L'Or et le Sang

Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 21 avis)

Deux hommes qui n'auraient jamais dû se croiser... Un aristocrate et un corse. Ils ont scellé un pacte, dans les tranchées de la Grande Guerre.


1914 - 1918 : La Première Guerre Mondiale 1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles BD à offrir Glénat Les meilleures séries courtes Les meilleures séries terminées en 2014

Deux hommes qui n'auraient jamais dû se croiser... Un aristocrate et un corse. Ils ont scellé un pacte, dans les tranchées de la Grande Guerre. Ils ont tout quitté, pour partir à l'aventure. Ils sont devenus les princes du Djebel. Ils ont défié l'Europe entière, l'arme au poing... ...Et tout ça, à cause d'un hérisson alcoolique.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Août 2009
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus

Couverture de la série L'Or et le Sang © Glénat 2009
Les notes
Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 21 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

01/09/2009 | Miranda
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Je lis très peu de BD en ce moment, bien qu'ayant une sacrée pile sur la table de chevet, mais j'entends lire chaque tome précieusement et gouter toute la saveur de chaque volume. Et je me suis plongé dans L'or et le Sang sans rien en savoir, juste enthousiaste à l'idée de lire une nouvelle BD qui me semblait fameuse. Eh bé ... Ça valait le coup de le faire, en tout cas ! Ces quatre volumes m'ont happé sans aucune difficulté, pour me plonger avec délice dans les aventures de ces deux compagnons de fortune, aristo et prolo, corse et bourgeois, enhardis par l'appât de l'aventure et du gain, se plongeant dans les méandres d'un Maroc connaissant la république du Rif. Une aventure haute en couleur, romancée mais prenante, qui m'a laissé ressortir doucement au bout de quatre tomes, ravi d'avoir participé à une telle entreprise. La première chose que j'ai apprécié, c'est le dessin et sa façon expressive de représenter les personnages. C'est dans l'action que je note le plus clairement la lisibilité, mais les décors sont magnifiques, discrets lorsqu'il le faut, et le rendu des pages est superbe. C'est un plaisir de lire et regarder, simplement se plonger dans le décor et la façon dont c'est fait. Les couleurs peu criardes, les expressions surtout, m'ont vraiment plu. C'est assez rare que le dessin soit la première chose que je note dans une série, mais pour le coup c'était réellement le premier truc qui m'a accroché. L'histoire n'est pas en reste, les deux compères idéalistes et matérialistes, mélangeant les faits de l'Histoire avec les aspirations personnelles et les volontés privées. J'ai beaucoup aimé l'apparition de certaines têtes bien connues, en Espagne ou en France, qui parsèment le récit. Ils nous rappellent que parfois ça s'est joué à un rien ... Calixte devient un personnage à la Lawrence d'Arabie, se trouvant un idéal dans la libération de ces peuples opprimés, Léon satisfaisant ses envies basses et matérielles, mais sans jamais se départir de certaines idées bien à lui. Un Corse dans toute sa splendeur, dirait-on ! Le ton est très sérieux, aventure et avec un côté historique, n'étant pas pour me déplaire. J'aime beaucoup la façon dont le pays se découvre, entre les tiraillements des clans, les luttes de pouvoir et d'enjeux, mais aussi la connaissance du terrain et les velléités d'émancipation de Abdelkrim el-Khattabi. Il y a une force romanesque dans ce récit, principalement porté par Calixte, mais également un message dur envers ceux qui voulaient simplement vivre libre. En ce sens, le rappel qui est fait de Il était une fois la révolution me semble pertinent. C'est dans le même ordre d'idée que ce qui est développé dans le film de Sergio Leone, et tout ne finira pas bien pour chacun. C'est un récit dont je n'attendais rien (enfin, si, sinon je ne l'aurais jamais acheté) mais qui m'a plu, réellement plu. C'était une lecture formidable, dépaysante et entrainante, dans le genre qui laisse émerveillé lorsqu'on revient au monde réel. Et, très franchement, ça fait du bien de lire ce genre de récit de temps en temps, malgré quelques détails qui pourraient faire tiquer, je suis passé outre. C'est un plaisir de lecture avant tout, et un gros plaisir, même.

13/06/2020 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

J'ai été véritablement bluffé par les trois premiers tomes de cette série. C'est un peu l'occasion qui a fait le larron, une séance de dédicace pas trop loin de chez moi, les bonnes notes sur bdtheque, et hop ! En feuilletant l'album je trouvais le dessin un peu étrange, "pas fini", brouillon... Mais à la lecture le sentiment change du tout au tout. Comme dans Magasin général, le mariage entre les storyboards de Bedouel et l'encrage et la minutie de Merwan Chabane est une excellente idée... C'est d'une efficacité assez incroyable par moments. La scène du pilonnage du trou d'obus m'a laissé sans voix. J'ai vraiment vu la séquence s'animer devant mes yeux... C'est du bon. La suite emmène nos deux compères sous d'autres cieux, et les transporter dans une autre dimension, celle de l'Histoire. Je n'ai pas pu lâcher le tome 3, stupéfait par l'audace narrative des deux coscenaristes. Cette histoire de hérisson alcoolique, quelle idée de génie ! D'ores et déjà un classique.

26/08/2010 (MAJ le 31/08/2012) (modifier)
Par pacman
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

J'ai d'abord été attiré par l'étiquette ''Du même scénariste que Il était une fois en France'', et en feuilletant l'album, j'ai de suite adhéré au dessin, à l'ambiance. Après un premier album d'introduction, et un second beaucoup plus exotique, la lecture ne m'a pas déçu. Les personnages hauts en couleurs, attachants, des situations cocasses et très bien mises en valeur, de l'humour, de l'aventure, de l'émotion... que du bonheur! La suite est plus tragique, avec toujours en toile de fond cette amitié virile et un peu naïve, un contexte politique très bien exposé, et un final des plus romantiques...C'est beau.

19/10/2010 (modifier)
Par Thomas B
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Amateur de la série W.E.S.T, également co-scénarisée par Fabien Nury, j'ai longtemps hésité autour de l'achat de cette BD. Le graphisme m'avait paru très intéressant au cours de mes très nombreux feuilletages de l'album chez mon libraire. J'ai cédé à la tentation et grand bien m'en a pris. J'ai été enchanté à la première lecture de cet album qui est une excellente introduction à cette série. Le scénario, quoi que pas très original, est vraiment bien écrit et fonctionne très bien. Ajouté à cela un dessin vraiment très bon et un travail sur la couleur absolument remarquable, (bravo à Fabrice Trystam - on ne parle pas assez souvent de la couleur). Excellent début dont j'attends la suite avec impatience.

28/02/2010 (modifier)