre un peu. Les tenants et les aboutissants des uns et des autres sont parfois un peu complexes à décoder. Un peu moins de baston aurait été bienvenu et si l'histoire des douze avait été plus approfondie nul doute que ma note aurait été plus élevée. Au final une série sympathique mais que je ne qualifierais pas d'immanquable.

15/10/2014 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

Je viens de dévorer cette série de SF qui s'est avérée fort plaisante. Elle frôle les 4*. Mais elle n'y parvient pas à mes yeux. Et si j'encourage l'achat, c'est plus en raison du faible nombre de tomes qu'en raison d'une relecture régulière. Pourquoi : - côté scénario, c'est très bien ficelé. J'ai grandement apprécié ma lecture, surtout de la première moitié de l'œuvre. Les morceaux se mettent en place au fil de l'eau avec suffisamment de personnages, de complexité, de questionnements, même si dès les premières cases, il est déjà évident que nous sommes en face d'une rébellion autochtone face aux vilains humaines qui sur exploitent, puis détruisent leur lieu de vie. Finalement, en lisant, j'ai eu le droit à un mix de Battlestar Galactica (les sauts dans l'espace, la recherche d'une planète de substitution, le questionnement d'une démocratie dans cette phase, résistance/terrorisme à ce nouveau régime etc.....) et la fable SF écolo qu'est Avatar (peuples en équilibre avec la nature, exploitation humaine d'une source x....). Le problème principal c'est qu'à mi chemin (en gros dès que le Colonel Palliger intervient et se fait 'tout raconter' par le général), le rythme s'accélère sans cesse, ne prend plus son temps et s'inscrit dans l'action à outrance. Les 2 1/2 derniers tomes ne sont plus qu'une suite d'actions armées et tout s'embrouille. - côté des personnages, on se retrouve avec 2 Incertains utiles et surpuissants (Griffitt vs Niemeyer), les autres étant sans valeur ajoutée (Jürgen l'autiste, présent uniquement pour abréger les souffrances d'une nana coupée en morceaux puis de se sacrifier pour un décollage, Kipcho qui ne servira qu'à faire une bidouille électonique, Maïssour et 5 autres qui vont clamser rapidement, Corvidés, le rebelle je m'enfoutiste qui n'a d'utilité que de remettre tout en question mais uniquement à l'oral et d'ajouter la touche d'humour et enfin la palme à Simkinne, mathématicienne dont le seul intérêt seront des cases "courbes" au fil de l'eau), bref, on a du mal à voir pourquoi ils ont fait parti de cette machination. De même que si on comprend bien la finalité de la coalition, si on adhère à sa mise en application, on se trouve assez "déçu" du resultat, principalement du T5 qui n'apporte que trop peu de réponses quant à tout le merdier notamment avec les 12. Et si j'avais pu "rentrer" dans le cerveau comme eu, un bon vieux suicide collectif à la Temple du Soleil aurait pu être une solution plus radicale et moins chronophage. - côté graphisme, tout en restant correct, le design des personnages et surtout des vaisseaux rend la lecture brouillonne. Bref, de très belles idées, un scénario fouillé et pas baclé mais qui aurait mérité, selon moi, un autre traitement, plus lent et abouti (UW1 like).

20/02/2014 (modifier)

Le dessin est très détaillé, mais assez impersonnel ; en tout cas, le design des personnages ne fonctionne pas vraiment pour moi. A l’inverse, j’aime assez le remix du vocabulaire architectural des bâtiments et véhicules. Les personnages, même secondaires, ont des motivations relativement nuancées, mais ils ne pas forcément assez développés. En fait, le problème, ou la faiblesse, de la série vient de son rythme narratif effréné. C’est un choix scénaristique : les auteurs ont développé un univers assez vaste, pour finalement se concentrer sur une série d’événements brève et violente. La narration le rend bien, et le lecteur n’a pas plus le temps de réfléchir que les personnages pris dans le tourbillon d’un plan qui les dépasse largement. Inutile (quoi que) de préciser qu’il faut enchainer les 5 albums en une seule session. Du côté des points forts, une action soutenue, mais surtout un scénario riche, solide, et surprenant jusqu’à la fin, en particulier sur ce qu’il implique dans son dénouement. Et tant pis pour tous les détails en suspens, j’ai fini la lecture sans resté sur ma faim, mais si il y aurait la place pour un Atlas d’Acriborea qui revisiterait calmement les mondes décrits.

30/01/2013 (modifier)
Par Raphifty
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Un scénario, des rebondissements, des surprises, de l’action, Acriboréa a tout pour plaire. Dans un univers de science-fiction où l’enjeu est la survie de l’humanité, le lecteur plongera dans une intrigue passionnante. Rythmée par un scénario original et bien ecrit, il tient le lecteur en haleine du début jusqu'à la fin. Cette série possède également des dessins qui conviennent parfaitement à l'univers. Clairs et très riches, ils s'accordent très bien avec l'univers présenté. Prévue en 5 épisodes, Acriboréa se termine en apothéose et entre dans la catégorie des « immanquables » ! Un très bon moment de lecture pour les fan de SF et pour les autres!

05/05/2008 (MAJ le 17/02/2012) (modifier)
Par Dogue-Son
Note: 3/5

Amateur de SF, je ne pouvais que finir par lire cette série, bien notée ici. Après avoir lu les cinq tomes, j'en ai une opinion mitigée, avec l'impression que les auteurs ne sont pas passés loin d'une série du calibre de UW1 mais qu'ils ont fait trop d'erreurs pour que cela arrive. Bien souvent la multiplication des scènes d'action sert à masquer un scénario de deux lignes. Ici, en voulant empiler autant d'action, les auteurs en oublient d’approfondir une base riche. Le résultat est que des pans entiers de l'histoire sont occultés. Par exemple, on ne sait absolument rien ou quasiment rien des espèces autochtones, ni du pourquoi ou du comment de leur alliance. De même, la fin laisse perplexe, arrivant abruptement, sans être très claire sur le pourquoi des actions finales, et laissant une fin ouverte, facilité, que je déteste par principe. Côté graphisme, il y a là aussi du talent. Des couleurs sympathiques, un trait maîtrisé dès le tome 1, un sens des détails et des décors appréciable. Malheureusement, il y a des défauts gênants. Les visages ne sont pas faciles à distinguer. Les véhicules volants sont trop souvent des versions customisés d'appareils actuels (avions de chasse sur la couverture du tome 2, les appareils de transport de troupes qui ressemblent fort au Chinook...). Plus problématique, le dessinateur a du mal avec les scènes d'action qui sont souvent brouillonnes et difficiles à suivre. Au final, une série qui reste de bonne facture et sait quand même se faire apprécier.

20/11/2011 (modifier)
Par zébu
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Après la lecture des 5 tomes. D'abord plantons le décor. 2465 ; pour survivre l'humanité a dû s'éxiler au confin de la galaxie, une première vague de colons a réussi à s'installer sur Acriboréa et commence a exploiter les ressources des planètes alentours au dépend des populations autochtones extra-terrestres. Maintenant les humains attendent l'arrivée de quelques douze millions de colons mais les populations indigènes qui craignent pour leurs propres survie, suite au dérèglement démographique qu'engendrerait cette arrivée massive de terriens, forment une alliance et préparent dans l'ombre un plan machiavélique possédant deux objectifs : faire échouer cette invasion programmée de leur monde ainsi que la destruction totale de l'espèce humaine. Deux personnages vont tenter par tous les moyens de faire échouer les profets de cette cohalition ; un colonel sur-entrainé à l'organisme génétiquement modifié et un civil qui va développer un puissant pouvoir psychique pour le moins surprenant. Voilà un des meilleurs scénario de science-fiction que j'ai lu ; avec beaucoup d'action tout au long d'une histoire originale, dense, assez complexe, bien écrite, sans temps morts, palpitante, angoissante, et trés prenante car on a vraiment l'impression d'assister à l'extinction de la race humaine comme une sorte de descente aux enfers avec un sentiment d'amer impuissance. L'humanité vit elle ses dernières heures ? Nos héros parviendront ils à la sauver ? Ces deux questions ne tarderont pas à faire naitre un stress permanent qui commencera dès le déclenchement des hostilités dans le tome 2 et ira crescendo pour atteindre son paroxisme lors d'un dernier album cataclismique. Ainsi aprés avoir fini cette série vous serez gonflé à bloc, fin pret à pulvériser le moindre extra-terrestre que vous coiserez dans la rue ou dans un jeu vidéo. Vraiment un must en la matière que je recommande à tous excepté peut être aux plus jeunes (moins de 12 ans) à cause d'un scénario un brin complexe ainsi que de nombreuses scènes de violence (et oui c'est la guerre). Toutefois je déplore un petit bémol, malgrés le fait que les dessins soient trés bien faits les personnages ont un peu tendance à tous se ressembler ce qui rajoute à la confusion surtout lors d'un premier album qui sert uniquement a poser les bases de la série.

04/11/2011 (MAJ le 04/11/2011) (modifier)
Par Seb94
Note: 4/5

Une bonne série de science fiction menée tambour battant, bourrée d’action et d’adrénaline, se clôturant en seulement cinq tomes. Un scénario cohérent aux multiples inspirations, faisant monter au fil des tomes toute l’intensité dramatiques des évènements. Les personnages sont nombreux, certains sont mieux exploités que d’autres, mais l’ensemble des points de vue présentés permet de mieux appréhender cette guerre, qui devient de plus en plus inévitable au fil des pages. La lecture est très vite prenante et l’ennui ne pointe jamais le bout de son nez. On pourrait néanmoins reprocher l’excès de scènes d’actions, notamment au niveau des deux derniers tomes, ou ça défouraille sévère pratiquement à chaque page. Quelques moments plus posés, permettant de souffler un peu pour approfondir l’univers et le caractère des protagonistes n’auraient probablement pas été de trop. Le dessin est agréable, le design des différents engins et véhicules, l’architecture futuriste et le look des E.T ou des humains sont assez réussis. Petit bémol, concernant les visages des personnages assez particuliers et pas toujours faciles à identifier, on pourrait également un peu chipoter sur le rendu des nombreux débris d’explosion parfois peu réaliste. Hormis ces petits détails, le rendu visuel général est de très bonne qualité.

03/03/2011 (modifier)
Par maelle
Note: 4/5

J'apprécie les histoires de Science fiction... Acriborea a le mérite d'être une série de SF qui tient à peu près la route, courte (5 tomes), et sans fioritures. On rentre vite dans l'action, il n'y a pas beaucoup de blabla, juste ce qu'il faut pour poser les bases de l'histoire, pour cadrer un peu l'environnement de la planète et de ses habitants. Ca va vite, et il faut faire attention à ne pas louper un virage. L'environnement de la planète, qui accueille (bon gré mal gré) une population humaine fuyant une terre mourant sous trop de guerres, est très épuré. La planète n'a pas grand chose à voir avec la Terre, la végétation semble très pauvre, on ne nous montre pas de flore extraodinaire ou de faune extravagante. L'histoire ne se base pas sur la colonisation de cette planète, mais sur ses effets sur la population locale. Le gouverneur, là pour superviser les millions de colons humains et leur survie sur cette nouvelle planète, est plein de bonne volonté, et est foncièrement bon. Mais les natifs vont, bien entendu, considérer l'arrivée de tous ces humains comme une menace, et agir en conséquence... On se retrouve finalement face à une histoire assez inhabituelle, où l'homme n'est plus seulement un envahisseur, un colonisateur, mais un parasite dont il faut se débarrasser... Il est difficile d'en dire plus sans dévoiler l'histoire... Les dessins sont corrects, même si je trouve que tous les personnages se ressemblent, en particulier les hommes... Je conseille l'achat de cette BD, c'est une très bonne histoire de SF...

25/11/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Sans les nombreux avis très positifs ci-dessous, je n'aurais pas acheté cette BD. En effet, les couvertures de ses albums ne m'attiraient vraiment pas, pas plus que l'aspect action-SF de leur feuilletage et pas plus que le style du dessin. Tout cela me faisait trop bigrement penser à une série classique de chez Soleil pour que j'ose tenter l'aventure. Alors au final ? Au final, je ne regrette pas mon achat, j'ai bien apprécié ma lecture même si je trouve l'ensemble un petit peu trop superficiel pour me satisfaire pleinement. Je ne suis pas fan du dessin. Je trouve l'encrage trop gras et uniforme, les personnages trop lisses et le style manque de personnalité à mon goût. Ca n'en reste pas moins dessiné très correctement et donc plaisant à lire. Quant au scénario, le seul premier tome n'a pas suffi à me convaincre, il a fallu que je lise la suite. Pourtant c'est du space-opera comme je les aime, mais il est un peu trop dirigé vers l'action à mon goût. Le public visé me semble en outre légèrement adolescent du fait de certains éléments que je trouve assez dispensables. La course de speedker, certaines scènes d'action avec beaucoup d'explosions, etc., ça manque un peu de finesse en ce qui me concerne. En outre, en première lecture, j'ai cru retrouver une foule de petites idées issues d'autres oeuvres comme Akira, Avant l'Incal, La Guerre Eternelle, etc. Mais finalement, il ne s'agissait que d'impressions furtives et sans réel fondement car le scénario d'Acriborea se révèle véritablement original et bien foutu. Même si son déroulement reste superficiel et basé sur l'action, l'intrigue est complexe et met en présence un grand nombre de protagonistes tous aussi intéressants les uns que les autres. Et surtout, principale qualité, à partir du second tome, on est vraiment scotché à l'intrigue et les nombreux rebondissements et mystères donnent vraiment envie de savoir la suite et de tourner les pages avec avidité. Et certaines idées sont vraiment bien trouvées. Au bout des 5 tomes que compte la série, je n'ai ressenti aucun essoufflement. Le rythme est toujours très bon, l'intrigue a bien pris forme et captive le lecteur. Seule la fin, un peu abrupte et surtout sans happy-ending m'a légèrement décontenancé, sans pour autant trouver de reproche àlui faire. C'est tout de même beaucoup d'action et de la SF musclée plutôt que scientifique mais c'est une vraie bonne lecture, plus un divertissement qu'une prise de tête, mais en tout cas de quoi faire passer un long et bon moment.

21/05/2007 (MAJ le 10/11/2010) (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Acriboréa nous propose une vision assez pessimiste du futur de l'humanité. Après avoir surexploité notre bonne vieille terre, les Humains ont envoyé des colons dans le lointain système de Ruivivar pour assurer leur survie. Seulement voilà, des peuples autochtones vivent déjà sur les planètes de ce système et quand la deuxième vague de migrant (12 millions) arrive, le fragile équilibre entre humains et extraterrestres s'effondre... un avenir bien sombre en perspective ! Le dessin est parfaitement maîtrisé et d’une grande richesse et complexité. Le trait est dynamique ce qui convient parfaitement à cette série où l'action a une grande importance. Certaines planches sont absolument incroyables de par le découpage des cases, par le souci du détail et par le sentiment de mouvement qui s'en dégage. Du grand art ! Bravo, on en redemande ! La mise en couleur est absolument parfaite et renforce le tranchant du dessin. Mention spéciale à la colorisation des explosions qui dégagent une réelle énergie. C'est superbe. Le scénario est très bien pensé. Les différentes intrigues sont nombreuses : conflit entre humains et chaque race extraterrestre, conflits entre humains, arrivée de la seconde vague de migration, pouvoirs défensifs inexpliqués de certains hommes (comme Jasper l'un des héros), et j'en oublie encore. Résultat, on ne s'ennuie pas une minute. L'histoire est très rythmée et nous tient en haleine tout au long des 5 tomes. On ferme le dernier épisode satisfait d’avoir lu une série courte et efficace mais triste de voir une aussi bonne histoire prendre fin. Seul petit reproche : parfois je me suis un peu perdu. En effet, de par le nombre d'intrigues, les auteurs font 3 ou 4 planches sur un sujet puis passe à un autre, revienne et passe à encore un autre, etc. J'ai donc une ou deux fois m'arrêter quelques secondes pour réfléchir et reconstruire l'histoire dans ma tête. Rien de bien méchant je vous rassure. Avec un minimum de concentration, on arrive à suivre mais il ne faut pas lire « Acriboréa » et regarder un DVD en même temps ! Au final, une série de science-fiction originale, accrocheuse et concise, des dessins vraiment beaux et des couleurs sublimes. Achetez cette série vous ne serez pas déçu ! « Acriboréa » est une des meilleures séries de science-fiction de ces dernières années.

03/05/2007 (MAJ le 20/07/2009) (modifier)